Bibliographie

PATRICK  FERTÉ

BIBLIOGRAPHIE. LES MIGRATIONS D’ÉTUDIANTS DISCRIMINÉS

DANS L’EUROPE MODERNE ET CONTEMPORAINE.

D’après l’ouvrage Les Étudiants de l’exil. Universites – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Patrick Ferté et Caroline Barrera dir., Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 274-337) ; ici revue et augmentée.

Sauf exception, ont été exclues les études relatives à la seule mobilité heureuse, le Grand Tour, la peregrinatio academica renaissante, et les monographies universitaires n’évoquant qu’incidemment la présence étrangère.

I

 ÉPOQUE MODERNE (16e-18e s.) 

[classement par groupes nationaux et religieux]

ÉTUDES GÉNÉRALES ET OUTILS

  • Abbri (Fernando), Segala (Marco) éd. : The route of Learning. Italy and Europe in modern age, Florence, Olschki, 2004.
  • Bade (Klaus), Emmer (Pieter), Lucassen (Leo), Oltmer (Jochen) éd. : The Encyclopedia Migration and Integration in Europe since the Early-Modern Period, New York, Cambridge University Press, 2007 ; (version allemande) Enzyklopädie Migration in Europa vom 17. Jahrhundert bis zur Gegenwart, Munich, 2007.
  • Babel (Rainer), Paravicini (Werner) réd. : Grand Tour. Adeliges Reisen und europäische Kultur vom 14. bis zum 18. Jahrhundert. Akten der internationalen Kolloquien in der Villa Vigoni 1999 und im Deutschen Historischen Institut Paris 2000, Ostfildern, 2005 [Beihefte der Francia, 60], p. 609-635.
  • Bases de données/Database heloise. European workshop on historical academic Database (réseau européen de bases de données historiques sur les universités).  http://heloise.hypotheses.org/
  • Canny (Nicholas P.) éd. : Europeans on the move : studies on European migration, 1500-1800, Oxford, Clarendon Press, 1994.
  • De Ridder-Symoens (Hilde) : « Peregrinatio Academica doorheen Europa (xiii-xviii eeuw) in Vogelvlucht », Batavia Academica, I, 1983, p. 3-11.
  • De Ridder-Symoens (Hilde) : « Internationalismus versus Nationalismus der Universitäten um 1500 mit spezieller Berücksichtigung der Situation in den Südlichen Niederlanden », dans Seibt (Ferdinand), Eberhardt (Winfried) éd., Europa 1500. Integrationsprozesse im Widerstreit. Staaten, Regionen, Personenverbände, Christenheit, Stuttgart, 1986, p. 397-414.
  • De Ridder-Symoens (Hilde) éd. : Universities in Early-Modern Europe (1500-1800), vol. II de Rüegg (Walter) dir., A History of the University in Europe, New-York, Cambridge University Press, 1996.
  • Dubost (Jean-François) : Les étrangers en France, xve siècle-1789 [notamment étudiants et professeurs d’université]. Guide des recherches aux Archives nationales. Paris, Archives nationales, 1995.
  • Esser (Raingard) : « Migrationsgeschichte und Kulturtransferforschung », dans Fuchs (Thomas), Trakhulhun (Sven) éd., Das eine Europa und die Vielfalt der Kulturen. Kulturtransfer in Europa 1500-1850, Berlin, Berliner Wissenschaftsverlag, 2003, p. 69-82.
  • FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir. : Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009.
  • FERTÉ (Patrick) : « Bibliographie des migrations d’étudiants discriminés dans l’Europe moderne. Recensement bibliographique européen sur un siècle », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 275-316.
  • FERTÉ (Patrick) : Base de données des étudiants étrangers diplômés dans les universités françaises de la Renaissance à la Révolution.
  • Fuchs (Thomas), Trakhulhun (Sven) éd. : Das eine Europa und die Vielfalt der Kulturen. Kulturtransfer in Europa 1500-1850, Berlin, Berliner Wissenschaftsverlag, 2003.
  • Gresset (Maurice), Lassus (François) éd. : Institutions et vie universitaires dans l’Europe d’hier et d’aujourd’hui. Actes du colloque de l’Association interuniversitaire de l’Est, Besançon, 27-28 sept. 1991, Paris, Les Belles-Lettres, 1992.
  • Heloise : voir à Bases de données.
  • Hurtubise (Pierre) éd. : Université, Église, Culture. L’Université Catholique à l’Époque Moderne de la Réforme à la Révolution, xvie-xviie siècles. Actes du Troisième Symposium Universidad Iboameriacana México, 30 avril-3 mai 2003, Paris, Féd. intern. des Univ. Catholiques, Centre de Coordination de la recherche, 2005.
  • Julia (Dominique), Compère (Marie-Madeleine), Chartier (Roger) : L’éducation en France du xvie  au xviiie siècle, Paris, SEDES, 1976, p. 263-273.
  • Julia (Dominique), Revel (Jacques) : Les universités européennes du xvie au xviiie siècle. Histoire sociale des populations étudiantes, t. I [Europe] ; t. 2 [France], Paris, Éd. de l’EHESS, 1989.
  • Kulczykowski (Mariusz) éd. : Pérégrinations académiques. IVe session scientifique internationale, Cracovie, 19-21 mai 1983, Zeszyty Naukowe Uniwersytetu Jagiellonskiego dccclxx, Prace Historyczne 88, Varsovie/Cracovie, 1989.
  • Lastraioli (Chiara), Balsamo (Jean) dir. : Chemins de l’exil, havres de paix. Migrations d’hommes et d’idées au xvie siècle. Colloque international, Tours, Centre d’Études supérieures de la Renaissance, à paraître.
  • Lusignan (Serge), De Ridder-Symoens (Hilde) : « Transfert de savoirs et créations d’universités du Moyen Âge aux temps modernes : présentation du thème », Paedagogica Historica, 34/2, 1998, p. 343-344.
  • Moch (Leslie Page) : Moving Europeans : Migration in Western Europe since 1650 (2e éd., revue), Bloomington, Indiana University Press, 1992.
  • Mornet (Élisabeth), Verger (Jacques), « Heurs et malheurs de l’étudiant étranger », in L’Etranger au Moyen Age. XXXe congrès de la S.H.M.E.S., Göttingen, juin 1999, Paris, Publications de la Sorbonne, 2000, p. 217-232.
  • Robinson-Hammerstein (Helga) : European Universities in the Age of the Reformation and Counter-Reformation, Dublin, Four Courts Press, 1998.
  • Seibt (Ferdinand), Eberhard (Winfried) éd. : Europa 1500. Integrationsprozesse im Widerstreit. Staaten, Regionen, Personenverbände, Christenheit, Stuttgart, 1986.
  • « Le Voyage à l’époque moderne » : Bulletin de l’Association des Historiens modernistes des Universités, n° spécial, 27, 2004.

  • ALLEMANDS

    • Denis (Serge) : « La nation germanique à l’université d’Orléans (xvie et xviie siècles) », Revue de littérature comparée, an. 10 (1930), p. 389-395.
    • Denis (Serge) : « La nation germanique d’Orléans et la maison d’Autriche d’Espagne (documents relatifs à l’histoire de la maison d’Autriche d’Espagne, extraits des registres de la nation) », Bulletin hispanique, 4e série, t. 34 (1932), p. 193-222.
    • Doblinger (Max) : « Straßburg und die Steiermark. Akademie-Universitäts-und Emigrantenbeziehungen des 16. bis 18. Jahrhunderts », Elsaß-lothring. Jahrbuch, t. 19, (1941), p. 205-215.
    • Dotzauer (Winfried) : « Deutsche in westeuropäischen Hochschul- und Handelsstädten, vornehmlich in Frankreich, bis zum Ende des alten Reiches. Nation, Bruderschaft, Landsmannschaft », Festschrift Ludwig Petry, 2e partie, Wiesbaden, 1969 (Geschichtliche Landeskunde, t. 5), p. 137 sq.
    • Dotzauer (Winfried), Deutsche Studenten an der Universität Bourges, Album und liber amicorum, Meisenheim-am-Glan, A. Hain, 1971.
    • Dotzauer (Winfried) : « Deutsches Studium in Italien unter besonderer Berücksichtigung der Universität Bologna. Versuch einer vorlaüfigen zusammenstellenden Überschau », Geschichtliche Landeskunde, 14 (1976), p. 84-130.
    • Dupuis (François) : « Rapport sur un diplôme délivré à un étudiant [allemand] de l’université de Bourges », Bull. de la Soc. arch. Orléanais, t. 4, 1862-1867 (1870), p. 96-112.
    • Frijhoff (Willem) : « Matricule de la Nation germano-néerlandaise de Bourges : le second registre (1642-1671) retrouvé et de nouveau transcrit », Lias 11 (1), 1984, p. 83-116.
    • Frijhoff (Willem) : « Le recrutement étranger de l’Académie Royale de Chirurgie de Paris, 1752-1791), la place des Allemands », dans Les échanges universitaires franco-allemands du Moyen Âge au xxe s. Actes du colloque de Göttingen, Mission historique française en Allemagne, 3-5 nov. 1988, Paris, Recherches sur les Civilisations, 1991, p. 73-105.
    • Gabler (Ulrich) : « Studenten in Leider, Exulanten in Seeland, Gesandtschafftsprediger in Wien. Österreichs Protestanten und die Niederlande im 17. und 18. Jahrhundert », Jahrbuch für die Geschichte des Protestantismus in Österreich Wien, 1982, vol. 98, p. 211-239.
    • Gandilhon (René) : « La Nation germanique de l’université de Bourges et le Liber amicorum d’Yves Dugué », Mém. Soc. hist., litt. et sc. du Cher, 4e série, vol. 40 (1933), p. 187-202 ; vol. 41 (1934-1935), p. 203-258 [tiré à part : Bourges, 1936, in-8, 72 p.]
    • Garnier (Noël) : « La nation allemande à l’université de Bourges », Revue bourguignonne, t. 18 (1908), p. 5-67.
    • Hotson (Howard) : « A dark golden age : the Thirty Years War and the universities of northern Europe », dans MacInnes (Allan I.), Riis (Thomas), Pedersen (Frederik G.) éd., Ships, Guns and Bibles in the North Sea and the Baltic States, c. 1350-1700, East Linton, Tuckwell Press, 2000, p. 235-270.
    • Kohler (Alfred) : « Bildung unf Konfession. Zum Studium der Studenten aus den Habsburgischen Ländern an Hochschulen im Reich (1560-1620) », dans Klingenstein (Grete), Lutz (Heinrich), Stourzh (Gerald) éd., Bildung, Politik und Gesellschaft : Studien zur Geschichte des europäischen Bildungswesens vom 16. bis zum 20. Jahrhundert, Munich, Oldenbourg (Wiener Beiträge zur Geschichte der Neuzeit 5), 1978, p. 64-123.
    • Matschinegg (Ingrid) : Österreicher als Universitätsbesucher in Italien (1500-1630), Francfort-sur-le-Main, Klostermann, 2003.
    • Ridderikhoff (Cornelia M.) : « Deutsche und niederländische Studenten an der Universität Orléans, 1378-1382 », Lias, Source and documents relating to the early modern history of ideas (Amsterdam), vol. 25, n° 1, 1998, p. 1-30.
    • Ridderikhoff (Cornelia M.), De Ridder-Symoens (Hilde), Hilmer (D.) : Les livres des procurateurs de la nation germanique de l’ancienne Université d’Orléans (1444-1602), t. 1, Premier livre des procurateurs de la nation germanique de l’ancienne Université d’Orléans (1444-1546). 1re partie : Textes des rapports des procurateurs, Leyde, E. J. Brill, 1971 ; t. 2 : Biographie des étudiants, 1516-1546, Leyde, Brill, 3 vol., 1978, 1980, 1985.
    • Ridderikhoff (Cornelia M.), Heesakkers (Chris L.) : idem, t. 2, Deuxième livre des procurateurs de la nation germanique de l’ancienne Université d’Orléans (1546-1567). 1re partie : Textes des rapports des procurateurs, vol. I : Texte des rapports, 1546-1560, Leyde, E. J. Brill, 1988.
    • Rigaud (Louis) : « Un aspect pittoresque de nos relations intellectuelles avec l’Allemagne. La nation germanique de l’ancienne Université d’Orléans », Revue d’Histoire de l’Église de France, t. 27 (1941), p. 46-71 [bibliogr.]
    • Samaran (Charles) : « Les étrangers à l’université de Bourges au xviie siècle », Bibl. École des Chartes, t. 97 (1936), p. 460-461.
    • Schnabel (Werner Wilhelm) : Österreichische Exulanten in oberdeutschen Reichsstädten. Zur Migration von Führungsgeschichten im 17. Jahrhundert, Munich, C. H. Beksche Verlagsbuchhandlung, 1992 (Schriftenreihe zur bayerischen Landesgeschichte, 101).
    • Schwinges (Rainer Christoph) : « Entre régionalité et mobilité : les effectifs des universités dans l’empire romain germanique aux xve et xvie siècles », dans Bideaux (Michel), Fragonard (Marie-Madeleine) éd., Les Échanges entre les universités européennes Les Échanges entre les universités européennes à la Renaissance.  Actes du Colloque international organisé par la Société Française d’Étude du xvie siècle et l’Association Renaissance-Humanisme-Réforme, Valence, 15-18 mai 2002, Genève, Droz, 2003, p. 259-273.
    • Van Kessel (Petrus Josephus) : « The denominational pluriformity of the German Nations at Padua and the problem of intolerance in the 16th century », Archiv für Reformationsgeschichte, t. 75, 1984, p. 256-276.
    • Weigle (Fritz) éd. : Die Matrikel der deutschen Nation in Siena (1573-1738), Tübingen, Niemeyer (Bibliotek des Deutschen Historischen Institutes in Rom, 22-23), 1962.
    • Zonta (Claudia) : « Studenti stranieri in Italia : gli slesiani nell’età moderna », dans Brizzi (Gian Paolo), Roman (Andrea), Studenti e dottori nelle università italiane (origini-xx secolo). Atti del convegno di studi (Bologna, 25-27 novembre 1999), Bologne, CLUEB, 2000, p. 31-40.
    • Zonta (Claudia) : Schlesische Studenten an italienischen Universitäten (Neue Forschungen zur schlesischen Geschichte, 10), Cologne/Weimar/Vienne, Bölhau Verlag, 2004.

    ANGLAIS

    • Balsamo (Jean) : « Le refuge anglais à Reims », dans Lastraioli (Chiara), Balsamo (Jean) dir., Chemins de l’exil, havres de paix. Migrations d’hommes et d’idées au XVIe siècle, colloque international, Tours, Centre d’Études supérieures de la Renaissance, 8-9 nov. 2007 (à paraître).
    • Balsamo (Jean) : « L’université de Reims, la famille de Guise et les étudiants anglais », dans Bideaux (M.) et Fragonard (M. –M.), Les Échanges entre les universités européennes à la Renaissance, Actes du Colloque international organisé par la Société Française d’Etude du XVIe siècle et l’Association Renaissance-Humanisme-Réforme, Valence, 15-18 mai 2002, Genève, Droz, 2003, p. 311-327.
    • Beales (Arthur Charles Frederick) : Education under Penalty. English Catholic Education from the Reformation to the Fall of James II:1547-1689, Londres, University of London, Athlone Press, 1963.
    • Bellenger (Dom Aidan) : The English Foundations in France and the Low Countries and the impact of the French Revolution, Downside, English Benedictine Congregation  History Commission, 1993 [en ligne]
    • Bellesheim (Alphonse) : Wilhelm Cardinal Allen, 1532-1594, und die englischen Seminare auf dem Festlande, Mayence, F. Kirchheim, 1885, XX-316 p.
    • Brockliss (Laurence W. B.) : « The University of Paris and the maintenance of Catholicism in the British Isles, 1426-1789 : a study in clerical recruitment  », dans Julia (Dominique), Revel (Jacques), Les universités européennes du XVIe au XVIIIe siècle. Histoire sociale des populations étudiantes, Paris, 1989, t. II, p. 577-616.
    • Brockliss (Laurence W. B.) : « Étudiants de médecine des Îles britanniques inscrits en France sous l’Ancien Régime », dans Ferté (Patrick), Barrera (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universites – refuges  et  migrations etudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 81-104.
    • Burton (Edwin H.), Williams (Thomas L.) eds : The Douay College Diaries, Third, Fourth and Fifth, 1598-1654, with the Rheims Report, 1579-1580. Catholic Record Society, 1911, XXX-422 p. (Publ. of the Catholic Record Soc. Vol. X-XI) ; également :  ibidem, X (1910), XI (1911).
    • Burton (H.) : « The register Book of St. Gregory’s College at Paris, 1667-1786», Publications of the Catholic Record Society, XI (1917), p. 83-161.
    • Burton (Edwin H.), Nolan (Edmond) : The Douay College Diaries. The seventh Diary, 1715-1778, preceded by a Summary of events, 1691-1715, s. l. [Londres], Catholic Record Society, 1928, in-8 [V-] XXII-390-22-24 p. (Publ. of the Caholic Record Soc. Vol. XXVIII).
    • Chadwick (Henry) éd. : « The Seizure of the English College, Douai, and Imprisonment at Doullens, 1793-4. The manuscript account of Lewis Clifford, a student at the college », Recusant History, vol. 8 (1965-1966).
    • Chaussinand-Nogaret (Guy) : « Une élite insulaire au service de l’Europe. Les Jacobites au XVIIIe siècle », Annales E. S. C., 1973.
    • Corp (Edward T.) : L’Autre exil. Les Jacobites en France au début du XVIIIe siècle, Les Presses du Languedoc, Max Chaleil éd., 1993.
    • Cottret (Bernard) : Terre d’exil. L’Angleterre et ses réfugiés (XVIe-XVIIe siècles), Paris, Aubier, « Collection historique », 1985.
    • Daumet (G.) : « Notices sur les établissements religieux anglais, écossais et irlandais fondés à Paris avant la Révolution », Mémoires de la Société de l’histoire de Paris et de l’Île de France, 39 (1912), 88-124.
    • Elliott (B.) : « Some Notes on Catholic Education abroad c. 1760. From the correspondence of the Nevills of Holt », Recusant History, vol. 7 (1963-1964).
    • Fabre (Frédéric), Milburn (David) : « A History of Ushaw College », Amis de Douai , 5e série, t. 2, n° 11, juill.-sept. 1964, p. 210.
    • Fabre (Frédéric) : « Beginnings of the English secular College at Douai », Ushaw Magazine, vol. 78, n° 231, juin 1968, p. 6-20.
    • Fabre (Frédéric) : « Unedited Documents in the Towm Archives at Douai relating to the English Secular College at Douai », Downside Review, vol. 89 (1971), p. 302-316.
    • Fabre (Frédéric) : « Le collège anglais de Douai, son histoire héroïque », Revue de Litt. Comparée, an. 10 (1930), p. 201-229.
    • Flayelle (Jean) : « Le collège anglais de Douai », Amis de Douai, 5e série, t. 1, n° 3, juill.-sept. 1958, p. 43-44.
    • Gai (Lucia) éd. : La « peregrinatio studiorum » jacobea in Europea dell’ultimo decennio, Pistoia, Camera di Comercio, Industria, Artegianato e Agricoltura di Pistoia, 1997.
    • Guilday (Peter) : The English Catholic Refugees on the Continent, 1558-1795. Vol. I [seul paru] : The English Colleges and Convents in the Catholic Low Countries (1558-1795). Londres, Longmans, Green and C°, 1914, LIV-480 p (Université de Louvain. Recueil de travaux p. p. les membres des conf. d’hist. et de philologie, fasc. 39).
    • Haley (Kenneth Harold Dobson) : The British and the Dutch, Political and Cultural Relations through the Ages, Londres, George Philip, 1988.
    • Harris (Philip R.) : « The English College, Douai, 1750-1794 », Recusant History, vol. 10 (1969), p. 79-95.
    • Harris (Philip R.) : Douai College Documents, 1639-1794 (ed. By), Folkestone, W. Dawson, 1972, in-8, XII-468 p. Catholic Record Soc. Publ. Record Ser. 63.
    • Henson (Edwin) éd. : Register from the English College at Madrid 1611-1666, Catholic Record Society, XXIX (1929).
    • Henson (Edwin) éd. : Register of the English College at Valladolid, Catholic Record Society, XXX (1930).
    • Highley (Christopher) : « The lost Bristish lamb : English Catholic exiles and the problem of Britain », dans : Baker (David), Maley (Willy), eds, British identities and English Renaissance literature (Cambridge, 2002), p. 37-50.
    • Hodgson (Joseph), Poynter (William) : Le collège anglais de Douai pendant la Révolution française (Douai, Equerchin et Doullens), trad., introd. et notes par l’abbé Louis Dancoisne, Douai, 1881, in-18.
    • Holt (Geoffrey) éd. : « The letter book of Lewis Sabran SJ., Rector of St Omer’s College, October 1713 to October 1715 », Catholic Record Society, Records Series, vol. 62 (1971).
    • Holt (Geoffrey) éd. : « St Omers and Bruges Colleges, 1593-1773: A biographical dictionary », Catholic Record Society, Records Series, vol. 69 (1979).
    • Kelly (Wilfred) et alii, éd. : « Liber rubber venerabilis collegii Anglorum de Urbe. Annales Collegii. Pars prima: nomina alumnorum, 1579-1630 » ; id., « 1631-1783 », Catholic Record Society, Records Series, vol. 37 et 40 (1940, 1943).
    • Kenny (Anthony) : « Responsa scholarum of the English College, Rome part. 1: 1598-1622 » ; part. 2 : 1622-1685, Catholic Record Society, Records Series, vol. 54-55 (1962-1963).
    • Knox (Thomas Francis) : The First and Second Douai Diaries, and an Appendix of Unpublished Documents, ed. by Fathers of the Congregation of the London Oratory, with an Historical Introd., Londres, D. Nutt, 1878 (Records of the English Catholic under the Penal Laws, t. 1).
    • Lechat (Robert) : Les réfugiés anglais dans les Pays-Bas espagnols durant le règne d’Elisabeth (1558-1603). Roulers, J. de Meester, 1914, 268 p (Univ. de Louvain, Rec. des travaux p. p. les membres des conférences d’histoire et de philologie, fasc. 38).
    • Leys (Mary Dorothy Rose) : Catholics in England 1559-1829 : A social History, Londres Camelot Press, 1961.
    • Loomie (Albert Josepg) éd. : « Spain and the Jacobean Catholics », I (1603-1612) ; II (1613-1624), Catholic Record Society, Records Series, vol. 64 (1973) et 68 (1978).
    • Muir (T. E.) : Stonyhurst College 1593-1993 [St Omers, Bruges, Liège, 1593-1794], Londres, 1992 [reed. St Omers Press, Gloucestershire, 2006].
    • Muller-Schwefe (Gerhard) : Vom Sprachmeister zum Professor. Die geschichte des Englischen Seminars an der universität Tübingen von den Anfängen (1735) bis zur Gegenwart, Tübingen, Attempto Verlag, 2006.
    • Murphy (Martin) : « St. Gregory’s College, Seville, 1592-1767 », Catholic Record Society, Records Series, vol. 73 (1992).
    • Nice (Jason A.) : « Being “British” in Rome : The Welsh at the English College, 1578-1584 », The Catholic Historical Review, 92.1, 2006, p. 1-24.
    • Nuttall (G. F.) : « English dissenters in the Netherlands, 1640-1689 », dans : Nederlandsch Archief voor Kerkeschiedenis / Dutch Review of Church History, 59, n. s. (1978-1979), p. 37-54.
    • Pasquier (Emile) : « Students from the British Isles at the Ancient Faculty of Medicine at Angers », Notes and Queries, vol. 164, janv.-juill. 1933, p. 218-220.
    • Peakock (Edward) : Index to English speaking students who have gratuated at Leyden University, London, 1878.
    • Pollen (John Hungerford) : The English Catholics in the reign of Queen Elisabeth, a Study of their Politics, Civil Life and Government. Londres, Longmans, Green and Co., 1920, XI-388 p [collèges britanniques de Douai].
    • Pollen (John Hungerford) éd. : « Memoirs of Fr. Persons [Robert, SJ.], Annals of the English College at Seville, with accounts of other foundations at Valladolid, St. Lucas, Lisbon, and St Omers. Catalogue of the alumni. Correspondence 1589-94 », Catholic Record Society, Records Series, vol. 4 (1914).
    • Renold (P.) éd. : Letters of William Allen and Richard Barret, 1572-1598. [Londres], Catholic Record Society, 1967, XXVIII-324 p. [fondation des collèges anglais de Douai et de Reims].
    • Roucoux (Michel) : « Le collège des grands Anglais de Douai », Mémoires de l’Académie d’Amiens, 1996, p. 231-253.
    • Sharrat (Michael) éd. : « Lisbon College Register, 1628-1813 », Catholic Record Society, Records Series, vol. 72 (1991).
    • Smith W. Vincent : « Les étudiants douaisiens au XVIIIe siècle originaires du diocèse de Durham », Ushaw Magazine, vol. 78, n° 231, juin 1968, p. 61-70.
    • Trappes-Lomax (Richard) : « The English Franciscan Nuns (Brussels, Nieuport, Bruges, Winchester and Taunton) 1619-1821, and the Friars Minor of the same province 1618-1761 », Catholic Record Society, Records Series, vol. 24 (1922).
    • Walker (James) : « English exiles in Holland during the reigns of Charles and James II », dans : Transactions of the Royal Historical Society, 5th ser., 30 (1948), p. 111-125.
    • Webster (Charles) : The Great Instauration. Science, Medicine and Reform, 1626-1660, New York, 1975.
    • Voir également infra à « Écossais » et « Irlandais ».

      BALTES

    • Rehacek (L.), Petr (J.), Praha-Vilnius [étudiants baltes à Prague], Prague, Univerzita Karlova, 1981.

    • SVATOš (Michal) : « Litevská kolej prazské univerzita (1397-1622) », dans Rehacek (L.), Petr (J.), Praha-Vilnius, Prague, Univerzita Karlova, 1981, p. 19-32.

    • ÉCOSSAIS

    • Anderson (Peter J.) : Records of the Scots Colleges at Douai, Rome, Madrid, Valladolid and Ratisbon… Vol. I : Registers of Students. Aberdeen, printed for the University by the New Spalding Club, 1906, XII-339-15 p [New Spalding Club, Aberdeen. Publ. vol. 30.

    • Anson (Peter F.) : Underground Catholicism in Scotland 1622-1778, London, 1934.

    • Baxter (James Houston) : « A Scottish Student at Caen », Scottish historical Review, vol. 25 (1928) p. 386 [Adam Stuart, maître ès arts de l’Académie protestante de Saumur, obtient la permission de présenter sa thèse de philosophie à l’université de Caen en 1612].

    • Baxter (James Houston) : « The Scots Colleges at Douai, [1613-1760] », Scottish historical Review, vol. 24 (1927), p. 251-257.

    • Burton (John Hill) : The Scot Abroad, Edinburgh, 1864, 2 vol.

    • Busacchi (Vincenzo) : « L’Ecossais Georges Scharpes, lecteur à Montpellier et à Bologne ». C. r. du XVIe Congrès intern. d’Hist. de la Médecine, F.-A. (Montpellier, 22-28 sept. 1958), Sondervorst éd., vol. I, Bruxelles, Le Scalpel, 1959, p. 116-120 ; Bull. et Mém. de la Soc. int. d’Hist. Médecine, 1959, Nlle série, n° spécial ; Monspeliensis Hippocrates, an. 2, n° 5 (1959), p. 3-6.

    • Cameron (James K.) : «  Some Scottish students and teachers at the University of Leiden in the late sicxteenth and early seventeenth centuries », dans Scotland and the Low Countries, Simpson ed., p. 121-135.

    • Chadwick (Hubert) : « The Scots Colleges, Douai,  1580-1613 », English historical Review, vol. 56 (1941), p. 571-585.

    • Coissac (J.-B.) : « Les étudiants ecossais à l’Université de Paris », Revue Internationale de l’Enseignement 81 (1917), p. 28 sq.

      • Cotton (Henry) : Rhemes and Douay, an Attempt to show what has been done by Roman Catholics for the Diffusion of the Holy Sciptures in English, Oxford, Univ. Press, 1855, XII-410 p.
      • Courteaulx (Paul) : « Les Écossais en France. Les Gascons en Ecosse », Transactions of the Franco-Scottish Society, vol. 5, 1906-1908 (1909), p. 177-199 (publié aussi dans Revue Philomathique de Bordeaux, an. 12 (1909), p. 193-214 et tiré à part, Bordeaux, 1909, 22 p.
      • Daumet (Georges) : « Notices sur les établissements religieux anglais, écossais et irlandais fondés à Paris avant la Révolution », Mémoires de la Société de l’histoire de Paris et de l’Ile de France, 39 (1912), 88-124.
      • Devine (Tom M.) : Scotland’s empire, 1600-1815, London, 2003.
      • Dubois (Ernest) : « Guillaume Barclay, jurisconsulte écossais, professeur à Pont-à-Mousson et à Angers, 1546-1608 », Mém. de l’Académie Stanislas, 1870 (1872), p. LVIII-CLXXVI (=Paris, Husson-Lemoine ; Nancy, E. Thorin, 1872, 123 p).
      • Dufermont (Jean-Claude) : Les collèges anglais, écossais, irlandais, à Lille et à Douai, de l’avènement de Jacques II à la mort de Louis XVI, 1685-1793, D.E.S. Hist. Lettres, Lille, 1967.
      • Dukes (Paul), ed. The universities of Aberdeen and Europe, Aberdeen, 1995.
      • Durkan (J.) : «  The French connection in the sixteenth and early seventeenth centuries », dans : Smout, ed. Scotland and Europe, op. cit., p. 19-44.
      • Fisher (Ernst Ludwig) : The Scots the Scots in Germany. Being a contribution towards the history of the Scot abroad, Edinburgh, Otto Schultze, 1903.
      • Francisque Michel (R.) : Les Écossais en France. Les Français en Écosse, vol. 1, Londres, 1862.
      • Gai (Lucia) éd., La « peregrinatio studiorum » jacobea in Europea dell’ultimo decennio, Pistoia, Camera di Comercio, Industria, Artegianato e Agricoltura di Pistoia, 1997.
      • GÉrardin Alfred : « De quelques éditions des oeuvres de Jean Barclay », Mém. Soc. Philotechnique de Pont-à-Mousson, fasc. 1 (1874), p. 183-189.
      • Grosjean (Alexia), Murdoch (Steve), eds : Scottish communities abroad in the early modern period, Leiden, 2005.
      • Guy (Christophe) : Les universitaires écossais de 1410 à 1560. Mémoire D.E.A. histoire, Univ. Toulouse-Le Mirail (P. Bonnassie, dir.), oct. 1994, Toulouse, dactylographié.
      • Innes-Smith (Robert W.) : English-speaking students of medicine at the University of Leiden, Édimbourg, Oliver and Boyd, 1932.
      • Kirkpatrick (John) : « The Scottish Nation in the University of Orléans, 1336-1538 », Miscellany of the Scottish History Society, vol. II, Edimbourg, University Press, 1904, p. 45-102 (Public. of the Scottish History Society. Vol. XLIV).
      • Knox (Thomas Francis) ed., Records of Scots Colleges, Edinburgh, New Spalding Club, 1906.
      • Knox (Thomas Francis) : The Letters and Memorials of William cardinal Allen (1532-1594), ed. by Fathers of the Congregation of the London Oratory…Londres ; D. Nutt, 1882, CXXII-480 p. (Records of the English Catholics under the Penal Laws, t. II.
      • La Ménardière (Joseph-Camille-Arnault de) : « Souvenirs de l’alliance entre la France et l’Ecosse dans l’histoire du Poitou, aux XVe et XVIe siècles », Mém. Soc. Antiquaires de l’Ouest, 2e série, t. 21, 1898 (1899), p. XIX-XLII [extr. Poitiers, 1899, 27 p]
      • La Ville de Mirmont (Henri de) : « Georges Buchanan à Bordeaux », Revue Philomathique de Bordeaux, an. 9 (1906), p. 289-312, 337-359, 410-420 [mi-16e s.]
      • Leith (William Forbes), SJ., et alii, eds :  Records of the Scots Colleges at Douai, Rome, Madrid, Valladolid and Ratisbon, Aberdeen, 1906.
      • MacInnes (Allan I.), Riis (Thomas), Pedersen (Frederik G.) éd., Ships, Guns and Bibles in the North Sea and the Baltic States, c. 1350-1700, East Linton, Tuckwell Press, 2000.
      • Mackie (R. L.), « A Greeting to a Ghost : the Orléans Médaillon », Alumnus Chronicle Univ. St-Andrews, n° 35, janv. 1951, p. 33-35 [résumé des relations entre les étudiants écossais et l’ancienne université d’Orléans].
      • McCluskey (Raymond) éd., The Scots College, Rome, 1600-2000, Édimbourg, 2000.
      • McGoldrick (William), « The Scots College Madrid », Innes review, IV (1953), p. 92-109.
      • McInally (Tom), Cultural influences of the Scots Colleges abroad achieved through their alumni in the 17th and 18th centuries (thèse de doctorat en cours à l’université d’Aberdeen).
      • McNeill (W. A.), « Scottish Entries in the Acta Rectoris Universitatis Parisiensis 1519-1633 », Scottish Historical Review, 43 (1964), p. 66-86.
      • McNeill (W. A.), « Documents for an Illustration of the History of the Scots College at Paris », Innes Review, XV (1965), p. 66-85.
      • Mijers (Esther), « Minerva, Mars and Mercury. Scotto-Dutch intellectual exchange, 1630-1730 », Dutch Crossing, 26, n° 2 (2002), p. 197-211.
      • Mijers (Esther), « Scottish students in the Netherlands, 1680-1730 », dans Grosjean (Alexia), Murdoch (Steve) éd., Scottish communities abroad in the early-modern period, Leyde, 2005, p. 301-332.
      • Mirot (Albert), Mahieu (B.), Daniel (Ch.), Souvenirs du Collège des Écossais (exposition organisée par les Archives de France), Paris, Collège des Écossais, 1962.
      • Nordmann (Claude), « Les Jacobites écossais en France au xviiie siècle », dans Plaisant (Michèle S.), Regards sur l’Écosse au xviiie siècle, Lille, Publications de l’université de Lille-III, 1977, p. 81-108.
      • Ohlmeyer (Jane), « Seventeenth-century Ireland and Scotland and their wider world », dans O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann), Irish communities in early-modern Europe, Dublin, Four Courts Press, 2006, p. 468 sq et bibliographie n. 47.
      • Plattard (Jean), « Maîtres et étudiants écossais à Poitiers dans la seconde moitié du xvie siècle », Bull. Soc. Antiquaires de l’Ouest, 3e série, t. 6, 1922-1924 (1925), p. 378-379.
      • Plattard (Jean), « Scottish Masters and Students at Poitiers in the Second Half of the Sixteenth Century », Scottish historical review, vol. 21 (1924), p. 82-86.
      • Pollen (John Hungerford), Sources for the History of Roman Catholics in England, Ireland and Scotland, Londres, Soc. for promoting Christian Knowledge, 1921 (Helps fot Students of History, 39) [collèges britanniques de Douai].
      • Poppi (Antonino), « Professori scotisti nell’ »universitas theologorum » dello Studio di Padova », Il Santo, 43.2-3, 2003, p. 461-492.
      • Russel (Julian), « The last students at the Scots College », The Innes review, vol. 58, n° 2, (autumn 2007), p. 225-225.
      • Simpson (Grant G.) éd., Scotland and the Low Countries 1124-1994, East Linton, Tuckwell Pr Ltd, 1996.
      • Smith (David Baird), « William Barclay », Scottish historical Review, t. 11 (1914), p. 136-163.
      • Smout (T. Christopher), Scotland and Europe 1200-1850, Édimbourg, John Donald, 1986.
      • Smout (T. Christopher), « The culture of migration. Scots as European 1500-1800 », History Workshop Journal, 40 (1995), p. 108-117.
      • Trénard (Louis) : « Collèges anglais, écossais, irlandais dans les Pays-Bas français (1568-1793) », Actes du 95e Congrès nat. Soc. savantes, Reims, 1970. Sect. Hist. mod. et contemp., t. I, Paris, Bibl. Nat., 1974, p. 501-536.
      • Tucker (Marie-Claude), Maîtres et étudiants écossais à la faculté de droit de l’Université de Bourges (1480-1703), Paris/Genève, Honoré Champion, 2001.
      • Voir également à « Anglais » et « Irlandais ».

    • ESPAGNOLS

      • Borja Medina (Francisco de) : « Iñigo de Loyola y los mercaderes castellanos del Norte de Europa. La financiación de sus estudios en la Universidad de Paris », Hispania sacra, 151 (n° 103), 1999, p. 159-206.
      • FERTÉ (Patrick) : « Catalans et Lumières : les étudiants de Minorque à l’université d’Avignon au xviiie siècle », Provence historique, fasc. 192, 1998, p. 178-204.
      • FERTÉ (Patrick) : « Les Étudiants catalans à l’université de Toulouse du xiiie au xviiie siècle », dans Peset (Mariano), Aulas y saberes, vi Congreso Internacional de Historia de las universidades hispánicas (Valencia, diciembre 1999), Valence, Universitat de Valencia, 2003, vol. I, p. 397-413.
      • FERTÉ (Patrick) : « La natio hispánica en Toulouse : para una prosopografía de los estudiantes españoles en Toulouse en los siglos xvii y xviii », Historia de la educación. Revista universitaria, núm. 19, 2000, p. 373-412.
      • FERTÉ (Patrick) : « Dos migraciones estudiantiles desconocidas : Toulouse y Aviñon, universidades de recambio para Catalanes y Menorquines (siglo xviii) », dans Gonzáles Gonzáles (Enrique), Pérez Puente (Laetitia) éd., Colegios y Universidades. Del antiguo régimen al liberalismo, Mexico, CESU-UNAM, 2001, vol. I, p. 285-303.
      • FERTÉ (Patrick) : « Toulouse et son université, relais de la Renaissance entre Espagne et Italie (1430-1550) », dans Bideaux (Michel), Fragonard (Marie-Madeleine) éd., Les Échanges entre les universités européennes à la Renaissance, Actes du colloque international organisé par la Société française d’Étude du xvie siècle et l’Association Renaissance-Humanisme-Réforme, Valence, 15-18 mai 2002, Genève, Droz, 2003, p. 217-230.
      • FERTÉ (Patrick) : « Le tropisme espagnol vers l’université de Toulouse et le collège de Sorèze au 18e siècle », dans Diot (M.-Fr.) et Brouzeng (P.) dir., Transmission et diffusion des savoirs dans le sud de la France (126e Congrès national des Sociétés historiques et scientifiques, Toulouse, 2001), éd. électronique, coll. « Actes des Congrès des sociétés historiques et scientifiques, CD-ROM », 2007.
      • FERTÉ (Patrick) : « Toulouse université hispanique. Des relations universitaires franco-espagnoles du Moyen Âge à l’Illustración », Les Cahiers de Framespa [Revue électronique, Toulouse], n°11, 2013.
      • Janssens (Gustaaf) : « Españoles y Portugueses en los Medios Universitarios de Lovaina (siglos xv y xvi) », dans Lechner (Jan) éd., Contactos entre Los Países Bajos y El Mundo Ibérico, Amsterdam, Rodopi, 1992, p. 13-29.
      • Pérez Martín (Antonio) : « Profesores hispanos en la Universida de Bolonia (de fines del siglo xii a 1799) », dans Doctores y Escolares. II Congreso Internacional de Historia de las Universidades Hispánicas (València, 1995), Valence, Universitat de València, 1998, II, p. 225-237.
      • Pérez Martín (Antonio) : « Españoles doctorados en Bolonia en Derecho Civil y/o Canónico (1369-1788) », dans Actas del V Congreso Internacional sobre Historia de las Universidades Hispánicas (Salamanca, mayo 1998), Valladolid, Junta de Castilla y León, Universidad de Salamanca, 2000.
      • Ullmann (Salomon) : Geschichte der Spanish-Portugesischen Juden in Amsterdam, Francfort-sur-le-Main, 1907.
      • Viajar para saber. Movilidad y communicación en las universidades europeas, Valencia, Valence, Universitat de València, 2004.
      • Villoslada (Ricardo García) : « La Universidad de París durante los estudios de Francisco de Vitoria O.P. 1507-1522 », Analecta Gregoriana, 14 (1938).
      • Voir également à « Marranes », infra.

    • FRANÇAIS (PROTESTANTS)

      • Agnew (David C. A.) : Protestant exiles from France in the reign of Louis XIV : or, the huguenot refugees and their descendants in Great Britain and Ireland, Londres : Reeves & Turner, 1874.- 3 vol.
      • Ancillon (Charles), Histoire de l’Établissement des Français Refugiez dans les États de Son Altesse Électorale de Brandebourg, Berlin, 1690.
      • Astoul (Guy) : « Les étudiants calvinistes français et le refuge universitaire suisse », dans Ferté (Patrick), Barrera (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universites – refuges  et  migrations etudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 55-70.
      • Barbatti (Bruno), Das « Refuge » in Zürich. Ein Betrag zur Geschichte der Hugenotten-und Waldenserflüchtlinge nach der Aufhebung des Edikts von Nantes und zur Geschichte der Stadt Zürich, Zurich, W. Weiss, 1957.
      • base de données CNRS : http://cams-atid.ivry.cnrs.fr/refuge-huguenot/depot/refuge-
      • base de données des pasteurs protestants : http://sitepasteurs.free.fr/
      • Batisse (François), Londres huguenot, Église protestante française de Londres, Londres, 1978.
      • Berkvens-Stevelinck (Christiane), Israel (Jonathan Irvin), Posthumus Meyjes (Guillaume Henri Marie), The Emergence of Tolerance in the Dutch Republic, Leyde/New York/Cologne, Brill, 1997.
      • Birnstiel (Eckart), avec la collab. de Bernat (Chrystel) : La diaspora des huguenots : les réfugiés protestants de France et leur dispersion dans le monde (XVIe-XVIIIe siècles), Paris, H. Champion, 2001.
      • Blaisdell (Charmarie Jenkins) : « Politics and Heresy in Ferrara, 1534-1559 », Sixteenth-Century Journal, 6, 1975, p. 67-93.
      • Bots (Johannes Alphonsus Henricus), Meyjes (Guillaume Henri Marie Posthumus) éd. : La Révocation de l’Édit de Nantes et les Provinces-Unies 1685. Colloque international du Tricentenaire (Leyde, 1er-3 avril 1985), Amsterdam & Maarssen, APA-Holland University Press, 1986.
      • Bottoni (Antonio) : Cinque secoli d’Università a Ferrara, mcccxci-mdcccxci, Bologne, Zamorani e Albertazzi, 1892.
      • Cabanel (Patrick), Les cadets de Dieu. Vocations et migrations religieuses en Gévaudan (xviiie– xxe siècle), Paris, Éditions CNRS, 1997.
      • Cadix (Lucien Albert), La vie intérieure de l’Église française du Refuge à Londres du xvie au xixe siècle, prédication et organisation ecclésiastique, Toulouse, A. Chauvin et fils, 1873.
      • Caldicott (C. Edric. J.), Gough (Hugh), Pitton (Jean-Paul) éd., The Huguenots and Ireland : anatomy of an immigration, Dublin, The Glendale Press, 1987.
      • Chartier (Roger), Compère (Marie-Madeleine), Julia (Dominique), L’Éducation en France du xvie au xviiie siècle, Paris, SEDES/CDU, 1976, p. 263 sq. (chap. « Peregrinatio academica et refuges idéologiques »)
      • Chavannes (Jules), Les réfugiés français dans le pays de Vaud et particulièrement à Vevey, Lausanne, 1874.
      • Colbert de Beaulieu (Jean-Baptiste) : « Le Liber amicorum d’un réfugié du Palatinat dans les milieux protestants de l’Ouest », Scriptorium, t. 5 (1951), p. 75-93 [J.-J. Hausmann, début xviie s. : professeur à l’université de Poitiers et à l’Académie protestante de Saumur].
      • Colenbrander (Herman Theodoor) : « De Herkomst der leidische Studenten », Pallas Leidensis, 1925.
      • Cottret (Bernard) : Terre d’exil, l’Angleterre et ses réfugiés français et wallons de la Réforme à la Révocation de l’Édit de Nantes, 1550-1700, Paris, Aubier, 1985.
      • Cottret (Bernard) : The Huguenots in England. Immigration and Settlement c. 1550-1770, Cambridge, Cambridge University Press, 1991.
      • Dibon (Paul) : « L’Université de Leyde et la République des Lettres au xviie siècle », Quaerendo (Amsterdam), vol. 5, n. 1, 1975, p. 5-37.
      • « Die Französische Colonie », Zeitschrift für Vergangenheit und Gegenwart der französisch-reformieren Gemeinden Deutschlands 8 (1894).
      • 300 Jahre Hugenotten in Hessen und Flucht, Aufnahme und Assimilation, Wirkung und Ausstrahlung, Kassel, Austellung Museum Fridericianum Kassel, 1985.
      • Dormois (Jean-Pierre) : « Etudiants montbéliardais au « Stift » évangélistique de Tübingen du XVIe au XVIIIe siècle », Revue d’histoire et de philosophie religieuse (Paris), an. 81, n° 3, 2001, p. 227-299.
      • Droz (Eugénie) : « Les étudiants français de Bâle », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance. Travaux et documents, t. 20, 1 (1958), p. 108-142.
      • Duchhardt (Keinz) éd. : Der Exodus der Hugenotten : die Aufhebung des Edikts von Nantes 1685 als europäisches Ereignis [Kolloquium, 24.-25. June 1985, Bayreuth], Cologne, Böhlau, 1985.
      • Ducommun (Marie-Jeanne), Quadroni (Dominique) : Le refuge protestant dans le pays de Vaud (fin xviie -début xviiie s.), Genève, Droz, 1991.
      • « (Les) Échanges religieux entre la France et l’Espagne du Moyen Âge à nos jours », Revue d’Histoire de l’Église de France, 2004.
      • Erbe (Helmut) : Die Hugenotten in Deutschland, Essen, Essener verlagsanstalt, 1937.
      • Erman (Jean-Pierre), Reclam (Pierre-Christian-Frédéric) : Mémoires pour servir à l’histoire des réfugiés françois dans les États du Roi, Berlin, 1782-1799, 2 vol.
      • Felici (Lucia) : « Portus omnium gentium. Basilea città dell’esilio ugonotto nella relatà e nella rappresentazione di Pierre de la Ramée », dans Lastraioli (Chiara), Balsamo (Jean) dir., Chemins de l’exil, havres de paix. Migrations d’hommes et d’idées au xvie siècle. Colloque international, Tours, Centre d’Études supérieures de la Renaissance, 8-9 nov. 2007, à paraître.
      • FERTÉ (Patrick) : Répertoire des Étudiants du Midi de la France (1561-1793). Pour une prosopographie des élites, tome 1 : Diocèses d’Albi, Castres, Lavaur, Montauban, Toulouse, Presses de l’Université des Sciences Sociales de Toulouse, 2002 ; tome 2 : Diocèse de Cahors (1561-1793), 2004 ; tome 3 : Rouergue (diocèses de Rodez et de Vabres) (1561-1793), Albi, Presses du Centre universitaire Champollion, 2006 ; tome 4, Diocèses pyrénéens, Albi, Presses du Centre universitaire Champollion, 2008 ; tome 5, Bas-Languedoc et Roussillon, Toulouse, Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2011 [nota : un certain nombre de calvinistes inclus].
      • France (Henry de) : Les Montalbanais et le Refuge, Paris, 1887 (rééd. Paris, Le livre d’histoire, 2003).
      • Frijhoff (Willem) : « Étudiants hollandais dans les collèges français, xviie-xviiie siècles », Lias. Sources and documents relating to the early-modern history of ideas, 3 (1976), p. 301-312.
      • Frijhoff (Willem) : « La coexistence confessionnelle : complicités, méfiances et ruptures aux Provinces-Unies », dans Delumeau (Jean) dir., Histoire vécue du peuple chrétien, II, Toulouse, Privat, 1979, p. 229-257.
      • Frijhoff (Willem) :La société néerlandaise et ses gradués, 1575-1814 : une recherche sérielle sur le statut des intellectuels, Amsterdam-Maarsen, APA/Holland University Press, 1981.
      • Frijhoff (Willem) : « Modèles éducatifs et circulation des hommes, les ambiguïtés du second Refuge », dans La Révocation de l’Édit de Nantes et les Provinces-Unies 1685. Colloque international du Tricentenaire (Leyde, 1er-3 avril 1985), Amsterdam & Maarssen, APA-Holland University Press, 1986, p. 51-75.
      • Frijhoff (Willem) : « L’École de chirurgie de Paris et les Pays-Bas : analyse d’un recrutement, 1752-1791 », Lias, 17, 2 (1990), p. 185-239.
      • Frijhoff (Willem) :Moorman Van Kampen (O. E. A.) éd., Les Pays-Bas et la France des Guerres de religion à la création de la République Batave, Nimègue, Gerard Noodt Instituut Nijmegen, 1993.
      • Frijhoff (Willem) : « Le Français en Hollande après la Paix de Westphalie : langue d’immigrés, langue d’envahisseurs, ou langue universelle ? », dans Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde (SIHFLES) n° 18 (déc. 1996), p. 329-350.
      • Frijhoff (Willem) : « Le seuil de tolérance en Hollande au xviie siècle », dans Homo religiosus. Autour de Jean Delumeau, Paris, Fayard, 1997, p. 650-657.
      • Frijhoff (Willem) : « Dimensions de la coexistence confessionnelle », dans Berkvens-Stevelinck (Christiane), Israel (Jonathan Irvin), Posthumus Meyjes (Guillaume Henri Marie), The Emergence of Tolerance in the Dutch Republic, Leyde/New York/Cologne, Brill, 1997, p. 213-237.
      • Frijhoff (Willem) : « Migrations religieuses dans les Provinces-Unies avant le second Refuge », Revue du Nord, n° 326 (juill. -déc. 1998), p. 573-598.
      • Frijhoff (Willem) : « La tolérance religieuse dans les Provinces-Unies : du « cas » au « modèle » », dans 350e anniversaire des traités de Westphalie, 1648-1998 : Une genèse de l’Europe, une société à reconstruire, Strasbourg, Presses univ. de Strasbourg, 1999, p. 89-99.
      • Frijhoff (Willem) : « La Hollande du Siècle d’Or, laboratoire de la tolérance religieuse », dans L’évolution des mondes moderne, Institut de recherches sur les civilisations de l’Occident Moderne. Séminaires de D.E.A. année 2001-2002, Paris, Université de Paris-Sorbonne, 2002, t. I, p. 1-40.
      • Frijhoff (Willem) : « Uncertain Brotherhood : The Huguenots in the Dutch Republic », dans Memory and Identity. The Huguenots in France and the Atlantic Diaspora, Columbia, University of South Carolina Press, 2003, p. 128-171.
      • Frijhoff (Willem) : « Éducation, savoir, compétence. Les transformations du Grand Tour dans les Provinces-Unies à l’époque moderne », dans Babel (Rainer), Paravicini (Werner) dir., Grand Tour. Adeliges Reisen und europäische Kultur vom 14. bis zum 18. Jahrhundert, Ostfildern, Jan Thorbecke Verlag (Beihefte der Francia, 60), 2005, p. 609-635.
      • Frijhoff (Willem) : «Un chemin de traverse du grand tour. Gradués néerlandais et allemands en droit à l’université de Caen au xviie siècle », Lias, 34 (2007), 1, p. 59-136.
      • Götze (Ludwig) : « Die Französische und Pfälzer Colonie in Magdeburg zu Anfang des 18. Jahrhunderts », Geschichte-Blätter für Stadt und Land Magdeburg, 8 (1873), p. 83-100, 134-166, 219-244.
      • Haseler (Jens), McKenna (Anthony) éd. : La vie intellectuelle aux refuges protestants – actes de la table ronde de Munster de 25 juillet 1995, Paris, Honoré Champion, 1999.
      • Hungarian-Dutch contacts in Medicine since the Epoch of Herman Boerhaave. Proceedings of Symposium 13 october 1994 under the auspices of The Emil Starkenstein Foundation and The Mikes Kelemen Kör, Amsterdam, KNOW, 1995.
      • Jersch-Wenzel (Stefi) : Juden und « Franzose«  in der Wirtschaft des Raumes Berlin-Brandeburg zur Zeit der Merkantilismus, Berlin, Kolloquium-Verlag, 1978.
      • Kadell (Franz-Anton) : Die Hugenotten in Hessen-Kassel, Darmstadt/Marburg, Hessische Historische Kommission, 1980.
      • Kohler (Alfred) : « Bildung unf Konfession. Zum Studium der Studenten aus den Habsburgischen Ländern an Hochschulen im Reich (1560-1620) », dans Klingenstein (Grete), Lutz (Heinrich) et Stourzh (Gerald) éd., Bildung, Politik und Gesellschaft : Studien zur Geschichte des europäischen Bildungswesens vom 16. bis zum 20. Jahrhundert, Munich, Oldenbourg (« Wiener Beiträge zur Geschichte der Neuzeit », 5), 1978, p. 64-123.
      • Küng (Markus), Die Bernische Asyl-und Flüchtlingspolitik am Ende des 17. Jahrhunderts, Genève, Publications de l’Association suisse pour l’histoire du refuge hugnenot, 1993, vol. II.
      • Lasserre (Claude) : Le séminaire de Lausanne (1726-1812), instrument de la restauration du protestantisme français, Lausanne, 1997.
      • Lee (Grace Lawless) : The Huguenot settlements in Ireland, Londres, Green and c°, 1936.
      • Les Pays-Bas et la France des Guerres de religion à la création de la république Batave, Gerard Noodt Instituut Nijmegen, 1993, p. 87-104.
      • Lucassen (Leo) éd. : Amsterdammer worden. Migranten, hun organisaties en inburgering, 1600-2000, Amsterdam, Amsterdam University Press, 2004.
      • Magdelaine (Michelle), Von Thadden (Rudolf) : Le refuge huguenot, Paris, A. Colin, 1985.
      • Mandelbrote (S.) : « Religious belief and the politics of toleration in the late seventeenth century », dans Nederlandsch Archief voor Kerkeschiedenis / Dutch Review of Church History, 81, n° 2 (2001), p. 93-114.
      • Maurin (Isabelle) : Les fugitifs huguenots du diocèse de Mende, 1685-1699, thèse, Paris, École des Chartes, 1984.
      • Mörikofer (Johann Caspar) : Geschichte der evangelischen Flüchtlinge in der Schweiz, Leipzig, S. Hirzel, 1876.
      • Picot (Émile) : Les Français à l’université de Ferrare, Paris, Imprimerie nationale, 1902.
      • Pittion (Jean Paul) : « D’un exil à l’autre : le refuge huguenot en Irlande », dans Lastraioli (Chiara), Balsamo (Jean) dir., Chemins de l’exil, havres de paix. Migrations d’hommes et d’idées au xvie siècle. Colloque international, Tours, Centre d’Études supérieures de la Renaissance, 8-9 nov. 2007 (à paraître).
      • Reaman (Elmore George), The trail of the Huguenots in Europe, the United States, South Africa and Canada, Londres, F. Muller, 1964.
      • Le refuge huguenot. Actes du colloque organisé par le centre d’histoire de la Réforme et du protestantisme de la faculté des lettres et sciences humaines de l’université, Montpellier, 3-10 octobre 1969, Université de Montpellier, Centre d’histoire de la Réforme et du protestantisme de la faculté des lettres et sciences humaines de l’université, Paris, Société de l’Histoire du Protestantisme Français, 1969.
      • Le refuge huguenot en Suisse, Lausanne, Musée historique de l’ancien Évêché, 1985.
      • Reingraber (Gustav) : Adel und Reformation. Beiträge zur Geschichte des protestantischen Adels im Lande unter der Enns während des 16. und 17. Jahrhunderts, Wien, 1976 (« Forschungen zur Landeskunde von Niederösterreich », 21).
      • Rome (Catherine) : Bourgeois de Montauban au xviie siècle : de l’hégémonie protestante à la proscription, th. doct. histoire, Univ. de Toulouse-Le Mirail (J.-P. Amalric dir.), 1997, 2 vol. dactyl.
      • Scatasta (Raffaello) ed. : L’Università a Ferrara, Milan, Electa, 2004.
      • Schickler (Ferdinand de), Les Églises françaises de Londres après la Révocation de l’Édit de Nantes, Paris, Fischbacher, 1886.
      • Schickler (Ferdinand de), Les Églises du refuge en Angleterre, Paris, Fischbacher, 1892, 3 vol.
      • Schilling (Heinz) : « Niederländische Exulanten im 16. Jahrhundert. Ihre Stellung im Sozialgefüge und im religiösen Leben deutscher und englischer Städte », Schriften des Vereins für Reformationsgeschichte, nr. 187, 78/79.
      • Scouloudi (Irene), Huguenots in Britain and their French background, 1550-1800 : contributions to the historical conférence of the Huguenot Society of London, 24-25 Sept. 1985, Basingstoke, Macmillan, 1987.
      • Stelling-Michaud (Sven) : Le Livre du recteur de l’académie de Genève (1559-1878), tome 1, Genève, 1959.
      • La Suisse et le Refuge, accueil et passage, Marseille, La Table Ronde, 1985.
      • Toepke (G.) : Die Matrikel der Universität Heidelberg, Heidelberg, 1886.
      • Università e cultura a Ferrara e Bologna, Firenze, Olschki, 1989.
      • Tollin (Henri) : Geschichte der französichen Colonie von Magdeburg. Jubiläumsschrift, Halle, 1886-1894, 6 vol.
      • Università e cultura a Ferrara e Bologna, Firenze, Olschki, 1989.
      • Vigne (Randolph), Littleton (Charles) éd. : From strangers to citizens : the integration of immigrants communities in Britain, Ireland and Colonial America, 1550-1570. Proceedings of the Conference, April 2000, Brighton, Sussex Academic Press, 2001.
      • Visconti (Alessandro) : La storia dell’Università di Ferrara 1391-1950, Bologna, Zanichelli, 1950.
      • Von den Velden (Adolf) : Das Kirchenbuch der französischen reformierten Gemeinde zu Heidelberg (1569-1577) und Frankenthal in der Pfalz (1577-1596), Weimar, 1908.
      • Wackernagel (Hans Georg) : Die Matrikel der Universität Basel [1460–1817/18]. Bâle, Verlag der Universitätsbibliothek, 1951–1980, 5 vol.
      • Watson (Foster) : « Notes and materials on religious refugees and their relations to education in England before the Revocation of Edict of Nantes », Proceedings of the Huguenot Society of Great Britain and Ireland, IX, 1911, p. 328-331.
      • Weiss (Charles) : Histoire des réfugiés protestants de France : depuis la révocation de l’Édit de Nantes, Paris, Charpentier, 1853 (rééd. en fac-similé, Le Lavandou, Éd. du Layet, 1980, 2 vol.)
      • Wilke (Jürgen) : « Die Französische Kolonie in Berlin », dans Schultz (Helga), Berlin 1650 bis 1800. Sozialgeschichte einer Residenz, Berlin, Graphik, 1987, p. 358 sq.
      • Yardeni (Myriam) : Le refuge protestant, Paris, PUF, 1985.
      • Voir aussi dans Bull. des Églises wallonnes, Der Deutsche Hugenott (devenu en 1998 : Hugenotten), Bull. de la Soc. de l’Histoire du protestantisme français, Bull. de l’Assoc. Suisse pour l’histoire du refuge huguenot. Schweizerische Gesellschaft für Hugenottengeschichte, Proceedings of the Huguenot Society of Great Britain and Ireland, The Huguenot Society of London, etc.

      Hongrois

      • Bitskei (Istvan) : Il Collegio germanico-ungarico di Roma : contributo alla storia della cultura ungherese in età barocca, Roma, Viella, 1996.
      • Brizzi (Gian Paolo), Accorsi (Maria Luisa), Barbaric (Damir) et alii : Annali del collegio ungaro-illirico di Bologna : 1553-1764, Bologne, CLUEB, 1988.
      • Brizzi (Gian Paolo) : « The university colleges of Bologna and the Hungaro-illyrian College », dans Szögi (Làszló) éd., Universitas Budensis 1393-1995, International Conference for the History of Universities, Budapest, Bak-Fisch KTF, 1997, p. 143-150.
      • Fata (Márta), Kurucz (Gyula), Schindling (Anton), Senz (Ingomar) éd. : Peregrinatio Hungarica : Studenten aus Ungarn an deutschen und österreichischen Hochschulen vom 16. bis zum 20. Jahrhundert (internationale Tagung an der Eberhard-Karls-Universität Tübingen, 17-18 Oktober 2003), Tübingen, Franz Steiner Verlag, 2005.
      • Gömöry (György) : Magyarországi diákok angol és skót egyetemeken 1526-1789, Budapest, ELTE Leváltár [en ligne], 2005 [en hongrois ; étudiants hongrois en Angleterre et Écosse].
      • Hegyi (Adam) : Ungarländlische Studenten an den Schweizerischen Universitäten und Akademien, 1526-1788 (1798), Budapest, ELTE Leváltár [en ligne], 2003.
      • Horváth (Ákos) éd. : Tanulmányok az újkori külföldi Magyar egyetemjárás történetéhez, Budapest, 1997 [migrations étudiantes hongroises à l’époque moderne].
      • Bognár (Krisztina), Kiss (Jozsef Mihály) : Magyarországi diákok a bécsi tanintézetekben 1526-1789, Budapest, ELTE Leváltár [en ligne], 2004 [étudiants hongrois à Vienne].
      • Kiss (Jozsef Mihály) : « In Ungarn geborenen Studenten an der Universität Wien 1715-1789 », dans Szögi (Làszló) éd., Universitas Budensis 1393-1995, International Conference for the History of Universities, Budapest, Bak-Fisch KTF, 1997, p. 287-294.
      • Offner (Robert) : « Die Rolle der Universität Erfurt in der Ausbildung ungarländischer Mediziner (1521-1816) », Orvotstörteneti Közlemények/Communications de Historia Artis Medicinae, 186-187, 2004, p. 17-36.
      • Sárközy (P.) : « Links to Europe Hungarian Students at Italian Universities in the 13-18th Centuries », dans Szögi (Làszló) éd., Universitas Budensis 1393-1995, International Conference for the History of Universities, Budapest, Bak-Fisch KTF, 1997.
      • Svobodny (Petr), « Contacts between Bohemian and Hungarian Medical Faculties (14th-20th Centuries », ibidem.
      • Szögi (László), Magyarországi diákok lengyelországi és baltikümi egyetemeken és akadémiákon, 1526-1788, Budapest, ELTE Leváltár [en ligne], 2003 [étudiants hongrois dans les universités et académies polonaises et baltes].
      • Tar (Attila), Magyarországi diákok németországi egyetemeken és föiskolákon 1694-1789, Budapest, ELTE Leváltár [en ligne], 2004 [étudiants hongrois dans les universités germaniques].
      • Varga (Júlia), Magyarországi diákok a Habsburg birodalom kisebb egyetemein és akadémiáin 1560-1789, Budapest, ELTE Leváltár [en ligne], 2004 [étudiants hongrois dans les petites univ. et écoles sup. de l’Empire Habsbourg].

    • IRLANDAIS (CATHOLIQUES)

    • Amadou (Robert) : « Saint-Ephrem des Syriens du Collège des Lombards à nos jours », Mém. de la Féd. des soc. hist. et arch. de Paris et de l’Île-de-France, 37 (1986), p. 6-152.
    • Arnaiz (Maria José), Sancho (J. Luis) : El Colegio de los Irlandeses, Madrid, 1985.
    • Ballester y Sastre (Eusebio) : Irlandeses en la historia de España, de Francia, de las Dos Sicilias, de Austria, de Rusia, Madrid, Hidalguía, 1990.
    • Bartlett (Thomas), Hayton (David) éd. : Penal Era and Golden Age : Essays in Irish History, 1690-1800, Belfast, Ulster Historical Foundation, 1979.
    • Bartlett (Thomas), O’Dwyer (Riana), Curtin (Chris), O’Tuathaigh (Gearóid) éd. : Irish Studies : A General Introduction, Dublin, Gill & Macmillan, 1988.
    • Bartlett (Thomas) : The Fall and Rise of the Irish Nation : the Catholic Question, 1690-1830, Dublin, Gill & Macmillan, 1992.
    • Boran (Eliabethanne), Gribben (Crawford) éd. : Enforcing Reformation in Ireland and Scotland, 1550-1700, Adelshot, Ashgate, 2006.
    • Boyle (Patrick) : The Irish College of Paris from 1578 to 1901, with a brief account of the other Irish colleges in France : Bordeaux, Toulouse, Nantes, Poitiers, Douai and Lille, and a short notice of the Scotch and English colleges in Paris, Londres, Art and Book Company, 1901.
    • Boyle (Patrick) : « Glimpses of Irish collegiate life in Paris in the seventeenth and eigthteenth centuries », Irish Ecclesiastical Record, 41th ser., 11 (1902), p. 437 sq.
    • Boyle (Patrick), « Irish Colleges on the Continent », dans Catholic Encyclopedia, New York, Robert Appleton, 1907-1912.
    • Boyle (Patrick) : « The Irish seminary at Toulouse », Archivium Hibernicum, vol. 1 (1912), p. 119-121.
    • Brady (John) : « Father Christopher Cusack and the Irish college of Douai 1594-1623 », dans O’Brien (S.) éd., Measgra i gcuimhne Mhichíl Uí Chléirigh, Dublin, Assisi Press, 1944.
    • Brady (John) : « The Irish Colleges at Douai and Antwerp », Archivium Hibernicum, vol. 13 (1947), p. 45-66.
    • Brady (John) éd. : « The Irish Colleges in the Low Countries », Archivium Hibernicum, vol. 14 (1949), p. 66-91.
    • Brown (Michael), McGrath (Charles I.), Power (Thomas P.) éd. : Converts and conversion in eighteenth-century Ireland, Dublin, Four Courts Press, 2004.
    • Burke (William P.) : The Irish priests in penal times (1660-1760), Waterford, N. Harvey and C°, 1914.
    • Burrieza Sánchez (Javier) : Una Isla de Inglaterra en Castilla. Exposición, Palencia, Merino S.L., 2000.
    • Burrieza Sánchez (Javier) : « Escuelas de sacerdotes y mártires : los colegios del exilio católico », dans García Hernán (Enrique), Bunes (Miguel Ángel de), Recio Morales (Óscar), García García (Bernardo J.) éd., Irlanda y la monarquía hispánica : Kinsale 1601-2001. Guerra, política, exilio y religión, Madrid, CSIC, 2002, p. 39-74.
    • Caporossi (Olivier) : « Le statut des Anglais dans l’Espagne de Philippe IV (1621-1665) ou la construction d’une nation par la monarchie catholique », dans Knopper (Françoise), Breteau (Jean-Louis), Van Ruybeke (Bertrand) coord., Protestantisme(s) et autorité/Protestantism and Authority, Anglophonia. French Journal of English Studies/Caliban 17 (2005), p. 163-173.
    • Ceyssens (Lucien) : « François Porter, franciscain irlandais à Rome (1632-1702) », dans Villapadierna (I.) éd., Miscellanea Melchior de Pobladura : studia franciscana historica P. Melchiori a Pobladura dedicata, LX aetatis annum et XXV a suscepto regimine Instituti historici O. F. M. Cap. agenti, Rome, Institutum Historicum, 1964.
    • Chambers (Liam) : « A displaced intelligentsia : aspects of Irish Catholic thought in ancien régime France », dans O’Connor (Thomas) éd., The Irish in Europe, 1580-1815, Dublin, Four Courts Press, 2001, p. 157-174.
    • Chambers (Liam) : « Knowledge and Piety. Michael Moore’s career at the University of Paris and the College de France, 1701-1720 », Eighteenth century Ireland, 17, 2002, p. 9-25.
    • Chambers (Liam) : Michael Moore, c. 1639-1726 : the world of an Irish clerical migrant, Dublin, Four Courts Press, 2004.
    • Chambers (Liam) : « Rivalry and reform in the Irish College Paris, 1676-1885 », dans O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann) éd., Irish communities in early-modern Europe, Dublin, Four Courts Press, 2006, p. 103-129.
    • Chaussinand-Nogaret (Guy) : « Une élite insulaire au service de l’Europe », Annales ESC, 78, 5 (1973), p. 1104 sq.
    • Cleary (Gregory) : Father Luke Wadding and St Isidore’s College, Rome, Bardi, 1925.
    • Coakley (Davis), Kalvach (Zdenek) : « Doctors in exile : William MacNeven O’Kelly (1713-87) and William James MacNeven (1763-1841) », dans Robinson-Hammerstein (Helga) éd., Migrating scholars : lines of contact between Ireland and Bohemia, Dublin, Navicula Publications, 1998, p 81-115.
    • Conlan (Patrick) : St Anthony’s college of the Irish Franciscans, Louvain, Dublin, Assisi Press, 1977.
    • Connolly (Sean J.), Religion, law and power : the making of Protestant Ireland, 1660-1700, Oxford, Clarendon Press, 1995.
    • Corcoran (Timothy) :Studies in the history of classical teaching : Irish and continental 1500-1700, Dublin, Educational Company, 1911.
    • Corcoran (Timothy) : State policy in Irish education 1536-1816, Dublin, Fallon Brothers, Longmans, Green, 1916.
    • Corish (Patrick J.) éd. : A history of Irish Catholicism, vol. 4, Dublin, Gill & Macmillan, 1971.
    • Corish (Patrick J.) : « David Rothe, bishop of Ossory 1618-50 », Journal of the Butler Society, 2, n° 3 (1984) p. 315-323.
    • Cullen (Louis M.) : « The Irish diaspora of the Seventeenth and Eighteenth centuries », dans Canny (Nicholas) éd., Europeans on the move : Studies on European Migration, 1500-1800, Oxford, Clarendon Press, 1994, p. 113-49.
    • Cullen (Louis M.) : « Apotheosis and crisis : the Irish diasporas in the age of Choiseul », dans O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann) éd., Irish communities in early-modern Europe, Dublin, Four Courts Press, 2006, p. 6-31.
    • D’Ambrières (R.) : « Les tribulations des ecclésiastiques irlandais exilés en Bretagne », Le Pays de Dinan, 21 (2001), p. 165-189.
    • Daumet (Georges) : « Notices sur les établissements religieux anglais, écossais et irlandais fondés à Paris avant la Révolution », Mémoires de la Société de l’histoire de Paris et de l’Île-de-France, 39 (1912), p. 88-124.
    • Davis (Laurent) éd. : Irlande et Bretagne : vingt siècles d’histoire (Actes du colloque de Rennes, 29-31 mars 1993), Rennes, Terre de brume, 1993.
    • Delattre (Pierre) : Les établissements jésuites en France, passim, notamment « Le collège irlandais de Poitiers (1674-1762) », t. IV, Enghien, Institut supérieur de Théologie, Wetteren, 1956, col. 57-60 [Bibliographie]
    • Dowling (P. J.) : Hedge Schools in Ireland, Dublin, 1935 (rééd. Cork, Mercier, 1968 ; 1998).
    • Dufermont (Jean-Claude) : Les collèges anglais, écossais, irlandais, à Lille et à Douai, de l’avènement de Jacques II à la mort de Louis XVI, 1685-1793, D.E.S. Hist. Lettres, Lille, 1967, dactylogr.
    • Dulieu (Louis) : « Le professeur Gérard Fitz-Gérald », Languedoc médical, n° 1 (1958), p. 15-22.
    • Eliot (Francis) : « L’émigration irlandaise et les prêtres irlandais en France », dans Sword (Liam) éd., The Irish-French connection 1578-1978, Paris, The Irish College, 1978, p. 88 sq.
    • Fenning (Hugh) : « John Kent’s report on the state of the Irish mission, 1742 », Archivium Hibernicum, 38 (1966), p. 59-102.
    • Fenning (Hugh) : « Clerical recruitment, 1735-1783 : documents from Windsor and Rome », Archivium Hibernicum, 30 (1972).
    • Fenning (Hugh) : The undoing of the friars of Ireland : a study of the noviciate question in the eighteenth century, Louvain, Publications universitaires, 1972.
    • Fenning (Hugh) : « Irishmen ordained at Lisbon, 1587-1625, 1641-60, 1660-1739 », Collectanea Hibernica, t. 31-32 (1989) p. 103-117 ; t. 34-35 (1992-1993), p. 59-76.
    • Fenning (Hugh) : « Irish Dominicans at Lisbon before 1700 : a Biographical Register », Collectanea Hibernica, 42 (2000), p. 27-65.
    • Fenning (Hugh) : « Irish Dominicans at Louvain before 1700 : a biographical Register », Collectanea Hibernica, 43 (2001), p. 112-60.
    • FertÉ (Patrick), Brockliss (Laurence) : « Irish clerics in France in the seventeenth and eighteenth centuries : a statistical study », Proceedings of the Royal Irish Academy, section C, vol 87, C 9, Dublin, 1987, p. 527-572.
    • FertÉ (Patrick), Brockliss (Laurence W. B.) : « Prosopography of Irish clerics in the Universities of Paris and Toulouse, 1573-1792 », Archivium Hibernicum, 58 (2004), p. 7-166.
    • FertÉ (Patrick) : « The Counter-Reformation and Franco-Irish solidarity : Irish clerical refugees at the universities of Toulouse and Cahors in the seventeenth and eighteenth centuries », dans O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann) éd., Irish communities in early-modern Europe, Dublin, Four Courts Press, 2006, p. 6-31.
    • FertÉ (Patrick) : « Étudiants et professeurs irlandais dans les universités de Toulouse et de Cahors (xviie-xviiie siècles) : les limites de la mission irlandaise », dans O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann) éd., Irish communities in early-modern Europe, Dublin, Four Courts Press, 2006, p. 69-84.
    • FertÉ (Patrick) : « Le rôle contre-productif de l’Université dans la Mission irlandaise en France (XVIIe-XVIIIe siècles) » , dans FertÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 161-176.
    • FertÉ (Patrick) : « The Statutes of the Irish college, Toulouse (1618-1793) » et « List of superiors of the Irish college, Toulouse (1618-1793) », Archivium Hibernicum, LXIII, 2010, p. 274-298.
    • Filedhouse (Henry N.) : « Bolingbroke and the Irish College in Paris in 1734 », dans Lodge (R. C.) éd., Manitoba essays, Toronto, 1937, p. 142-150.
    • Finegan (Francis) : « The Irish College of Poitiers, 1674-1762 », Irish ecclesiastical Record, n° 114, 5th ser. (july-dec. 1965), p. 18-35.
    • Finegan (Francis) : « Irish rectors at Seville, 1619-1687 », Irish ecclesiastical Record, n° 116 (1966) p. 45-63.
    • Flynn (Thomas S.) : The Irish Dominicans, 1536-1641, Dublin, Four Courts Press, 1993.
    • Ford (Alan) : « Who Went to Trinity? The Early Students of Dublin University », dans Robinson-Hammerstein (Helga) éd., European universities in the Age of Reformation and Counter Reformation, Dublin, Four Courts Press, 1998.
    • Gargett (Graham), Sheridan (Geraldine) éd. : Ireland and the French Enlightenment, 1700-1800, Basingstoke, Macmillan, 1999.
    • Giblin (Cathaldus) et al., éd. : Father Luke Wadding : Commemorative Volume, Dublin, Killiney, Franciscan Fathers dún Mhuire, 1957.
    • Giblin (Cathaldus) : « Irish exiles in Catholic Europe », dans Corish (Patrick J.) éd., A history of Irish Catholicism, vol. 4, Dublin, Gill & Macmillan, 1971.
    • Giblin (Cathaldus) : « The Irish colleges on the Continent », dans Swords (Liam), The Irish-French connection, 1578-1978, Paris, The Irish College, 1978.
    • Gwynn (Aubrey) : « Some Notes on the History of the Irish and Scottish Benedictine Monasteries in Germany », The Innes Review, 5 (1954), p 5-28.
    • Halloran (Brian M.) : The Scots College Paris, 1603-1792, Édimbourg, Donald, 1997.
    • Hammerstein (Helga) : « Aspects of the Continental education of Irish Students in the Reign of Queen Elizabeth I », Historical studies, 8 (1971), p. 137-154.
    • Hanly (John): « Records of the Irish College, Rome, under Jesuit administration », Archivium Hibernicum, 27 (1964), p. 13-75.
    • Hanly (John) : Collegium Hibernorum de Urbe : an early manuscript account of the Irish College Rome, 1628-1678, Rome, Pontifical Irish College Rome, 2003.
    • Harper (Marjory) éd. : Emigrants homecoming. The Return Movement of Emigrants, 1600-2000, Manchester, Manchester University Press, 2005.
    • Hayes (Richard) : Ireland and Irishmen in the French Revolution, Dublin, Arnest Benn Limited, 1932.
    • Hayes (Richard) : Old Irish links with France : some echoes of exiled Ireland, Dublin, M. H. Gil and Son, 1940.
    • Healy (Claire) : « A Nation of Emigrants or Immigrants? The Challenge of Integration in Ireland and Portugal », Irish Migration Studies in Latin America, 5, 2 (July 2007), p. 117-120.
    • Henchy (Monica) : « The Irish college at Salamanca », Studies, 70 (1981), p. 220-227.
    • Henchy (Monica) : « The Irish colleges in Spain », Eire-Ireland, 24, 1 (1989), p. 11-27.
    • Hennig (John) : « The Irish monastic tradition on the continent », Irish Ecclesiastical Record, 87 (1957), p 186-93.
    • Hernán (Enrique García) : Irlanda y el rey prudente, Madrid, Laberinto, 2000.
    • Hernán (Enrique García), de Bunes (Miguel Angel), Morales (Oscar Recio), García (Bernardo J.) éd. : Irlanda y la monarquia hispánica : Kinsale, 1601-2001 : guerra, política, exilo y religión, Madrid, CSIC, 2002.
    • Hernán (Enrique García) : « Irish clerics in Madrid, 1598-1665 », dans O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann) éd., Irish communities in Early-Modern Europe, Dublin, Four Courts Press, 2006, p. 267-293.
    • Hietsch (Otto) éd. : Österreich und die angelsächsische Welt. Kulturbegegnungen und Vergleiche, Vienne, Stuttgart, Braumueller, 1961-1968, 2 vol.
    • Hogan (J.F.) : « Irish monasteries in Germany », Irish Ecclesiastical Record, 3 (1898), p. 265-269 et 4 (1898), p. 526-529.
    • Hörmann (Karl) : « Nikolaus Donellan, ein Ire auf dem moraltheologischen Lehrstuhl der Universität Wien, (1644 bis 1679) », dans Flieder (Viktor) éd., Festschrift Franz Loidl zum 65. Geburtstag, Vienne, 1970, t. I, p 65-95.
    • Hösler (Matthaeus) : « Irishmen ordained at Prague, 1629-1786 », Collectanea Hibernica, 36 (1994), p. 59-84 et « 1628-1700 : Additions and corrections », ibid., 39 (1997), p. 13-31.
    • Irish Abroad, site web : http://www.irishabroad.com
    • Irish in Europe Project (IEP), site web : www.IrishinEurope.com/bibliography
    • Jennings (Brendan) : « Irish Franciscan in Prague », Studies, 28, 1939, p. 210-222.
    • Jennings (Brendan) : « Documents of the Irish Franciscan College at Prague. I », Archivium Hibernicum, vol. 9 (1942), p. 173-294.
    • Jennings (Brendan) : « Documents of the Irish Colleges at Douai », Archivium Hibernicum, vol. 10 (1943), p. 163-210.
    • Jennings (Brendan) : « Irish students in the university of Louvain », dans O’Brien (Sylvester) éd., Measgra i gcuimhne Mhichíil Uí Chléirigh. Miscellany of historical and linguistic studies in honour of Brother Michael Ó Cléirigh, chief of the Four Masters, 1643-1943, Dublin, Assisi Press, 1944.
    • Jennings (Brendan), OFM : « Reports on Irish Colleges in the Low Countries, 1649-1700 », Archivium Hibernicum, vol. 16 (1951), p. 1-39.
    • Jennings (Brendan), OFM : « The Irish Franciscans in Poland », Archivium Hibernicum, 20 (1957), p. 37-56.
    • Kelly (R. J.) : « The Irish Franciscan in Prague (1629-1786). Their literary labours », Journal of the Royal Society of Antiquaries in Ireland, 52 (1922), p. 169-174.
    • Knox (R. Buick) : James Ussher, archbishop of Armagh, Cardiff, University of Wales Press, 1967.
    • Kucharová (Hedvika), Parez (Jan) : « Po stopách Irských Emigrantu ve fondech Strahovské Knihovny v Praze : z literární produkce irských emigrantu », dans Robinson-Hammerstein (Helga) éd., Migrating scholars: lines of contact between Ireland and Bohemia, Dublin, Navicula Publications, 1998, p. 116-208.
    • Lennon (Colm) : « Education and religious identity in early-modern Ireland », Paedagogica Historica, supplementary series 5, Gand, 1999, p. 57-75.
    • Loupès (Philippe) : « The Irish clergy of the diocèse of Bordeaux during the Revolution », dans Gough (Hugh), Dickson (David) éd., Ireland and the French Revolution, Dublin, Irish Academic Press, 1990.
    • Lyons (Mary Ann) : « « Vagabonds », « mendiants », « gueux »: French reaction to Irish immigration in the early immigration in the early seventeenth century », French History, 14 (2000), p. 363-382.
    • Lyons (Mary Ann) : Franco-Irish relations, 1500-1610 : Politics, migration and trade, Woodbridge, 2003.
    • MacCana (Proinsias) : Collège des Irlandais Paris and Irish Studies, Dublin, Dundalgan Press Limited, Dún Dealgan, 2001.
    • Madden (J. F.) éd. : The Irish Augustinians in Rome, 1656-1956, Rome, St Patrick’s College, 1956.
    • Martin (Francis Xavier), O’Reilly (Clare) éd : The Irish Augustinians in Rome, 1656-1994, and Irish Augustinian missions throughout the world, Dublin, Ballyboden, Augustinian House of Studies, 1994.
    • Mathorez (Jean) : « Notes sur les prêtres irlandais réfugiés à Nantes aux xviie et xviiie siècles », Revue d’Histoire de l’Église de France, 3 (1912), p. 167-172.
    • McDowell (R. B.), Webb (D. A.) : Trinity College Dublin, 1592-1952 : an academic history, Cambridge, Cambridge University Press, 1982.
    • McManus (Antonia) : The Irish hedge schools and its books, 1695-1831, Dublin, Four Courts Press, 2004.
    • Mendes Drumond Braga (Isabel M. R.) : Os Estrangeiros e a Inquisição Portuguesa (séculos xvi-xviii), Lisboa, Hugin Editores, 2002.
    • Mijers (Esther) : « Irish students in the Netherlands, 1650-1750 », Archivium Hibernicum, 59, 2005, p. 66-78.
    • Millett (Benignus) : The Irish Franciscans, 1651-1665, Rome, Gregorian University Press, 1964.
    • Millett (Benignus) : « Some Lists of Irish Franciscans in Prague, 1656-1791 », Collectanea Hibernica, 36 (1994), p. 59-84.
    • Millett (Benignus) : « Irishmen ordained at Prague, 1628-1700 : Additions and corrections to Matthäus Hösler’s Lists », Collectanea Hibernica, 39 (1997), p. 23-31.
    • Millett (Benignus) : « Irish Franciscans and education », Seanchas Ard Mhacha, 18, 2 (2001) p. 1-30.
    • Moody (Theodore William) et alii, éd. : A new history of Ireland, vol. 3 : (1534-1691), Oxford, Oxford University Press, 1976 ; vol. 4 : (1691-1800), Oxford, Oxford University Press, 1986.
    • Morales (Oscar Recio) : « The Irish College of Alcalá de Henares (1630-1785) from an European perspective. A guideline to the Irish College on the Continent : a Counter-Reformation cultural consequence », Inagación. Revista de Historia y Artes, 2 (1996), p. 197-228.
    • Morales (Oscar Recio) : « Not only seminaries : the political role of the Irish Colleges in seventeenth-century Spain », History Ireland, 9, n° 3 (2001), p. 48-52.
    • Morales (Oscar Recio) : El socorro de Irlanda en 1601 y la contribución del ejército a la integración social de los Irlandese en España, Madrid, Ministerio de Defensa, 2002.
    • Morales (Oscar Recio) : Irlanda en Alcalá : la comunidad irlandese en la Universidad de Alcalá y su proyección europea, 1579-1785, Madrid, Alcalá de Henares, 2004.
    • Morales (Oscar Recio) : « Irish émigré group strategies of survival, adaptation and integration in seventeenth and eighteenth-century Spain », dans O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann) éd., Irish communities in early-modern Europe, Dublin, Four Courts Press, 2006, p. 240-266.
    • Morrissey (Thomas) : « The Irish student diaspora in the sixteenth century and the early years of the Irish college at Salamanca », Recusant History, 14, n° 4 (1978), p. 242-260.
    • Morrissey (Thomas) : James Archer of Kilkenny, an Elizabethan Jesuit : first rector of the Irish College at Salamanca and ally of the Great Hugh O’Neill, Dublin, Studies Special Publications, 1979.
    • Murphy (Martin) : « St Gregory’s College, Seville, 1592-1767 », Catholic Record Society, Records series, vol. 73, 1992.
    • Murphy (Martin) : « Irish students and merchants in Seville, 1598-1798 », dans Villar Garcia (M. B.), P. Pezzi Cristobal éd., Los extranjeros en la España moderna : Actas del coloquio internacional Málaga 28-30 noviembre de 2002, Malaga, Universidad de Malaga, 2003, t. II, p. 565-571.
    • Murray (Edmundo) : « The Irish in Latin America and Iberia. A Bibliography, Portugal, Spain (colonial empires) », dans Society for Irish Latin American Studies, Irish Migration Studies in Latin America, 2006 [en ligne, site web : www.irlandeses.org]
    • Nilis (Jeroen) : « Irish students at Leuven University, 1548-1797 », Archivium Hibernicum, 60 (2006-7), p 1-304.
    • O’Boyle (James) : The Irish Colleges on the Continent : their origins and history, Dublin, Brown & Nolan, 1935.
    • O’Brien (Sylvester) éd. : Measgra i gcuimhne Mhichíil Uí Chléirigh. Miscellany of historical and linguistic studies in honour of Brother Michael Ó Cléirigh, chief of the Four Masters, 1643-1943, Dublin, Assisi Press, 1944.
    • O’Ciosáin (Eamon) : « Les Oies Sauvages et sédentarisées : la migration irlandaise en France aux xviiie et xviiie siècles et les familles irlandaises en Bretagne » dans XVeCongrès National de Généalogie, Brest, 1999, conférences et actes, Fédération Française de Généalogie/Centre Généalogique du Finistère, 2000, p. 59-68.
    • O’Ciosáin (Eamon) : « A hundred years of Irish migration to France, 1590- 1688 », dans O’Connor (Thomas) éd., The Irish in Europe, Dublin, Four Courts Press, 2001, p. 103 sq.
    • O’Ciosáin (Eamon) : « The Irish in France 1660-1690 : the point of no return », dans O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann) éd., Irish communities in Early-Modern Europe, Dublin, Four Courts Press, 2006, p. 85-102.
    • O’Ciosáin (Eamon) : « Regrouping in exile : Irish communities in Western France in the seventeenth century », dans Armstrong (Robert), Ó hAnnracháin (Tadhg) éd., Community in Early-Modern Ireland, Dublin, Four Courts Press, 2006, p. 133-153.
    • O’Connell (Martin R.) : Thomas Stapleton [professeur à la faculté de théologie de Douai, 1569-1590] and the Counter reformation, New Haven, Yale Univ. Publications in religion, 9, 1964.
    • O’Connell (Patricia) : « The Irish College, Santiago de Compostella, 1665-1767 », Archivium Hibernicum, 1996, p. 19-28.
    • O’Connell (Patricia) : The Irish College at Alcalá de Henares, 1649-1785, Dublin, Four Courts Press, 1997.
    • O’Connell (Patricia) : The Irish college at Lisbon 1590-1834, Dublin, Four Courts Press, 2001.
    • O’Connell (Patricia) : « The early-modern Irish College network in Iberia, 1590-1800 », dans O’Connor (Thomas) éd., The Irish in Europe, Dublin, Four Courts Press, 2001, p. 49-64.
    • O’Connell (Patricia) : The Irish college at Santiago de Compostela 1605-1769, Dublin, Four Courts Press, 2006.
    • O’Connor (Priscilla) : Irish clerics in the university of Paris, 1570-1770, Phil. Doct., National University of Ireland, Maynooth, 2006, non publié.
    • O’Connor (Priscilla) : « Irish students in Paris faculty of theology : aspects of doctrinal controversy in the ancient régime, 1730-60 », Archivium Hibernicum, 53 (1998), p. 85-97.
    • O’Connor (Thomas) : An Irish theologian in Enlightenment France : Luke Joseph Hooke 1714-1796, Dublin, Four Courts Press, 1995.
    • O’Connor (Thomas) : « The Role of Irish clerics in Paris University politics, 1730-1740 », History of Universities, vol. 15, 1997-1999, p. 195-226.
    • O’Connor (Thomas) éd. : The Irish in Europe, 1534-1815 : the Other Hidden Ireland, Dublin, Four Courts Press, 2001, notamment O’Connor (Thomas), « Ireland and Europe : some historiographical remarks », p. 9-26.
    • O’Connor (Thomas) : « The Irish College, Rome in the age of religious renewal », dans Irish College, Rome 1628-1678, Rome, Irish College Staff ed., 2003, p. 13-32.
    • O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann) éd. : Irish migrants in Europe after Kinsale, 1602-1820, Dublin, Four Courts Press, 2003.
    • O’Connor (Thomas) : An Irish Jansenist in seventeenth-century France : John Callaghan, 1604-1654, Dublin, Four Courts Press, 2005.
    • O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann) éd. : Irish Communities in Early-Modern Europe, Dublin, Four Courts Press, 2006.
    • O’Connor (Thomas) éd. : The Irish on the move in Europe, 1600-1800, Dublin, National Library of Ireland, 2007.
    • O’Connor (Thomas) : Irish Jansenists, 1600-70. Religion and politics in Flanders, France, Ireland and Rome, Dublin, Four Courts Press, 2008.
    • O’Connor (Thomas) : « La solidarité contre-réformée : les réseaux de collèges irlandais dans l’Europe catholique, 1578-1793 », dans Ferté (Patrick), Barrera (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universites – refuges  et  migrations etudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 71-80.
    • O’Dea (Paul) : « Father Peter Wadding, S.J. : Chancellor of the University of Prague, 1629-1641 », Studies, 30 (1941), p. 337-348.
    • O’Doherty (D. J.) : « Students of the Irish College, Salamanca », Archivium Hibernicum, 2 (1913) p. 1-36.
    • O’Donnovan (Pat Clifford) : The Irish in France : focusing particularly on the revolutionnary years, 1789-1815, and with additional history of interlinked times, people and place which amounts to a comprehensive chronicle of events, Londres, de Beauvoir Books, 1992, (2e éd.; 1re éd. 1990) ; voir notamment « the Irish College in Paris during the Revolution et The Irish in provincial France ».
    • O’Neill (Patrick) : « Ireland and Germany : A Survey of Literary and Cultural Relations before 1700 », Studies, 71 (1982), p 43-54, et 72 (1982), p 153-65.
    • O’Scea (Ciaran) : The devotional world of the Irish Catholic exile in early-modern Galicia, 1598-1666, dans O’Connor (Thomas) éd., The Irish in Europe 1580-1815, Dublin, Four Courts Press, 2001.
    • Ohlmeyer (Jane H.) : « Seventeenth-century Ireland and Scotland and their wider world », dans O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann), Irish communities in early-modern Europe, Dublin, Four Courts Press, 2006, p. 457-483 [bibliographie abondante].
    • Pa?ez (Jan), Kucha?ová (Hedvika) : Hyberni v Praze : Éireannaigh i Prág. Dejiny františkánské koleje Neposkvrneného pocetí Panny Marie v Praze (1629-1786), Prague, 2001.
    • Pa?ez (Jan) : « The Irish Franciscans in seventeenth- and eighteenth-century Prague », dans O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann) éd., Irish Migrants in Europe after Kinsale, 1602-1820, Dublin, Four Courts Press, 2003, p. 104-117.
    • Parfouru (Paul) : « Les Irlandais en Bretagne aux xviie et xviiie siècles », Annales de Bretagne, 9 (1893-1894), p. 528-530.
    • Pesqué (Anne-Marie) : Les collèges des Irlandais de Salamanque : statuts et vie communautaire à travers la visite de 1799, Mém. Maîtrise Histoire, Univ. Toulouse-Le Mirail, 1996 (dactylogr.)
    • Petrie (C.) : « Ireland in Spanish and French strategy 1558-1815 », Irish Sword, 6 (summer 1964).
    • Poussou (Jean-Pierre) : « Recherches sur l’immigration anglo-irlandaise à Bordeaux au xviiie siècle », dans Bordeaux et les îles britanniques du xiiie au xxe siècle. Colloque franco-britannique (York, G.-B., 1973), Bordeaux, Fédération historique du Sud-Ouest, 1975, p. 60-77.
    • Poussou (Jean-Pierre), Mezin (Anne), Perret-Gentil (Yves) dir. : L’influence française en Russie au xviiiesiècle, Paris, Institut d’études slaves/Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2004.
    • Power (Thomas P.), Whelan (Kevin) éd. : Endurance and Emergence : Catholics in Ireland in the Eighteenth Century, Dublin, Irish Academic Press, 1990.
    • Robinson-Hammerstein (Helga) éd. : European universities in the Age of Reformation and Counter Reformation, Dublin, Four Courts Press, 1998.
    • Robinson-Hammerstein (Helga) éd. : Migrating scholars : lines of contact between Ireland and Bohemia, Dublin, Navicula Publications, 2001 ; notamment « The University, the Common Good and Irish Medical Students as Refugees in Early Eighteenth-Century Prague », p. 44-80.
    • Ryan (John) : « Early Irish-German associations », Capuchin Annual (1969), p 148-59.
    • Sauvage (René-Norbert) : [Lettre relative à la candidature de l’Irlandais Milesius Macpharlane, professeur de théologie à l’université de Caen, 1755-1791], Bull. Soc. Antiquaires de Normandie, t. 42, 1934 (1935), p. 329-331.
    • Scanlon (O.) : Shamrocks in Castile, Dublin, Gill & Son, 1951.
    • Schmid (Ludvík) : « Irish Doctors in Bohemia », Irish Journal of Medical Science, 7th Series, I, n° 2 (1968), p. 497-508.
    • Schmid (Ludvík) : Irští lékari v Cechách, Prague, 1968.
    • Schmid (Ludvík), Polišenský (J. V.) : « Irové ve strední Evrope a Univerzita Karlova », Acta Universitatis Carolinae – Historia Universitatis Carolinae Pragensis, 16 (1976), p. 53-66.
    • Schmid (Ludvík) : « Irská emigrace do strední Evropy v 17. a 18. Století », Sborník historický, 32 (1985), p. 189-254 et 33 (1986), p. 247-293.
    • Schmidhofer (Ernst) : Das irische, schottische und englische Element in kaiserlichen Heer, thèse de doctorat, Université de Vienne, 1971 (non publiée).
    • Schnaubelt (Ingeborg) : Die Beziehungen zwischen Österreich und England, 1756-1780, thèse de doctorat, Université de Vienne, 1965 (non publiée).
    • Schüller (Karin) : Die Beziehungen zwischen Spanien und Irland im 16. und 17. Jahrhundert, Münster, Aschendorf, 1999.
    • Seoane (Luis) : El Irlandés astrólogo, Buenos Aires, Losange, 1959 [évoque Patrick Sinnot, professeur de rhétorique à l’université de Santiago de Compostelle]
    • Shaw (Leslie M. E.) : The Anglo-Portuguese Alliance and the English Merchants in Portugal, 1654-1810, Aldershot, Ashgate, 1998.
    • Sheehy (David C.) : « A short title calendar of the papers of Archbishop Daniel Murray : Irish College Paris, part I (1718-1821) », Collectanea Hibernica, 45-46 (2004-2005), p. 142-154.
    • Silke (John J.) : Ireland and Europe, Dundalk, Dundalgan Press, 1966.
    • Silke (John J.) : « Irish scholarship and the Renaissance, 1580-1673 », Studies in the Renaissance, 20 (1973), p. 169-206.
    • Silke (John J.) : « The Irish abroad, 1534-1691 », dans Moody (Theodore W.) et alii, éd., A new history of Ireland, vol. 3, Oxford, Oxford University Press, 1976, p. 587-628.
    • Simms (John Gerald) : « The Irish on continent, 1691-1800 », dans Moody (Theodore W.) et alii, éd., A new history of Ireland, Oxford, Oxford University Press, 1986, t. 4, p. 629-656.
    • Stradling (Robert A.) : The Spanish Monarchy and Irish Mercenaries. The Wild Geese in Spain, 1618-1668, Dublin, Irish Academic Press, 1994.
    • Stubbs (John William) : The History of University of Dublin, from its Foundation to the End of the Eighteenth Century, Dublin/Londres, Hodges Figgis/Longmans, Green, 1889.
    • Sword (Liam) éd. : The Irish-French connection 1578-1978, Paris, The Irish College, 1978.
    • Sword (Liam) éd. : « History of the Irish College, Paris 1578-1800. Calendar of the papers of the Irish College, Paris », Archivium Hibernicum, 35 (1980), p. 3-233 et Collectanea Hibernica, 34-35 (1992-1993), p. 77-115 et 36-37 (1994-1995), p. 85-139.
    • Sword (Liam) éd. : The green cockade : the Irish in the French Revolution, 1789-1815, Dublin, Four Courts Press, 1989.
    • Sword (Liam) : « Fr. John Farrelly, doctor of Sorbonne (1657-1736) », Bhréifne : Journal of Cumann Seanchais Bhréifne, 8 (1998).
    • Tostado (Igor Pérez) : « Irish political activity in Spain during the Restoration », dans O’Connor (Thomas), Lyons (Mary Ann) éd., Irish communities in Early-Modern Europe, Dublin, Four Courts Press, 2006, p. 294-311.
    • Trainor (Patricia) : « The Spanish Connection », dans González (Rosa) éd., The Representation of Ireland/s : Images from Outside and from Within, Barcelone, Promociones y Publicaciones Universitarias, 2003.
    • Trénard (Louis) : « Collèges anglais, écossais, irlandais dans les Pays-Bas français (1568-1793) », Actes du 95e Congrès national des Sociétés savantes, Reims, 1970. Sect. Hist. mod. et contemp., t. I, Paris, Bibliothèque nationale, 1974, p. 501-536.
    • Urwick (William) : The Early History of Trinity College, Dublin 1591-1660. As Told in Contemporary Records on Occasion of its Tercentenary, Dublin, Hodges Figgis, 1892.
    • Villar García (María Begoña) éd. : La emigración irlandesa en el siglo xviii, Malaga, Universidad de Málaga, 2000.
    • Villar García (María Begoña), Pezzi (Cristóbal P.) éd. : Los extranjeros en la España moderna, Malaga, Universidad de Málaga, 2003, 2 vol. passim.
    • Villar Garcia (María Begoña) : « Ingleses e irlandeses en España », dans Eiras Roel (Antonio), González Lopo (Domingo L.), La inmigración en España : actas del coloquio, Santiago de Compostela, 6-7 de noviembre de 2003, Santiago de Compostela, Universidad de Santiago de Compostela, 2004, p. 31-76.
    • Vivie (Aurélien) : « Formules et titres nécessaires pour obtenir le grade de docteur en théologie avant 1789 », Archives historiques de la Gironde, t. 23 (1883), p. 219-228, n° 75 [Arch. de la Cour d’appel de Bordeaux, 1759-1763, extr. du dossier établi pour la condamnation d’un prêtre irlandais : Martin Glynn, diplômé de théologie de l’université de Bordeaux]
    • Walsh (Micheline Kerney), Loncle de Forville (Alain), Sandrea (M.) : Les Irlandais dans les registres paroissiaux de Nantes (1601-1793), Rambouillet, Groupe de Travail « Jacobites », 1996, 3 vol.
    • Walsh (Timothy J.) : « Some records of the Irish college at Bordeaux », Archivium Hibernicum, 15 (1950), p. 134 sq.
    • Walsh (Timothy J.) : « The Irish College in Toulouse », Journal of Cork Historical and Archaelogical Society, 59 (1954), p. 22-33.
    • Walsh (Timothy J.) : The Irish continental college movement : the colleges at Bordeaux, Toulouse and Lille, Dublin, Golden Eagle Books, 1973.
    • Weigand (Emanuela) : Die englisch-österreichischen Beziehungen im österreichischen Erbfolgekrieg, thèse de doctorat, Université de Vienne, 1953 (non publiée).
    • Williams (Penry) : « Elisabethan Oxford : State, Church and University », dans McConica (James) éd., The History of the University of Oxford, vol. 3 : The Collegiate University, Oxford, Clarendon Press, 1986.
    • Worthington (David) : « Towards a bibliography of the Irish in central Europe, 1618-1648 », Archivium Hibernicum, 56 (2002), p. 206-227.
    • Revues : Archivium Hibernicum, Collectanea Hibernica, Irish Ecclesiastical Record, Recusant History, Journal of Cork Historical and Archaelogical Society, Irish Studies, Irish Historical Studies, Irish Theological Quarterly, Studia Hibernica, Catholic Bulletin, Analecta Hibernica, Proceedings of the Royal Irish Academy, Historical Journal, etc.

    JUIFS ET MARRANES

  • Abitbol (Michel) : Les Juifs d’Espagne : histoire d’une diaspora, 1492-1992, Paris, Liana Levi, 1992.
  • Araujo (Joaquim de) : Judeus Portugueses, Famalicao, 1901.
  • Bataillon (Marcel) : Études sur le Portugal au temps de l’humanisme, Coïmbre, Acta Universitatis Conimbrigensis, 1952 (nlle éd. augm., Fundaçao Calouste Gulbenkian – Centre Culturel Portugais, 1974).
  • Bataillon (Marcel) : Érasme et l’Espagne. Recherches sur l’histoire spirituelle du xvie siècle, Genève, Droz, 1937 (nlle éd. fr. augm. : 1991 ; 1998).
  • Blamont (Jacques) : Le lion et le moucheron. L’histoire des marranes de Toulouse au xviiie siècle, Paris, Odile Jacob, 2000.
  • Blaisdell (Charmarie Jenkins) : « Politics and Heresy in Ferrara, 1534-1559 », Sixteenth-Century Journal, 6, 1975, p. 67-93.
  • Bodian (Miriam) : « In the cross-currents of the Reformation : crypto-jewish martyrs of the Inquisition 1570-1670 », Past and Present, n° 176 (2002), p. 66-76.
  • Boeynaems (Piet) : « Les Núñez, famille d’éminents médecins d’origine espagnole à Anvers aux xvie et xviie siècles », Actas del XV Congreso Internacional de Historia de la Medicina 1956 (Madrid-Alcalá, 22-29 de Septiembre, Instituto « Arnoldo de Vilanova » de Historia de la Medicina), Madrid, CSIC, Diana, Artes Gráficas, 1958, p. 229-233.
  • Blom (Hans) et alii : History of the jews in the Nederlands, Oxford/Portland, 2002.
  • Braude (Benjamin) : « Les contes persans de Menasseh Ben Israël. Polémique, apologétique et dissimulation à Amsterdam au xviie siècle », Annales ESC, an. 49, 1995, 5, p. 107 sq.
  • Brenner (Frédéric), Yerushalmi (Yosef Hayim) : Marranes, Paris, Éditions de la Différence, 1992.
  • D’Azevedo (Lucio) : História dos Cristáos Novos Portugueses, Lisbonne, 1922.
  • Da Silva (Aldina) : Les juifs portugais : exil, héritage, perspectives, 1496-1996, Montréal, Médiapaul, 2000.
  • Dequeker (Luc), Verbeke (Werner) : The expulsion of the Jews and their emigration to the southern Low Countries (15th-16th C.), Louvain, Medievalia Movaniensia (Series 1, Studia 26), 1998.
  • De Ridder-Symoens (Hilde) : « Les étudiants marranes aux Pays-Bas (XVIe et XVIIe siècles) », dans FertÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 21-36.
  • Dominguez (Atilano) éd. : Spinoza y España : actas del Congresso Internacional sobre « Relationes entre Spinoza y España«  (Almagro, 5-7 noviembre 1992), Ciudad real, Ediciones de la Universidad de Castilla-Mancha, colecció Estudios, 20, 1994.
  • Dubarry (Jacques) : « Ephraïm Bueno, ami de Rembrandt, docteur en médecine de l’université de Bordeaux [10 février 1642] », Revue d’Histoire de la Médecine hébraïque, an. 3, n° 5, avril 1950, p. 17-23 et dans Freudenthal (Gad), Kottek (Samuel S.), Fenton (Paul) éd., Mélanges d’histoire de la médecine hébraïque. Études choisies de la Revue d’histoire de la médecine hébraïque (1948-1984), Leyde, Brill, 2003, p. 17-222.
  • Dulieu (Louis) : « Une famille médicale à l’époque de la Renaissance : les Saporta (xve-xvie-xviie siècles) », Languedoc médical, n° 2 (1968), p. 3-24.
  • Freudenthal (Gad), Kottek (Samuel S.), Fenton (Paul) éd. : Mélanges d’histoire de la médecine hébraïque. Études choisies de la Revue d’histoire de la médecine hébraïque (1948-1984), Leyde, Brill, 2003.
  • Friedenwald (Harry) : [sur Elie Montalto], Bulletin of the Institute of the History of Medicine, fév. 1935.
  • Friedenwald (Harry) : Jewish Luminaries in Medical History, Baltimore, The Johns Hopkins Press, 1944.
  • Friedenwald (Harry) : The Jews and Medicine, Baltimore, The Johns Hopkins Press, 1944.
  • Friedenwald (Harry) : « Les Juifs et l’Université de Montpellier, Jean Astruc et les Saporta », Revue d’Histoire de la Médecine hébraïque, an. 1, n° 1, juin 1948, p. 21-29.
  • González González (Enrique) : « Vives : un humanista judeoconverso en el exilio de Flandes », dans Dequeker (Luc) et Verbeke (Werner) éd., The expulsion of the Jews and their emigration to the southern Low Countries (15th-16th C.), Louvain, Medievalia Movaniensia (Series 1, Studia 26), 1998, p. 35-81.
  • Granjel (Mercedes) : « Judaísmo y pureza de sangre en la Universidad de Salamanca : la formación del médico en el siglo xvi », dans Sanz (Eugenio Lorenzo) coord., Proyección histórica de España en sus tres cultura : Castilla y León, América y el Mediterráneo, Valladolid, Junta de Castilla y León, 1993, 3, p. 295-302.
  • Grunebaum-Ballin (Paul) : Joseph Naci, duc de Naxos, Paris/La Haye, Mouton & Co, 1968.
  • HaLapid [publication of the Society for Crypto-Judaic Studies. Certains textes sur internet, notamment http://www.cryptojews.com/Amatus/20Lusitanus.htm]
  • Janssens (Gustaaf) : « Españoles y Portugueses en los Medios Universitarios de Lovaina (siglos xv y xvi) », dans Lechner (J.) éd., Contactos entre Los Países Bajos y El Mundo Ibérico, Amsterdam, Rodopi (Foro Hispánico, n° spec.), 1992, p. 13-29.
  • Kaplan (Yosef) : « Jewish Students at Leyden University in the Seventeenth Century », dans Michman (Jozeph) éd., Studies on the History of Dutch Jewry, vol. 2, Jérusalem, Magnes Press, 1979, p. 65-75 [en Hébreu].
  • Kaplan (Yosef) : « The Converso and « New Christian » Issue in Contemporary Historical Research », dans Salmon (Jozeph) éd., Studies in Historiography, Jérusalem, The Zalman Shazar center, 1987, p. 117-144 [en Hébreu].
  • Kaplan (Yosef) : From Christianity to Judaism : The Story of Isaac Orobio de Castro, Oxford, Oxford University Press, 1989 ; Jérusalem, Magnes Press, 1989 [en hébreu].
  • Kaplan (Yosef), Assis (Yosef) : Jews and Conversos at the Time of the Expulsion, Jérusalem, Zalman Shaza Center, 1999.
  • Kaplan (Yosef) : Les nouveaux Juifs d’Amsterdam. Essais sur l’histoire sociale et intellectuelle du judaïsme séfarade au xviie siècle, Paris, Chandeigne, 1999.
  • Kaplan (Yosef) : An Alternative Path to Modernity : The Western Sephardi Diaspora in the Seventeenth Century, Leyde, E. J. Brill, 2000.
  • Kaplan (Benjamin J.) : Muslims in the Dutch Golden Age. Representations and realities of religious toleration, Amsterdam, Amsterdam Centrum voor de Studie van de Gouden Eeuw, 2006.
  • Kirsch (Guido), Die Prager Universität und die Juden, 1348-1848. Mit Beiträgen zur Geschichte des Medizinstudiums, Mährisch-Ostrau, Kittl, 1935 (rééd. Amsterdam, 1969, 1981).
  • Kriegel (Maurice) : « Du marranisme au néo-judaïsme : migrations et reconfigurations identitaires dans l’Europe moderne (xve-xviiie siècle) », dans Parrondo (C. Carrete), Ginio (A. Meyas) éd., Creencias y culturas, Salamanque, Universidad Pontificia, 1998.
  • Lamberts (Emiel), Roegiers (Jan) éd. : L’Université de Louvain 1425-1975, Louvain, Presses universitaires, 1976, p. 153.
  • Lea (Henry Charles) : The Moriscos of Spain : Their Conversion and Expulsion, Philadelphie, Lea Brothers and C°, 1901 (rééd. New York, Burt Franklin/Greenwood Press/Haskell House Publishers, 1968 ; 2001, 2002 (Goodword Press/Adamant Media Corp.), 2004 (Kessinger Publishing).
  • Leroy (Béatrice) : L’aventure séfarade : de la péninsule ibérique à la diaspora, Paris, Albin Michel, 1986.
  • Levy (Lionel) : La Nation juive portugaise, Livourne, Amsterdam, Tunis, 1591-1951, Paris, L’Harmattan, 2002.
  • Lugilde Yepes (Rubén) : « La limpieza de sangre a través de las informaciones del Colegio Mayor de San Bartolomé (s. xvi) », Salamanca. Revista Provincial de Estudios, nos 31-32 (1993), p. 63-94.
  • Lucassen (Leo) éd. : Amsterdammer worden. Migranten, hun organisaties en inburgering, 1600-2000, Amsterdam, Amsterdam University Press, 2004.
  • Luzzati (Michele), « Prestito ebraico agli studenti ebrei all’Università di Pisa (secc. xvxviii) », Bollettino Storico Pisano, XLIX (1980), p. 23-38.
  • Maia Neto (José R.), Popkin (Richard H.) éd. : Le scepticisme aux xvie et xviie siècles (Le retour des philosophes antiques à l’Âge classique, t. II), Paris, Albin Michel, 2001.
  • Maia Neto (José R.), Popkin (Richard H.) éd. : Skepticism in Renaissance and Post-Renaissance Thought. New Interpretations, Amherst (NY), Prometheus Books (Journal of the History of Philosophy Books Series), 2004.
  • Marcos de Dios (Ángel), Magalhaes (Gabriel A. Coeilho), Serra (Pedro) : « La Universidad de Salamanca y la Medicina portuguesa (Médicos, judíos y cristianos nuevos) », Actas del V Congreso Internacional sobre Historia de las Universidades Hispánicas (Salamanca, mayo 1998), Valladolid, Junta de Castilla y León, 2000.
  • MÉchoulan (Henry) éd. : « Quelques remarques à propos du marranisme : un concept à tout faire », Ethnopsychologie (Le Havre), janv.-mars 1978, p. 83-100.
  • MÉchoulan (Henry) éd. : Amsterdam au temps de Spinoza. Argent et liberté, Paris, PUF, (coll. « Questions »), 1990.
  • MÉchoulan (Henry) éd. : Être Juif à Amsterdam au temps de Spinoza, Paris, Albin Michel, (coll. « Présence du judaïsme »), 1991.
  • MÉchoulan (Henry) éd. : Les Juifs d’Espagne, histoire d’une diaspora 1492-1992, Paris, Liana Levi, 1992.
  • MÉchoulan (Henry), Moreau (P.-F.), Wilke (C. L.), Revah (Israël Salvador) éd. : Des Marranes à Spinoza, Paris, Vrin, 1995.
  • MÉchoulan (Henry), Nahon (Gérard) éd. : Mémorial I.-S. Révah. Études sur le marranisme, l’hétérodoxie juive et Spinoza, Paris-Louvain, Peeters, Collection de la Revue des Études juives, 2001.
  • Méchoulan (Henry) éd. : Les Juifs du silence au siècle d’or espagnol, Paris, Albin Michel, 2003.
  • Michman (Jozeph) : Studies on the History of Dutch Jewry, vol. 2, Jérusalem, Magnes Press, 1979 [en hébreu]
  • Molina (Antonio Muñoz) : Séfarade, Paris, Le Seuil, 2002.
  • Momigliano (Arnaldo) : Les Juifs d’Italie [spécialement à l’université], Éd. de l’Éclat, 1985 [en ligne].
  • Muchnik (Natalia) : Une vie marrane. Les pérégrinations de Juan de Prado dans l’Europe du xviie siècle, Paris, Honoré Champion, 2005.
  • Muchnik (Natalia) : « Juan de Prado o las peregrinaciones de « un passeur de frontières » », dans Contreras (Jaime) et alii, Familia, Religíon y Negocio. El sefardismo en las relaciones entre el mundo ibérico y los Países Bajos en la Edad Moderna, Madrid, Fundación Carlos de Amberes, 2002, p. 237-268.
  • Osier (Jean-Pierre) : D’Uriel da Costa à Spinoza, Paris, Berg, 1983.
  • Pines (J.) : « Les médecins marranes espagnols et portugais à Anvers aux xvie et xviie siècles », Yperman, 9, 1962, p. 1-8 et Le Scalpel, 116 (1963) p. 545-552.
  • Popkin (Richard Henry) : « L’Inquisition espagnole et la diffusion de la pensée juive dans la Renaissance » dans Buck (August), Sciences de la Renaissance (VIIIe Congrès international de Tours), Paris, J. Vrin, 1973, p. 49-66.
  • Popkin (Richard Henry), Weiner (Gordon M.) : Jewish Christians and Christians Jews : from the Renaissance to the Enlightenment, Boston, Kluwer Academic Publishers, 1994.
  • Prins Salomon (Herman), Di Leone Leoni (Aron) : « Mendes, Benveniste, de Luna, Micas, Nasci : The State of the Art (1532-1558) », The Jewish Quarterly Review, n. ser., vol. 88, n° 3-4, 1998, p. 135-211.
  • Révah (Israël S.) : « Les Marranes », Revue des Études Juives, 118, 1959, p. 29-77.
  • Revel (Jacques) : « Une condition marrane ? », Annales HSS, 57, 2002-2, p. 335-345.
  • Rodrigues (Manuel Augusto) : « Humanistes portugais aux Pays-Bas méridionaux », dans John Everaert (John), Stols (Eddy) éd., Flandre et Portugal. Au confluent de deux cultures, Anvers, Mercatorfonds, 1991, p. 249-261.
  • Rose (Constance H.) : « New Information on the Life of Joseph Nasi Duke of Naxos : The Venetian Phase », The Jewish Quarterly Review, n. ser., vol. 60, n° 4 (April 1970), p. 330-344.
  • Roth (Cecil) : Quatre lettres d’Élie de Montalto, Paris, Société des Études juives, 1929.
  • Roth (Cecil) : Élie Montalto et sa consultation sur le Sabbat, Paris, Société des Études juives, 1933.
  • Roth (Cecil & Irene) : A history of the Marranos, Brooklyn, Sepher-Hermon Press, 1974 ; Histoire des marranes, Paris, Liana Levi, 1990.
  • Roth (Cecil) : The House of Nasi : the Dukes of Naxos, Philadelphie, The jewish Publication Society of Americas, 1949.
  • Rupieper (Hermann-Josef) : Beiträge zur Geschichte der Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg 1502-2002, Halle, Mitteldeutscher Verlag, 2002.
  • Shatzky (Jacob) : « On Jewish Medical Students in Padua », Journal of the History of Medicine and Allied Sciences, 5, 1950, p. 444-447.
  • Simon (Isidore) : « La vie et l’œuvre des médecins juifs d’origne espagnole et portugaise du Moyen Âge à la fin du xviiie siècle », Revue d’Histoire de la Médecine hébraïque, n° 130 (oct. 1979) au n° 140 (mars-avril 1982).
  • Stillmann (Yedida K. & Norman A.) : From Iberia to diaspora : studies in Sephardic history and culture, Leyde, Brill, 1999.
  • Tricot (Jean-Pierre) : « Ludovicus Nonnius (1553-1645), Marrano physician in Antwerp, author of the Diaeteticon », Verhandelingen van de Koninklijke Academie voor Geneeskunde van België, 58 (3), 1996, p. 255.
  • Tucker (George Hugo) : « To Louvain and Antwerp and beyond : The contrasting itineraries of Diogo Pires (Didacus Pyrrhus Lusitanus, 1577-99) and João Rodrigues de Castelo Branco (Amatus Lusitanus, 1511-68) », dans Dequeker (Luc), Verbeke (Werner) éd., The expulsion of the Jews and their emigration to the southern Low Countries (15th-16th C.), Louvain, Medievalia Movaniensia (Series 1, Studia 26), 1998, p. 83-113.
  • Tucker (George Hugo) : « De Ferrare à Raguse : chemins et espaces de l’exil, chemins et espace de l’identité juive-chrétienne », dans Lastraioli (Chiara), Balsamo (Jean) dir., Chemins de l’exil, havres de paix. Migrations d’hommes et d’idées au xvie siècle, colloque international, Tours, Centre d’Études supérieures de la Renaissance, 8-9 nov. 2007, à paraître.
  • Van Adelberg (Simon) : De Marranen. De geschiedenis van Portugezen uit Spanje, Baarn, Ten Have, 1977.
  • Vermaseren (Bernard Antoon), Hauben (Paul J.) : « Marcus Pérez and Marrano Calvinism in the Dutch Revolt and the Reformation », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, 26 (1967), p. 121-132.
  • Vermaseren (Bernard Antoon) : « Onderzoek aangaande de religieus-ethische opvattingen der Antwerpse marranen : J. Cordero’s Spaanse vertaling van Erasmus’ « Flores Senecae« , opgedragen aan Martin Lopez Sr », De Gulden Passer, 49 (1971), p. 63-129.
  • Vermaseren (Bernard Antoon) : « De Antwerpse koopman Martin Lopez en zijn familie », Bijdragen tot de Geschiedenis, 56, 1973, p. 3-79.
  • Wachtel (Nathan) : La Foi du souvenir : Le labyrinthe des marranes, Paris, Le Seuil, 2001.
  • Whitley (William Thomas) : « Charles-Marie de Veil », Baptist Quarterly, 1930, p. 34-36.
  • Yerushalmi (Yosef Hayim), :Sefardica. Cinq essais sur l’histoire des Juifs, des marranes et des nouveaux-chrétiens d’origine hispano-portugaise, Paris, Chandeigne, 1998, p. 235-256.
  • Voir également infra à la rubrique : « Portugais ».

NÉERLANDAIS

  • Dibon (P.) : Le voyage en France des étudiants néerlandais au xviii e siècle, La Haye, Martinus Nijhoff, 1963.
  • DeJong (Peter Y.) éd. : Crisis in the Reformed Churches, Gran Rapids, Reformed Fellowship Inc., 1968 [notamment crise de l’Arminianisme].
  • Den Tex (Jan) : « Nederlandse studenten in de rechten te Padua 1545-1700 », Mededelingen van het Nederlands Historisch Instituut te Rome, 3e ser., n° 10, 1959, p. 45-165.
  • De Ridder-Symoens (Hilde) : « Peregrinatio Academica Neerlandica : in search of Students from the southern Low Countries studying abroad [à l’université d’Orléans] », dans Goudriaan (Koen), Mandemakers (Kees),Teitsma (Jogehum), Stabel (Peter) éd., Prosopography and computer : Contributions of Mediaevalists and Modernists on the Use of Computer in Historical Research, Garant, 1995, p. 73-86.
  • De Wal (Johan) : « Nederlanders en personen die later met Nederland in betrekking stonden, studenten te Heidelberg en te Genève in het begin der Kerkhervorming », Handelingen van de Maatschappij der Nederlandsche Letterkunde te Leiden, 1865, p. 130 sq.
  • De Wal (Johan) : « Nederlanders studenten te Heidelberg », ibidem, Leyde, 1886, p. 1-183.
  • Dierickx (Michel) : « Le début de la réforme catholique aux Pays-Bas », Miscellanea Historiae ecclesiasticae, II, Louvain, Bibl. de l’Université, 1967, p. 139-162.
  • Esser (Raingard) : Niederländische Exulanten im England des späten 16. und frühen 17. Jahrhunderts, Berlin, Duncker & Humblot, 1996.
  • Frijhoff (Willem) : « Étudiants hollandais dans les collèges français, xviiexviiie siècles », Lias. Sources and documents relating to the early-modern history of ideas 3 (2), 1976, p. 301-312.
  • Frijhoff (Willem) : «Katoliske Noordnederlandse studenten aan de universiteit van Pont-à-Mousson in Lotharingen (1582-1717) », Gens nostra 34, n° 2 (févr. 1979), p. 61-65.
    • Frijhoff (Willem) : « Matricule de la Nation germano-néerlandaise de Bourges : le second registre (1642-1671) retrouvé et de nouveau transcrit », Lias 11 (1), 1984, p. 83-116.
    • Frijhoff (Willem) : « Politiques discriminatoires en pays protestant. Les étudiants catholiques néerlandais (fin XVIe-XVIIe siècles) », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 37-54.
    • Grell (Ole Peter) : Dutch Calvinists in early Stuart London : the Dutch Church in Austin Friars, 1603-1642, Leyde, Brill, 1983.
    • Haley (Kenneth Harold Dobson) : The British and the Dutch, Political and Cultural Relations through the Ages, Londres, George Philip, 1988.
    • Harrison (Archibald Harold Walter) : Arminianism, Londres, Duckworth, 1937.
    • Leemans (Wilhelmus François) : « Nederlanders aam de Universiteit van Dole in Burgondië », Nederlandsche Leeuw, t. 83 (1966), p. 4-8 [1503-1504 à 1565].
    • Longin (Émile) : « La nation flamande à l’université de Dole (1651-1674) », Bull. Soc. agric., sc., arts du dép. Haute-Saône, 3e série, n° 22 (1891), p. 59-77 ; également dans Messager Sci. Hist. ou Arch. Arts et Bibliographie de Belgique, 1892, p. 85-100, 146-177 et Vesoul, impr. A. Suchaux, 1892 [édite les statuts et la liste des étudiants].
    • Mulsow (Martin), Rohls (Jan) éd. : Socinianism and Arminianism : Antitrinitarians, Calvinists and Cultural Exchange in Seventeenth-Century Europe, Leyde/Boston, Brill, 2005 [étudiants et professeurs Remonstrants persécutés de 1619 à 1632]
      • Poelhekke (Jan Josephus) : « Nederlandse leden van de Inclyta Natio Germanica Artistarum te Padua 1553-1700 », Mededelingen van het Nederlands Historisch Instituut te Rome, t. 31 (1961), p. 263-373.
      • Rietbergen (Peter J. A. N.), Roben (F. M. A.), de Schepper (Hugo) éd. : Tussen twee culturen. De Nederlanden en de Iberische wereld, 1550-1800, Nimègue, Instituut voor Nieuwe Geschiedenis, 1988.
      • Schilling (Heinz) : « Niederländische Exulanten im 16. Jahrhundert. Ihre Stellung im Sozialgefüge und im religiösen Leben deutscher und englischer Städte », Schriften des Vereins für Reformationsgeschichte nr. 187, Jahrgang 78/79 (1972).
      • Simonutti (Luisa) : Arminianesimo e tolleranza nel Seicento olandese. Il carteggio Ph. Van Limborch–J. Le Cler, Florence, Olschki, 1984.
      • Simonutti (Luisa) : « Remonstrants hollandais et Sociniens polonais », dans « Faust Socin ou la Réforme libérale », Théolib n° 27, sept. 2004.
      • Simonutti (Luisa) : « Liberté, volonté, responsabilité : Faust Socin, Gerhard Johannes Vossius et les Arminiens de Hollande », Astérion. Philosophie, histoire des idées, pensée politique [en ligne]
      • Van Kessel (Peter J.) : « The denominational pluriformity of the German Nations at Padua and the problem of intolerance in the 16th century », Archiv für Reformationsgeschichte, t. 75, 1984, p. 256-276.
      • Von den Velden (Adolf) : Registres de l’Église Réformée néerlandaise de Frankenthal au Palatinat (1565-1689), Bruxelles, Société d’histoire du protestantisme belge, 1911-1913 (2 vol.)
      • Zijlstra (Samme), « Studying Abroad. The Student Years of Two Frisian Brothers at Cologne and Douai (1582-1593) », dans Goudriaan (Koen), van Moolenbroek (Jaap), Tervoort (Ad) éd., Education and Learning in the Netherlands, 1400-1600. Essays in honour of Hilde De Ridder-Symoens (Brill’s Studies in Intellectual History, 123), Leyde/Boston, Brill, 2004, p. 297-313.
      • Voir également supra à « Allemands », les Néerlandais étant souvent fondus dans la nation étudiante germanique, dans les universités françaises notamment.

      POLONAIS [SOCINIENS]

      • Simonutti (Luisa) : « Remonstrants hollandais et Sociniens polonais », dans « Faust Socin ou la Réforme libérale », Théolib n° 27, sept. 2004.
      • Szczucki (Lech), Ogonowski (Zbigniew), Tazbir (Janusz) dir. : Socinianism and its Role in the Culture of the xvithto xviith Centuries, Varsovie/Lodz, PWN-Polish Scientific Publisher, 1983.
      • Voir également à « Juifs » et « Marranes », supra.

PORTUGAIS

  • Cole (Thomas) : Studentenmobiliteit tussen de Nederlanden en het Iberisch Schiereiland in de vijftiende en zestiende eeuw. Onderzoek naar de Spaanse en Portugese studenten aan de universiteit van Leuven in de periode 1425-1569 en studenten uit de Nederlanden aan de Spaanse en Portugese universiteiten in dezelfde periode, Mémoire inédit en histoire, Université de Gand, 1996-1997.
  • D’Esaguy (Augusto) : « Commentaires à la vie et à l’oeuvre du Dr. Elie Montalto [Amatus Lusitanus]», Revue d’Histoire de la Médecine hébraïque, n° 5, mars 1953, p. 23-36 et dans Freudenthal (Gad), Kottek (Samuel S.), Fenton (Paul) éd., Mélanges d’histoire de la médecine hébraïque. Études choisies de la Revue d’histoire de la médecine hébraïque (1948-1984), Leyde, Brill, 2003, p. 217-222.
  • D’Esaguy (Augusto) : Jacob de Castro Sarmento, notas relativas à sua vida e à sua obra, Lisbonne, Editions Atica, 1947.
  • Da Silva Carvalho (Augusto) : Um célebre médico portugues, Lisbonne, 1928.
  • Da Silva Rosa (J. S.) : Geschiedenis des Portugeesche Joden te Amsterdam, Menno Hertzberger, 1925.
  • Dias (Dr. Lopes) : Amato Lusitano, Doutor João Rodrígues de Castelo Branco, Lisbonne, Editeur, 1942.
  • Dubarry (Jacques) : « Ephraïm Bueno, ami de Rembrandt, docteur en médecine de l’université de Bordeaux [10 février 1642] », Revue d’Histoire de la Médecine hébraïque, an. 3, n° 5, avril 1950, p. 17-23 et dans Freudenthal (Gad), Kottek (Samuel S.), Fenton (Paul) éd., Mélanges d’histoire de la médecine hébraïque. Études choisies de la Revue d’histoire de la médecine hébraïque (1948-1984), Leyde, Brill, 2003, p. 217-222.
  • Everaert (John), Stols (Eddy) éd. : Flandre et Portugal. Au confluent de deux cultures, Anvers, Mercatorfonds, 1991.
  • Francisque Michel : Les Portugais en France, les Français au Portugal, Paris, Guillard, Aillaud & Cie, 1882.
  • Janssens (Gustaaf) : « Españoles y portugueses en los medios universitarios de Lovaina (siglos xv y xvi) », dans Lechner (Jan) éd., Contactos entre Los Países Bajos y El Mundo Ibérico, Amsterdam, Rodopi, 1992, p. 13-30.
  • Jorge (Ricardo) : Comentos à vida, obra e epoca de Amato Lusitano, Porto, Tavares Martins, 1916.
  • Lechner (Jan) éd. : Contactos entre Los Países Bajos y El Mundo Ibérico, spec. nr. van Foro Hispánico, Amsterdam, Rodopi (Foro Hispánico, spec.), 1992.
  • Leibowitz (Joshua O.) : « Amatus Lusitanus », Revue d’Histoire de la Médecine hébraïque, n° 13, juillet 1952.
  • Lemos (Maximiano) : Amato Lusitano e o seu tempo, Porto, Tavares Martins, 1904 ; 1907.
  • Marcos de Dios (Ángel) : « Nivel social de los estudiantes portugueses en Salamanca hasta 1640 », dans Samaniego Boneu (Mercedes), Del Arco (Valentin) éd., Historia, Literatura, Pensamiento. Estudios en homenaje a Maria Dolores Gomez Molleda, Salamanca, Ediciones Universidad de Salamanca, Narcea Ediciones, 1990, vol. II, p. 125-132.
  • Marcos de Dios (Ángel) : « Índice de portugueses en la Universidad de Salamanca (1580-1640) », Brigantia. Revista de Cultura, vol. 10-4 (1990), p. 163-188 et vol. 13, n° 1-2 (jan.-jun. 1993), p. 101-190.
  • Marcos de Dios (Ángel) : « Los consiliaros ex regno Portugaliae en la Universida de Salamanca », dans Homenaje á professora Pilar Vázquez Cuesta, Santiago de Compostela, Universidad, 1996, p. 745-761.
  • Marcos de Dios (Ángel) : « A transferência de escolares entre Salamanca e Coimbra », dans Universidade(s). Historia. Memoria. Perspectivas. Actas do Congresso Historia da Universidade (n° 7 Centenário da sua Fundaçao) 5 a 9 de Março de 1990, Coïmbre, Comissao Organizadora do Congresso Historia da Universidade, 1991, vol. 3, p. 153-164.
  • Marcos de Dios (Ángel) : Os portugueses na Universidade de Salamanca desde a Restauração até às reformas iluministas do Marquês de Pombal, Salamanque, Luso-Española de Ediciones, 2001.
  • Martins (Jorge) : Portugal e os Judeus, Lisbonne, Vega, 2006, 3 vol.
  • Matos (Luis de) : « Les Portugais à l’université de Paris entre 1500 et 1550 », Universitatis Conimbrigensis Studia ac Regesta, Coïmbre, Universidade de Coimbra, 1950.
  • Matos (Luis de) : « Les Portugais en France au xvie siècle. Études et documents », Acta Universitatis Conimbrigensis (Coïmbre), 1952.
  • Moreira de Sa (Artur) : « Francisco Sanches em Montpellier e Toulouse », Rumo, n° 4, 1946.
  • Moreira de Sa (Artur) : Francisco Sanches, filósopho e matemático, Lisbonne, 1947, 2 vol.
  • Pinto (Sérgio da Silva) : Francisco Sanches, portugués, Braga, Bracara Augusta, 1952.
  • Prins (Izak) : De Vestiging der Marranen in Noord-Nederland in de zestiende eeuw, Amsterdam, Menno Hertzberger, 1927, p. 28-36 et passim.
  • Remédios (J. Mendes dos) : Os Judeus Portugueses em Amsterdão, Coïmbre, F. Franca Amado, 1911.
  • Remédios (J. Mendes dos) : Os Judeus em Portugal, Coïmbre, F. Franca Amado 1895-1928.
  • Rocha Brito (Alberto Moreira da) : « Francisco Sanches, professor de filosofia e de medicina nas universidades de Mompilhér e Tolosa », Bulletin des Études portugaises (Coïmbre), n° spécial, 1940.
  • Rocha Brito (Alberto Moreira da) : O Portugués Francisco Sanches, Coïmbre, F. Franca Amado, 1940.
  • Rocha Brito (Alberto Moreira da)  Francisco Sanches, médico, professor e pedagogo, Braga, Bracara Augusta, 1952
  • Rodrigues (Manuel Augusto) : « Humanistes portugais aux Pays-Bas méridionaux », dans Everaert (John), Stols (Eddy) éd., Flandre et Portugal. Au confluent de deux cultures, Anvers, Mercatorfonds, 1991, p. 249-261.
  • Serrao (Joaquim Verissimo) : « Manuel Alvares (1545-1612). Um Portugués desconhecido, professor de Medecinia na Universidade de Toulouse », Boletim da Biblioteca da Universidade, vol. 21, 1953.
  • Serrao (Joaquim Verissimo) : « Portugueses no Estudo de Toulouse », Universitatis Conimbrigensis Studia ac Regesta, Coïmbre, 1954.
  • Serrao (Joaquim Verissimo) : « Les Portugais à Toulouse », dans Bibl. mun. Toulouse, Présence du Portugal à Toulouse, xvie – xviiie siècle, Toulouse, Bibl. mun., 1956 [en ligne]
  • Serrao (Joaquim Verissimo) : António de Gouveia e o seu tempo (1510-1566), Coïmbre, Universidade, 1966.
  • Serrao (Joaquim Verissimo) : Les Portugais à l’université de Montpellier, (xiiie-xviie siècles, Paris, Fundação Calouste Gulbenkian, 1971.
  • Serrao (Joaquim Verissimo) : « O Humanista António de Gouveia em Tolosa », Revista Portuguesa de Filosofia, 1952.
  • Serrao (Joaquim Verissimo) : « O Humanista Diogo de Teive. Novos dados para a sua biografia », Revista Portuguesa de História, vol. 4, 1949.
  • Tavares (Severino), Craveiro da Silva (Lúcio), Martins (Diamantino), de Pina (Luis) éd. : Francisco Sanches, no IV centenário do seu nascimento, Braga, University of Braga, 1951.
  • Ullmann (Salomon), « Geschichte der Spanisch-Portugiesischen Juden in Amsterdam », Jahrbuch der Jüdisch-Literarischen Gesellschaft, V, 1907.
  • Voir également à « Juifs » et « Marranes », supra.

RUSSES

  • Artemieva (Tatiana), Mikeshin (Michael) éd., Russian and Scotland in the Enlightenment : Proceedings of the International Conference 1-3 September 2000, Edinburgh, Saint-Petersbourg, The Philosophical Age (Almanac, 15), 2001, p. 20-37.
  • Kästner (Ingrid) : Deutsch-russische Beziehungen in der Medizin des 18. und 19. Jahrhunderts. Vorträge des Symposium vom 27. und 28. März 1999 am Karl-Sudhoff-Institut für Geschichte der Medizin und und der Naturwissenschaften, Medizinische Fakultät der Universität Leipzig, 2005 [on line].
  • Kästner (Ingrid), Pfrepper (Regine), Medizin und Pharmazie im 18. und 19. Jahrhundert. Beiträge zur Wissenschaftsbeziehungen zwischen Deutschland und dem Russischen Reich, Aix-la-Chapelle, Shaker Verlag, 2000 [on line].
  • Kästner (Ingrid), Pfrepper (Regine) : Deutsche im Zarenreich und Russen in Deutschland : Naturforscher, Gelehrte, Ärzte und Wissenschaft im 18. und 19. Jahrhundert, Vorträge des Symposium vom 26. und 27. August 2004 am Karl-Sudhoff-Institut für Geschichte der Medizin und der Naturwissenschaften, Medizinische Fakultät der Universität Leipzig, Aix-la-Chapelle, Shaker Verlag, 2005 [en ligne].
  • Vos (Jürgen) : « Les étudiants de l’Empire russe à l’Université de Strasbourg au xviiie siècle », dans Grau (Konrad), Karp (Sergueï), Voss (Jürgen) éd., Deutschrussische Beziehungen im 18. Jahrhundert. Kultur, Wissenschaft und Diplomatie, Wiesbaden, 1997.

TCHÈQUES

  • ·        Fejtová (Olga) : « Reformierte Literatur in Prager bürgerlichen Privatbibliotheken im 17. Jahrhundert im Vergleich (Bullingers Einfluss im bürgerlichen Milieu) », Listy filologické, CXXIX, 2006, p. 117-143 [en ligne].
  • Pešek (Ji?i), Saman (David) : « Les étudiants de Bohême dans les universités et les académies d’Europe centrale et occidentale entre 1596 et 1620 », dans Julia (Dominique), Revel (Jacques), Chartier (Roger), Les universités européennes du xvie au xviiie siècle. Histoire sociale des populations étudiantes, Paris, Éd. de l’EHESS, t. I, 1986 p. 89-111.
  • Reichrt (L.) : [Les étudiants frères moraves dans les académies réformées d’avant la défaite de la Montagne Blanche ; en Tchèque], auk-hucp, xiii/1-2, 1973, p. 43-82.
  • Svatoš (Marek) : « Studenti z ?eských zemí na univerzit? v Perugii (1579–1727) » [les étudiants des pays tchèques à l’Université de Pérouse entre 1579 et 1727 ; en Tchèque], Zprávy Archivni Univerzity Karlovy, 2, 1978, s. 89–105.
  • Svatoš (Marek) : « Studenti boemi a Siena », dans Pazderová (Alena), Bonelli Conenna (Lucia), Siena in Praga. Storia, arte, società, Prague, Národní Gallery, 2000, p. 59–63.
  • Truc (Miroslav), Vydání Pripravil (K.) éd. : Album Academiae Pragensis Societatis Iesu, 1573-1617, Prague, 1968.
  • Wäntig (Wulf) : Grenzerfahrungen. Böhmische Exulanten im 17. Jahrhundert, Constance, UVK-verlag-Ges., 2007.
  • Voir également à « Juifs et marranes », supra.

 

II

  • Ackerknecht (Erwin R.) : Medicine at the Paris Hospital 1794-1848, Baltimore, The John Hopkins Press, 1967.
  • Adunka (Evelyn), Rössler (Peter) éd. : Die Rezeption des Exils in Österreich, Vienne, 2002.
  • Andreev (Andrej) : « Russische Studenten in deutschen Universitäten im 18. und zu Beginn des 19. Jahrhunderts. Überlegungen zu einer sozialen Analyse », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
  • Arieti (Stefano), Mirri (Domenico) éd. : La cattedra negata : dal giuramento di fedeltà al fascismo alle leggi razziali nell’Università di Bologna. Atti del convegno (Bologna, 12 giugno 2001), Bologne, Clueb, 2002.
  • Ash (Mitchell G.), Söllner (Alfons) : Forced Migration and Scientific Change. Émigré German-speaking Scientists and scholars after 1933, New York, 1996.
  • Bade (Klaus), Emmer (Pieter), Lucassen (Leo), Oltmer (Jochen) éd. : The Encyclopedia Migration and Integration in Europe since the Early-Modern Period, New York, Cambridge University Press, 2007 ; (version allemande) Enzyklopädie Migration in Europa vom 17. Jahrhundert bis zur Gegenwart, Munich, 2007.
  • Bancel (Nicolas), Denis (Daniel), Fates (Youssef) éd. : De l’Indochine à l’Algérie. La jeunesse en mouvement des deux côtés du miroir colonial, 1940-1962, Bancel, Nicolas, Denis, Daniel, Fates, Youssef (eds), Paris, La Découverte, 2003, p. 250-261.
  • Barkhoff (Jürgen), Eberhart (Helmut) éd. : Networking across Borders and frontiers, Frankfurt am Main, Peter Lang, 2009.
  • Barrera (Caroline) : « La première vague d’étudiants étrangers de la faculté de droit de Toulouse : les réfugiés polonais (1830-1868) », Revue des Sciences politiques, n° 54, 2e semestre 2005, p. 45-55.
  • Barrera (Caroline) : « Les étudiants polonais réfugiés en France (1830-1945). Sources et pistes de recherche », Les Cahiers de Framespa [en ligne], 6, 2011.
  • Barrera (Caroline) : Étudiants d’ailleurs. Histoire des étudiants étrangers, coloniaux et français de l’étranger à la faculté de droit de Toulouse (xixe siècle-1944), Albi, Presses universitaires Champollion, 2007.
  • Barrera (Caroline) : « Histoire des étudiants étrangers et coloniaux à la faculté de droit de Toulouse au XIXe siècle », dans Les facultés de droit de province au au XIXe siècle,  Toulouse, PUSS, 2009.
  • Barrera (Caroline) : « Une ville universitaire internationale. Toulouse et ses étudiants étrangers et coloniaux (fin xixe1944) », dans Acte du 58e Congrès de la Fédération historique de Midi-Pyrénées (14-16 juin 2007), Toulouse, Éditions Méridiennes, 2009.
  • Barrera (Caroline) : « Migration étudiante et sociabilité. Étudiants étrangers et coloniaux à Toulouse pendant l’Entre-deux-guerres », dans Étudiants du monde en mouvement. Migrations, cosmopolitisme et internationales étudiantes, Paris, Syllepse, 2012.
  • Barrera (Caroline) : « L’université toulousaine et l’outre-mer », Les Cahiers de Framespa [en ligne], 9, 2012.
  • Barrera (Caroline) : « Exil des cerveaux, déracinement et xénophobie, le cas des étudiants étrangers de l’Université toulousaine (XIXe siècle-1940) », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 213-224.
  • Barrera (Caroline), FERTÉ (Patrick) : Base de données des étudiants étrangers à Toulouse (16e-20e siècle) : Corpus Academicum Tolosae (CAT-Etudiants) [en ligne sur ce site]
  • Base de données sur les étudiants hongrois en Europe centrale aux xixe et xxe siècles (adatbázis építés és digitalizálás az egyetemi levéltárakban) : www.mflsz.hu/adatbazis_epites/adatbazis_epites_uj.doc
  • Bases de données, voir infra ad : heloise.
  • Beaujouan (Virginie) : Collection guides des archives privées de l’immigration France. Paris, Direction des archives de France (coll. Génériques, Guide des fonds d’archives privées des étudiants étrangers en France), 2006.
  • Békraoui (Mohamed) : « Les étudiants marocains en France à l’époque du protectorat (1927-1939) », dans Présences et images franco-marocaines au temps du protectorat, s.l., 2003, p. 89-111.
  • Bellenger (Dom Aidan) : « The English Catholics and the French Exiled Clergy », Recusant History London, vol. 15, n° 6 (1981), p. 433-451.
  • Bellenger (Dom Aidan) : The French Exiled Clergy, Bath, 1986.
  • Bellenger (Dom Aidan) : « The French Revolution and the English Benedictines, Part II : The English Communities in France », Downside Review, 111, 1993, p. 198-210.
  • Bellenger (Dom Aidan) : The English Foundations in France and the Low Countries and the impact of the French Revolution, Downside, English Benedictine Congregation History Commission, 1993 [en ligne].
  • Bensimon (Fabrice) : « L’écho de la Révolution française dans la Grande-Bretagne du xixe siècle (1815-1870), Annales historiques de la Révolution française, n° 342 [en ligne, 2006].
  • Berdah (Jean-François) : « La Junta para ampliacion de estudios : une institution tournée vers l’Europe et la modernité (1907-1939) », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 225-240.
  • Berindei (Dan) : « Paris et Vienne, centres de formation des cadres intellectuels roumains au xixe siècle », Études danubiennes, t. 5, n° 2, 2e sem. 1989, p. 72-82.
  • Berindei (Dan) : « Formarea elitii romanesti peste hotare in ul de-al doilea sfert al secolului al xix lea Parisul », Revista istorica (Bucarest), t. 5, n° 5-6, mai-juin 1994, p. 515-522.
  • Berindei (Dan) : « Liens historiques franco-roumains », Revue d’Europe centrale, t. 5, n° 1, janv.-juin 1997, p. 1-8.
  • Bilodeau (Bénédicte), Hulin (Nicole) : « Les premiers doctorats féminins à la Faculté des sciences de Paris (1888-1920) à travers les rapports de thèse », Archives internationales d’histoire des sciences, vol. 47, 1997, p. 295-315.
  • Bissegger (Paul) : « Étudiants suisses à l’École polytechnique de Paris (1798-1850) », Revue suisse d’histoire, vol. 39, n° 2, 1989, p. 115-151.
  • Bogdan (Ovidius) : « Le rôle des études à l’étranger dans la carrière des professeurs d’université roumains (1878-1944) », Cahiers d’histoire, 2, 1992, p. 151-171.
  • Bordes-Benayoun (Chantal), Cabanel (Patrick) : Un modèle d’intégration. Juifs et israélites en France et en Europe xixe-xxe siècle, Berg international, 2004.
  • Bourel (Dominique), Motzkin (Gabriel) éd. : Les voyages de l’intelligence. Passages des idées et des hommes Europe, Palestine, Israël, Paris, Éd. CNRS, 2002.
  • Bozgan (Ovidiu) : « L’Université de Bucarest et la France de 1864 aux années 1940 », Cahiers d’histoire, 1992, t. 37, n° 2, p. 151-171.
  • Brachmann (Botho) : Russische Sozialdemokraten in Berlin 1895-1914. Mit Berücksichtigung der Studentenbewegung in Preussen und Sachsen, Berlin, Akademie Verlag, 1962.
  • Brizzi (Gian Paolo) : « Bologna 1938 : il silenzio e la memoria. Le leggi razziali e gli studenti ebrei stranieri dell’Università di Bologna », dans Arieti (Stefano), Mirri (Domenico) éd., La cattedra negata. Dal giuramento di fedeltà al fascismo alle leggi razziali nell’Università di Bologna, Bologna, Clueb, 2002, p. 57-70.
  • Brizzi (Gian Paolo) : Silence and Remembering. The racial Laws and the foreign Jewish Students at the University of Bologne, Bologne, CLUEB, 2002.
  • Brundig (Karl) : Die Weimar-Jenaer « Iskra »-Tradition. Russische Revolutionäre Studenten in Jena, Iéna, Jena Information, 1978.
  • Cabanis (André), Martin (Michel) : « Les étudiants étrangers en France : notes préliminaires sur leur démographie 1880-1980 », Annales de l’Université des sciences sociales de Toulouse, n° 32, 1984, p. 199-227.
  • Cabanis (André) : « Les flux d’étudiants étrangers et les aléas de la politique internationale de la France », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 177-190.
  • Camelli (Andrea) : « Alcuni aspetti della presenza greca all’università di Bologna », dans Relazione presentata in occasione delle giornate dedicate alla Grecia, nell’ambito del IX Centenario dell’Università di Bologna, Bologna, CLUEB, 1988.
  • Camelli (Andrea), Casadei (Francesco) :  Studenti e vita studentesca a Bologna (1860-1990), Materiali per una ricerca, Bologne, CLUEB, 1991.
  • Camelli (Andrea) : « Foreign students in Italy », Higher Education, n° 21, 1991.
  • Camelli (Andrea) : « Espansione e ridimensionamento della presenza studentesca estera all’Università di Bologna », Saecularia Nona, Università de Bologna 1088-1988, n° 11, 1993.
  • Camelli (Andrea) : « La presenza studentesca polacca all’Università di Bologna con particolare riferimento al periodo postbellico », dans Lewanski (Riccardo Casimiro) dir., Università degli Studi di Bologna, La Via dell’Ambra. Dal Baltico all’Alma Mater. Atti del Convegno italo-baltico svoltosi all’Università di Bologna dal 18 al 20 settembre 1991, Bologne, CLUEB, 1994.
  • Camelli (Andrea) : « Présence et caractéristiques des étudiants étrangers en Italie, 1945-1998 », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
  • Capelli (Anna), Broggini (Renata) éd. : Antisemitismo in Europa negli anni Trenta. Legislazione a confronto, Milan, Franco Angeli, 2001.
  • Capristo (Annalisa) : L’espulsione degli ebrei dalle accademie italiane, Turin, Zamorani, 2002.
  • Charour (Marcel) : Akademische Exoten. Studentenmissionen und Studenten aus Ägypten in der Habsburgermonarchie, s.l., 2004 (Phil. Dipl. Arb. Univ. Vienne).
  • Collection numérique : ELTE Egyetemi Könyvtár [nombreux articles en ligne sur les étudiants hongrois]. Portail : MICHAEL (Multilingual Inventory of Cultural Heritage in Europe.
  • Coudenys (Wim) : « « A good cause« ? Russian students at the Catholic University at Leuven, 1921-1940 », dans Soldajenkova (Tatjana), Waegemans (Emmanuel) éd., For East is East. Liber amicorum Wojciech Skalmowski (Orientalia Lovaniensia. Analecta, 126), Louvain, Peeters, 2003, p. 509-526.
  • Czerny (Boris) : « L’Association des étudiants russes de Paris », Cahiers du monde russe, vol. 48 (2007/1), p. 5-21.
  • Dahlmann (Dittmar) : Deutsch-serbische Beziehungen vom Berliner Kongress bis heute. Internationales Symposium der Michael-Zikic-Stiftung Bonn, 25. und 26. September 2000, Bonn, Michael-Ztific-Stiftung /Milan Kosanovic, 2003, p. 51-67.
  • Dathe (Uwe) : « Studenten aus Rumänien an der Universität Jena in den Jahren 1801 bis 1918 », Revue roumaine d’histoire, 35. 1-2, 1997, p. 49-56.
  • De Boor (Andreas) : « Die « Nationalität » und der « Sozialistatus » rüssländischer Studenten in Halle. Erste Überlegungen zur Kategoriebildung aufgrund von Massendaten », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
  • Delmaire (Jean-Marie) : « Attirance et répulsion des étudiants juifs d’Europe de l’Est envers l’Occident », Tsafon. Revue d’études juives du Nord, printemps 1996, n° 25, p. 29-44.
  • Delvit (Philippe) : « Faire son droit sous protectorat : le centre d’études juridique de Rabat (1927-1957) », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 145-160.
  • Despy-Meyer (Andrée) : Les femmes et l’enseignement supérieur : l’Université libre de Bruxelles de 1880 à 1914, Université libre de Bruxelles, Service des archives, 1980, p. 1-85.
  • Despy-Meyer (Andrée) : « Balgarskite studenti v data Brjukselski universiteta » [art. en Bulgare, sur les étudiants bulgares à Bruxelles, 1870-1919], Izvestia na darzhavnite arhivi, 52, 1986.
  • Dewitte (Philippe) : « Intellectuels et étudiants africains à Paris à la veille des indépendances (1945-1960) », dans Milza (Pierre), Mares (Antoine) dir., Le Paris des étrangers depuis 1945. Actes du colloque tenu à Paris, 25-27 mars 1993, Paris, Publications de la Sorbonne, 1994, p. 319-342.
  • Dieng (Amady Aly) : Les Premiers pas de la Fédération des Étudiants d’Afrique Noire en France (FEANF) (1950-1955), de l’Union Française à Bandoung, Paris, L’Harmattan, 2003.
  • Dhifallah (Mohamed) : Le mouvement étudiant tunisien (1927-1939), Public. de la Fondation Temimi pour la Recherche scientifique et l’Information, Zaghouan, 1999 (en arabe).
    • Dhifallah (Mohamed) : « Les Associations étudiantes tunisiennes dans les années cinquante : pluralisme et unité », [Article en arabe avec résumé en français], Revue d’histoire maghrébine (Zaghouan), n° 107-108, juin 2002, pp. 167-168 et 119-139.
    • Dhifallah (Mohamed) : « Conditions et contraintes dans l’Empire colonial français : le cas des étudiants maghrébins dans l’entre-deux-guerres », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 133-144.
    • Dinchev (Kostadin) : Balkanite-nie sred drugite i te sred nas : iubileen sbornik v chest na 70- godishninata na prof. Iliia Konev, doktor na filologicheskite nauki, Sofia, Bulgarian Academy of Sciences Press, 1998 [Étudiants des Balkans à l’étranger, étudiants étrangers dans les Balkans].
    • Dubourg (Françoise) : « Les étudiants russes à Toulouse du xixe au xxe siècle », Slavica occitania, n° 7, 1998, p.129-136.
    • Dumschat (Sabine) : Ausländische Mediziner im Moskauer Russland, Stuttgart, Steiner, 2005.
    • Eckert (Andreas) : « Universitäten und die Politik des Exils. Afrikanische Studenten und anti-koloniale Politik in Europa, 1900-1960 », Jahrbuch für Universitätsgeschichte, 7, 2004, p. 129-146.
    • Erichsen (Regine) : « Das türkische Exil als Geschichte von Frauen und ihr Beitrag zum Wissenschaftstransfer in die Turkei von 1933 bis 1945 », Berichte zur Wissenschaftsgeschichte, 28. 4, 2005, p. 337-353.
    • Espagne (Michel), Werner (Michael) éd. : Transferts. Les relations interculturelles dans l’espace franco-allemand, Paris, Éd. Recherche sur les civilisations, 1988.
    • Espagne (Michel) : Les transferts culturels franco-allemands, Paris, PUF, 1999.
    • (Les) étrangers en France. Guide des sources d’archives publiques et privées, xixe-xxe siècles, Paris, Direction des archives de France, Génériques, 1999.
    • Étudiants du monde en mouvement. Migrations, cosmopolitisme et internationales étudiantes, Paris, Syllepse, 2012.
    • Fata (Márta), Kurucz (Gyula), Schindling (Anton), Senz (Ingomar) éd. : Peregrinatio Hungarica : Studenten aus Ungarn an deutschen und österreichischen Hochschulen vom 16. bis zum 20. Jahrhundert (internationale Tagung an der Eberhard-Karls-Universität Tübingen, 17-18 Oktober 2003), Tübingen, Franz Steiner Verlag, 2005.
    • FERTÉ (Patrick) : « Bibliographie des migrations d’étudiants discriminés dans l’Europe contemporaine [depuis c. 15 ans] », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 316-337.
    • Fietz (Jana) : Nordlische Studenten an der Universität Greifswald in der Zeit von 1815 bis 1933, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 2003.
    • Finzi (Roberto) : L’Università italiana e le leggi antiebraiche, Rome, Editori Riuniti, 1997.
    • Finzi (Roberto) : « Leggi razziali e politica accademica : il caso di Bologna », dans Di Meo (A.) éd., Cultura ebraica e cultura scientifica in Italia, Rome, Riuniti, 1994, p. 157-172.
    • Finzi (Roberto) : « Le leggi razziali e l’università italiana » dans Ventura (Angelo), Università di Padova, L’università dalle leggi razziali alla Resistenza, Padoue, CLUEP, 1996, p. 49-129.
    • Fischer-Tiné (Harald) : « Von « Sklavenuniversitäten » und « nationalen Bildungstäten », Elitenbildung, Sprachpolitik und nationale Identitätskonstruktion im kolonialen Indien (1880-1925) », Jahrbuch für Universitätsgeschichte, 7, 2004, p. 27-52.
    • Gazer (Hacik Rafi) : « Notizen zu den Versammlungen der armenischen Studenten in Europa in den Jahren 1897 bis 1914 », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
    • Geisse (Vincent) dir. : Diplômes maghrébins d’ici et d’ailleurs : trajectoires sociales et itinéraires migratoires, Paris, CNRS Éditions, 2000.
    • Gemelli (Giuliana) éd. : The unacceptables. American Foundation and the Refugees scholars between the two Wars and After, Bern/New York, Peter Lang, 2000.
    • Gheda (Paolo) : La promozione dell’Italia nel mondo. L’Università per Stranieri di Perugia dale origini alla statizzazione, Bologne, Il Mulino, 2004.
    • Ghezzo (Michele Pietro) : « Nobilità dalmata e Università di Padova nel xix secolo », Atti e memorie della società dalmata di storia patria, 30, 2001, p. 69-89.
    • Giral (Francisco) : Ciencia española en el exilio (1939-1989). El exilio de los cientificos españoles, Barcelone, Anthropos, 1994.
    • Girard (Frédérique) : « Les Étudiants chinois en France (1919-1937) » dans La France en Chine (1843-1943), Weber (Jacques) dir., Nantes, Presses académiques de l’Ouest Ouest éditions, 1997, p. 119-128.
    •  Goetz (Helmut) : « Il giuramento rifutato. I docenti universitari e il regime fascista », La Nuova Italia, 2000 (1ère éd. 1993).
    • Gouzevitch (Irina) : « Technical Higer Education in Nineteenth-Century Russia and France : Some Thoughts on a historical Choice », History and Technology, 1995, vol. 12, n° 2-3, p. 109-117.
    • Gouzevitch (Dimitri), Gouzevitch (Irina) : « La science sans frontières : élèves et stagiaires de l’Empire russe dans l’enseignement scientifique supérieur français xixe-xxe siècles », Les cahiers d’histoire du CNAM, 5, 1996, p. 63-92.
    • Gouzevitch (Dimitri), Gouzevitch (Irina) : « Étudiants, savants et ingénieurs juifs originaires de l’Empire russe en France (1860-1940) », Archives juives, n° 35/1, 1er sem. 2002, p. 120-128.
    • Gouzevitch (Dimitri), Gouzevitch (Irina) : « Les étudiants de l’Europe de l’Est à l’Institut électrotechnique de Nancy », Birck (Françoise), Grelon (André) réd., Livre du centenaire de l’École électrotechnique de Nancy, Paris, Presses de l’EHESS, 2006.
    • Green (Nancy) : « L’émigration comme émancipation : les femmes juives de l’Europe de l’Est à Paris, 1881-1914 », Pluriel, 1981, n° 27, p. 56.
    • Guichard (Eric), Noiriel (Gérard) : Construction des nationalités et immigration dans la France contemporaine, Paris, Presses de l’École normale supérieure, 1997.
    • Guimont (Fabienne), Les étudiants africains en France, 1950-1965. Paris, L’Harmattan, 1998.
    • Haley (Kenneth H.D.), The British and the Dutch, Political and Cultural Relations through the Ages, Londres, George Philip, 1988.
    • Hanna (Martha), « French Women and American Men : « Foreign » Students at the University of Paris 1915-1925 », French Historical Studies, 22, 1, 1999, p. 87-112.
    • Harper (Marjory) éd. : Emigrants homecoming. The Return Movement of Emigrants, 1600-2000, Manchester, Manchester University Press, 2005.
    • heloise : Bases de données/Database heloise. European workshop on historical academic Database (réseau européen de bases de données historiques sur les universités).  http://heloise.hypotheses.org/
    • Heppner (Harald), Preshlenova (Rumania) éd. : The Bulgarians and Europe from the National revival to the present-Day, Sofia, Bulgarian Academy of Sciences Press, 1999.
    • Houben (Vincent J. H.) : « Leiden und Ost-Indien. Kolonialrepräsentationen einer niederländischen Universität », Jahrbuch für Universitätsgeschichte, 7, 2004, p. 53-72.
    • Hoyer (Siegfried) : « Wissenschaftsbeziehungen zwischen der Universität Leipzig und Frankreich, 1806-1813 », dans Espagne (Michel), Middel (Matthias), Grandjonc (Jacques) dir., Transferts culturels et régions : l’exemple de la Saxe. Region und interkultureller Transfer am Beispiel Sachsen. Actes du colloque organisé à la Maison Heine et à l’École Normale Supérieure (27-28 mai 1994), n° spécial des Cahiers d’études germaniques, 28, 1995.
    • Ivanov (Anatolij Evgen’evic) : « Russische Studenten an deutschen Hochschulen Ende des 19. und zu Beginn des 20. Jahrhunderts anhand von Archivmaterial des Polizeidepartements », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
    • Jones (Russell M.) : « American Doctors in Paris 1820-1861. A statistical profile », Journal of History of Medicine, n° 25, 1970, p. 143-157.
    • Karady (Victor) : « Assimilation and Schooling : National and Denominational Minorities in the Universities of Budapest around 1900 », dans Ránki (G.) éd., Hungary and European Civilisation, Bloomington, Indiana University Press, 1989, 285-319.
    • Karady (Victor) : « Jewish Over-Schooling in Hungary. Its Sociological Dimensions » et « Funktionswandel der österreichischen Hochschulen in der Ausbildung der ungarischen Fachintelligenz vor und nach dem Ersten Weltkrieg », dans Karady (Victor), Mitter (Wolfgang) éd., Bildungswesen und Sozialstruktur in Mitteleuropa im 19. und 20. Jahrhundert, Vienne, Böhlau Verlag, 1990, p. 177-207, 209-246.
    • Karady (Victor) : Relations inter-universitaires et échanges d’étudiants en Europe (1870-1939). Rapport d’enquête dans le cadre du programme « Intelligence de l’Europe » du Ministère de la Recherche et de l’Espace, Paris, Centre de Sociologie de l’Éducation et de la Culture, 1992 (dactylogr.).
    • Karady (Victor) : « Egyetemi numerus clausus és értelmiségi kényszerpályák. Magyar-zsidó diákság a külföldi egyetemeken a Világháborúk között », Levéltàri Szemle 1992, n° 3, 21-40.
    • Karady (Victor) : « Jüdische Unternehmer und Prozesse der Verbürgerlichung in der Habsburger-Monarchie (19-20. Jahrhundert) », dans Mosse (Werner E.), Pohl (Hans) éd., Jüdische Unternehmer in Deutschland im 19. und 20. Jahrhundert, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 1992, p. 36-53.
    • Karady (Victor) : « A l’ombre du « numerus clausus« . La restratification du système universitaire hongrois dans l’entre-deux-guerres », dans Charle (Christophe), Keiner (C. Edwin), Schriewer (Jürgen) dir., A la recherche de l’espace universitaire européen, Paris-Francfort, Peter Lang, 1993, p. 345-372.
    • Karady (Victor) : « De la métropole académique à l’université de province. Note sur la place de Vienne dans le marché international des études supérieures (1880-1938) », Revue germanique internationale, 1994, 1, p. 221-242.
    • Karady (Victor) : « Social Mobility, Reproduction and Qualitative Schooling Differentials in Old Regime Hungary », History Department Yearbook 1994-1995, Central European University, Budapest, 1996, p. 134-156.
    • Karady (Victor) : « Das Judentum als Bildungsmacht in der Moderne. Forschungsansätze zur relativen Überschulung in Mitteleuropa », Österreichische Zeitschrift für Geschichtswissenschaften, 8, 3, 1997, p. 347-361.
    • Karady (Victor) : « Schulbildung und Religion. Zu den ethnisch-konfessionellen Strukturmerkmalen der ungarischen Intelligenz in der Zwischenkriegszeit », dans Kodron (Christoph), von Kopp (Botho), Lauterbach (Uwe), Schäfer (Ulrich), Schmidt (Gerlind) éd., Vergleichende Erziehungswissenschaft, Herausforderung, Vermittlung, Praxis. Festschrift für Wolfgang Mitter zum 70. Geburtstag, Cologne/Vienne, Böhlau Verlag, Band 2, 1997, 621-641.
    • Karady (Victor) : « La république des lettres des temps modernes. L’internationalisation des marchés universitaires occidentaux avant la grande guerre », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 121, 1998, p. 92-103.
    • Karady (Victor), Kulczykowski (Mariusz) éd. : L’enseignement des élites en Europe Centrale (xix-xxe siècles), Cracovie, Ksiegarnia akademicka, 1999.
    • Karady (Victor) : « De Budapest à Paris. Des origines judéo-hongroises de Victor Basch, « passeur » intellectuel », dans Basch (Françoise), Crips (Liliane), Gruson (Pascale) dir., Victor Basch, 1863-1944, un intellectuel cosmopolite, Paris, Berg International Éditeurs, 2000, p. 65-175.
    • Karady (Victor), Nastasa (Lucian) : « The University of Kolozsvár/Cluj and the Students of the Medical Faculty (1872-1918) », Cluj, Ethnocultural Diversity Resource Center, Budapest/New York, CEU Press, 2004 [également en Hongrois dans Múlt és jövö, I, 2000, p. 112-121].
    • Karady (Victor) : « Szegregáció, asszimiláció és disszimiláció. Felekezetek az elemi iskolai piacon (1867-1942) », Világosság, 2002, XVIII/8-9, p. 61-83.
    • Karady (Victor) : « La migration internationale d’étudiants en Europe, 1890-1940 », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 145, décembre 2002, p. 47-60.
    • Karady (Victor) : « Les Logiques des échanges inégaux. Contraintes et stratégies à l’œuvre dans les migrations en Europe avant les années 1930 », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003, p. 17-33.
    • Karady (Victor), Nagy (Péter Tiborral) : Educational Inequalities and Denominations, 1910 Database for Western Slovakia, Budapest, Wesley János Lelkészképzõ Fõiskola, 2004.
    • Karady (Victor) : The Jews of Europe in the Modern Era. A Socio-historical Outline, Budapest/New York, Central European University Press, 2004.
    • Karady (Victor) : « Student mobility and Western Universities. Patterns of Unequal exchange in the European Academic Market (1880-1939) », dans Charle (Christophe), Wagner (Peter), Schriewer (Jürgen) éd., Transnational Intellectuals Networks. Forms of Academic Knowledge and the Search for Cultural Identities, Francfort/New-York, Campus Verlag, 2004, p. 361-399.
    • Karady (Victor) : « Foundations of the numerus clausus and the « Christian Course » in Post World War I. Hungary », Transversal (Graz), 2004/1.
    • Karady (Victor) : « Remarques sur le recrutement ethnique et confessionnel des étudiants en Hongrie à l’époque de la Monarchie Bicéphale multi-culturelle (1867-1918) » [en ligne : Ingyen. Webnet.hu].
    • Karady (Victor), Peter (Hartmut Peter), Tikhonov (Natalia) éd. : Academic Migrations, Elite Formation and Modernisation of Nation States in Europe (second part of xixthcentury), 7-9 avril 2005, Budapest, Central European University, à paraître.
    • Karady (Victor) : « Pérégrinations contraintes et migrations stratégiques. Les cadres socio-historiques de la fuite des cerveaux de l’autre Europe (1890-1914) », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 119-132.
    • Kästner (Ingrid) : Deutsch-russische Beziehungen in der Medizin des 18. und 19. Jahrhunderts, Vorträge des Symposium vom 27. und 28. März 1999 am Karl-Sudhoff-Institut für Geschichte der Medizin und und der Naturwissenschaften, Medizinische Fakultät der Universität Leipzig, Aix-la-Chapelle, Shaker Verlag, 2000 [en ligne].
    • Kästner (Ingrid), Pfrepper (Regine) : Medizin und Pharmazie im 18. und 19. Jahrhundert. Beiträge zur Wissenschaftsbeziehungen zwischen Deutschland und dem Russischen Reich, Aix-la-Chapelle, Shaker Verlag, 2000 [en ligne].
    • Kästner (Ingrid), Pfrepper (Regine) : Deutsche im Zarenreich und Russen in Deutschland : Naturforscher, Gelehrte, Ärzte und Wissenschaft im 18. und 19. Jahrhundert, Vorträge des Symposium vom 26. und 27. August 2004 am Karl-Sudhoff-Institut für Geschichte der Medizin und der Naturwissenschaften, Medizinische Fakultät der Universität Leipzig, Aix-la-Chapelle, Shaker Verlag, 2005 [en ligne].
    • Kemmelmeier (Florian) : « Polnische Studentenvereine in Halle (1880-1914) », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
    • Klotzsche (Mario) : « Die « akademische Ausländerfrage » in den Hochschulnachrichten. Ein Beitrag zur Untersuchung des öffentlichen Diskurses über Fremde an deutschen Hochschulen vor dem erste Weltkrieg », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
    • Konarska (Barbara) : Polskie drogi emigracyjne : emigranci polscy na studiach we Francji w latach 1832-1848 [Les chemins de l’émigration polonaise : les émigrés polonais étudiant en France dans les années 1832-1848], Varsovie, Panstwowe Wydawn Nauk, 1986.
    • König (Klaus) : Rückkehr von der Studienfahrt. Verwaltungswissenschaft als Reisebericht, Speyer, Deutsche Hochschule für Verwaltungswissenschaft (Speyerer Vorträge, 70), 2002.
    • Kostov (Alexandre) : « Les étudiants roumains, serbes et bulgares à l’École des Ponts et Chaussées (Paris) dans la seconde moitié du xixe siècle et au début du xxe siècle : origine sociale, formation, réalisations professionnelles », Études balkaniques, 2004, n° 2, p. 72-87.
    • Koudawo (Fafali) : La formation des cadres africains en Europe de l’Est depuis 1918, Paris, L’Harmattan, 1992.
    • Kulczykowski (Mariusz) : ?ydzi-studenci Uniwersytetu Jagiello?skiego w dobie autonomicznej Galicji [les étudiants juifs à l’université jagellone de Cracovie (1867-1918) durant l’autonomie de la Galicie], Cracovie, Ksi?garnia Akademicka, 1995.
    • Labrude (Pierre), Mengotti (Daniel), Remmel (François-Xavier) : « Les Alsaciens-Lorrains étudiants en pharmacie à Nancy de 1872 à 1914 », Le Pays lorrain, 92 (n° 76, 4), 1995, p. 289-291.
    • Lalkov (Milco), Heppner (Harald), Preshlenova (Rumania) éd. : Österreich, Österreich-Ungarn und die Entwicklung der Bulgarischen Eliten, 1815-1918, Sofia, Bulgarian Academy of Sciences Press, 1999 [étudiants bulgares émigrés dans l’Autriche-Hongrie].
    • Latrèche (Abdelkader) : « Les migrations étudiantes de par le monde », Hommes et Migrations, dossier « Nouvelles mobilités », n° 1233, sept.-oct. 2001, p. 13-27.
    • Latrèche (Abdelkader), Geissner (Vincent) : « Faire ses études en France et après ? Le devenir des étudiants maghrébins formés dans l’Hexagone », Migration et Société, 13 (n° 74), 2001, p. 87-97.
    • Latrèche (Abdelkader) : « Les étudiants de nationalité étrangère en France. Le cas des étudiants maghrébins au xxe siècle », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
    • Leboutte (René) éd. : Migrations et migrants dans une perspective historique. Permanences et innovations, Bruxelles, Peter Lang, Presses Interuniversitaires Européennes, 2000.
    • Lenz (Ilse), Lutz (Helma), Morokvasic (Mirjana), Schöning-Kalender (Claudia), Schwenken (Helen) éd. : Gender, Identities and Networks, vol. 2 de Morokvasic (Mirjana), Erel (Umut), Shinozaki (Kyoko) dir., Crossing Borders and Shifting Boundaries, Opladen, Verlag Leske/Budrich (Schriften der Internationalen Frauenuniversität – Technik und Kultur, Bd. 11), 2003.
    • Le Port (Joseph), « Sous le protectorat, des jeunes envoyés étudier en France : promotion ? aventure ? », Bulletin de la société des études océanienne (Papeete), n° 294, 2002, p. 73-117 [Tahitiens, 1860-1866].
    • Lettre électronique du Groupe d’Études et de Recherche sur les Mouvements étudiants (GERME) et du Conservatoire des mémoires étudiantes & universitaires (CME).
    • Levine (Maryline) : « Activisme et militantisme politique chez les étudiants chinois en France » [années 1920], dans Lyon et l’extrême-Orient. Actes du colloque tenu à la Bibl. mun. La Part-Dieu, 17-19 nov. 1994, n° spécial des Cahiers d’histoire, 40, 3-4, 1995, p. 287-308.
    • Lewanski (Riccardo Casimiro) dir. : Università degli Studi di Bologna, La Via dell’Ambra. Dal Baltico all’Alma Mater. Atti del Convegno italo-baltico svoltosi all’Università di Bologna dal 18 al 20 settembre 1991, Bologne, 1994.
    • Livak (Leonid) : « L’émigration russe et les élites culturelles françaises 1920-1925. Les débuts d’une collaboration », Cahiers du monde russe, vol. 48 (2007/1), p. 23-43.
    • Lucassen (Leo) éd. : Amsterdammer worden. Migranten, hun organisaties en inburgering, 1600-2000, Amsterdam, Amsterdam University Press, 2004.
    • Lucassen (Leo) : The Immigrant Threat. The Integration of Old and New Migrants in Western Europe since 1850, Urbana/Chicago, University of Illinois Press, 2005.
    • Lucassen (Leo et Jan) réd. : Mi­gra­tion, Migration History, History : Old Paradigms and New Perspectives, Bern, Peter Lang, 1997 (rééd. 1999, 2005).
    • Lucassen (Leo), Feldman (David), Oltmer (Jochen) éd. : Paths of Integration. Migrants in Western Europe (1880-2004), Amsterdam, Amsterdam University Press, 2006.
    • Luzzati (Michele) : Gli ebrei a Pisa, Pise, Pacini, 1998.
    • Mândrut (Stelian) : « Rumänische Studenten aus Siebenburgen an Universitäten Österreich-Ungarns und Deutschlands, 1897-1897 », Ungarn Jahrbuch, 20 (1992), p. 171-180.
    • Manitakis (Nicolas) : « Étudiants étrangers, universités françaises et marché du travail intellectuel (fin du xixe-années 1930) : certifier sans gratifier, des titres universitaires pour l’exportation », dans Guichard (Eric), Noiriel (Gérard), Construction des nationalités et immigration dans la France contemporaine, Paris, Presses de l’École normale supérieure, 1997, p. 123-154.
    • Manitakis (Nicolas) : « Massification de la présence étrangère dans les établissements d’enseignement supérieur de l’Europe centrale et ocidentale » et « Les migrations estudiantines en Europe, 1890-1930 », dans Leboutte (René) éd., Migrations et migrants dans une perspective historique. Permanences et innovations. International conference proceedings. European Forum 1997-1978, Bruxelles, Peter Lang-Presses Interuniversitaires Européennes (série « Multiple Europe », n° 12), 2000, p. 243-270.
    • Manitakis (Nicolas) : « Des Grecs à Paris au début du xxe siècle : la fondation d’une colonie », dans Serguidou (Anastasia) dir., Tribute to the A. G. Leventis, Paris, A.G. Leventis Foundation, 2001, p. 255-265 (en langue grecque).
    • Manitakis (Nicolas) : L’essor de la mobilité étudiante internationale à l’âge des États-Nations. Une étude de cas : les étudiants grecs en France (1880-1940), thèse de doctorat en histoire, EHESS (Gérard Noiriel dir. ; soutenue le 24 septembre 2004).
    • Manitz (Irian) : « Die akademische « Ausländerfrage » in russischsprachigen Periodika in Deutschland vor dem erste Weltkrieg », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia), Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003, p. 91-111.
    • Mares (Antoine) : « Puissance et présence culturelle de la France. L’exemple du Service des œuvres françaises à l’étranger dans les années trente », Relations internationales, n° 33, 1983, p. 65-80.
    • Maurer (Trude) : « Balten, Polen, Juden – und strebsame Frauen. Die « russischen » Studenten Göttingen um die Wende vom 19. zum 20. Jahrhundert », dans Mittler (Elmar), Glitsch (Silke) éd., Russland und die « Göttingische Seele », Göttingen, Niedersächsische Staats- und Universitätsbibliothek Göttingen, 2003.
    • Maurer (Trude), Auch (Eva-Maria) éd. : Leben in zwei Kulturen. Akkulturation und Selbsbehauptung von Nichtrussen im Zarenreich, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2000.
    • Mazzella (Sylvie) : La mondialisation étudiante. Le Maghreb entre Nord et Sud, s.l., Karthala-IRMC, 2009.
    • Meng (Hong) : Das Auslandstudium von Chinesen in Deutschland (1861-2001). Ein Beispiel internationaler Studentenmobilität im Rahmen der chinesischen Modernisierung, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2005.
    • Mészáros (Andor) : Magyarországi diákok a prágai egyetemeken, 1850-1918 [étudiants de Hongrie à Prague, 1850-1918], Budapest, ELTE Egyetemi Levéltár, 2001 [en ligne].
    • Milza (Pierre), Peschanski (Denis) : Exils et migrations : Italiens et Espagnols en France 1938-1946, Paris, L’Harmattan, 1994.
    • Moch (Leslie Page) : Moving Europeans : Migration in Western Europe since 1650 (2e éd., revue), Bloomington, Indiana University Press, 1992.
    • Moran (Gerard) : « John Miley and the crisis at the Irish College Paris in the 1850’s », Archivium Hibernicum, 50 (1996), p. 113-125.
    • Morokvasic (Mirjana), Erel (Umut), Shinozaki (Kyoko) éd. : Crossing Borders and Shifting Boundaries, vol. I : Gender on the Move, Opladen, Verlag Leske/Budrich, 2003.
    • Moulinier (Pierre) : La naissance de l’étudiant moderne (xixe siècle), Paris, Belin, 2002.
    • Moulinier (Pierre) : « Les étudiants étrangers à Paris au xixe siècle. Origines géographiques et cursus scolaire », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
    • Moulinier (Pierre) : « Les sources de l’histoire des étudiants étrangers en France » et « Les étudiants étrangers à Paris au xixe siècle. Origines géographiques et cursus scolaires », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia), Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003, p. 91-111.
    • Moulinier (Pierre) : « Les docteurs en médecine étrangers reçus à Paris au xixe siècle », Cahiers du GERME (Groupe d’études et de recherche sur les mouvements étudiants), 2006.
    • Moulinier (Pierre) : « Une migration désirée et redoutée : les étudiants étrangers dans les facultés parisiennes du XIXe siècle », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 201-212.
    • Moulinier (Pierre) : « Naître hors de la métropole et se former à Paris : le cas des docteurs reçus à la Faculté de médecine de Paris au XIXe siècle », Outre-Mers, 97, 2009, p. 362-363.
    • Mouradian (Claire), Urjewicz (Charles), Weill (Claudie) : « Les étudiants du Caucase en Allemagne, 1900-1914 », dans Slaves, Russes, Soviétiques. Pages d’histoire offertes à Roger Portal, Paris, Institut d’Études Slaves-Publications de la Sorbonne, 1992, p. 369-392.
    • Muhs (Rudolf), Paulmann (Johannes), Steinmetz (Willibald) éd. : Aneignung und Abwehr. Interkultureller Transfer zwischen Deutschland und Großbritannien im 19. Jahrhundert (Arbeitskreis Deutsche England-Forschung Veröffentlichung 32), Bodenheim, Philo Verlagsgesellschaft, 1998.
    • Müller (Paul), Brendel (Friedman), Fritsch (Hans) éd. : Die Verfolgung fortschrittlicher russischer Studenten in Freiberg (1895-1905), Berlin, Akademie Verlag, 1959.
    • Nastase (Lucian) : « Das Europa-Bild der im Ausland studierenden rumänischen Jugend (1860-1918) », dans Heppner (Harald) éd., Die Rumänen und Europa vom Mittelalter bis zur Gegenwart, Vienne/Cologne/Weimar, Böhlau Verlag, 1997, p. 47-61.
    • Nastase (Lucian) : « Le rôle des études à l’étranger dans la carrière des professeurs d’université roumains (1878-1944 » dans Karady (Victor), Kulczykowski (Mariusz) éd., L’enseignement des élites en Europe centrale (xix-xxe siècles), Cracovie, Université Jagellonne, Institut d’histoire, 1999, p. 149-158.
    • Nekula (Marek), Koschmal (Walter) : Juden zwischen Deutschen und Tschechen. Sprachliche und kulturelle Identitäten in Böhmen 1800-1945, Munich, Collegium Carolinum, 2006.
    • Noiriel (Gérard) : La tyrannie du national : le droit d’asile en Europe, 1793-1993. Paris, Calmann-Lévy, 1999.
    • Noiriel (Gérard) : État, nation et immigration, vers une histoire de pouvoir, Paris, Belin, 2001.
    • Noiriel (Gérard) : Atlas de l’immigration en France, exclusion intégration, Paris, Éditions Autrement, 2002 [notamment étudiants étrangers immatriculés entre 1849 et 1940].
    • Oberkoffler (G.) : « Die bulgarischen Studenten an der Universität Innsbruck in den Jahren 1918-1938 », Tiroler Heimat, 45, 1982, p. 41-48.
    • Panzac (Daniel) : « Les docteurs orientaux de la Faculté de médecine de Paris au xixe siècle », Revue du monde musulman et de la Méditerranée, n° 75-76, 1995, p. 295-303.
    • Paskaleva (Virginia) : « Bulgarische Studenten und Schuler im Mitteleuropa in den vierziger bis siebziger Jahren des 19. Jahrhundert », dans Plaschka (Richard Georg), Mack (Karlheinz) éd., Wegenetz europäischen Geistes, Munich, 1983, 1, p. 67-82.
    • Patyi (Gábor) : « Magyarországi diákok bécsi egyetemeken és föiskolákon 1890-1918 » [étudiants hongrois à Vienne], Budapest, ELTE Egyetemi Könyvtár [en ligne], 2004.
    • Pecout (Jean) : L’étude et l’exercice de la médecine par les étrangers, Paris, Lib. du Recueil Sirey, 1939.
    • PervillÉ (Guy) : « Le sentiment national des étudiants algériens de culture française de 1912 à 1962 », Relations internationales, 1974, n° 2, p. 233-259.
    • PervillÉ (Guy) : Les étudiants algériens de l’Université française (1880-1962), Paris, Éd. CNRS, 1984.
    • PervillÉ (Guy) : « Les étudiants algériens musulmans de formation française en France et dans le monde (1880-1962) », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 241-250.
    • Pešek (Ji?i) : « Prager jüdische Studenten am Ende der Ersten Tschechoslowakischen Republik : Juristen 1937/1938 », dans Nekula (Marek), Koschmal (Walter), Juden zwischen Deutschen und Tschechen. Sprachliche und kulturelle Identitäten in Böhmen 1800-1945, Munich, Collegium Carolinum, 2006, p. 65-72.
    • Peshlenova (R.) : « Balgarskite studenti v Avstria 1878-1918 », Études balkaniques, 1999, 1-2 [étudiants bulgares en Autriche].
    • Peter (Hartmut Rüdiger) dir : Schnorrer, Verschwörer, Bombenwerfer? Studenten aus dem Russischen Reich an deutschen Hochschulen vor dem 1. Weltkrieg. Actes du colloque de Halle, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2001.
    • Peter (Hartmut Rüdiger), de Boor (Andreas), Klotzsche (Mario) : « Studenten aus dem russischen Reich, der « Klinikerstreik » und die « akademische Ausländerfrage » an der Universität Halle vor dem I. Weltkrieg », dans Rupieper (Hermann-Josef), Beiträge zur Geschichte der Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg 1502-2002, Halle, Mitteldeutscher Verlag, 2002, p. 377-406.
    • Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd. : Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Berlin, Berne, Bruxelles, New York, Oxford, Vienne, Peter Lang, 2003.
    • Peter (Hartmut Rüdiger) dir : « Politik und akademisches Ausländerstudium 1905-1913. Preussisches Beispiel und sächsische-badische Variationen », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
    • Peter (Hartmut Rüdiger) dir : « Jüdische Studenten aus Russland an der Universität Halle 1900-1914 », dans Veltri (Guiseppe), Wiese (Christian) dir., Das Ghetto ist gesprengt, aber die Verweisung noch nicht aufgehoben. Jüdische Bildung und Kultur in Sachsen-Anhalt, Berlin, Metropol-Verlag, 2008.
    • Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd. : Colloque de l’Institut Européen de Genève, 20-21 juin 2003 : Étudiants sans frontières : migrations universitaires en Europe avant 1945. Actes à paraître [résumé des communications consultables sur les sites web des universités de Genève et de Halle, ainsi qu’un compte rendu par Nicole Fouché dans Actes de l’histoire de l’immigration].
    • Pfrepper (Regine et Gerd) : « Studienaufenthalte russischer Mediziner an deutschen Universitäten im 19. Jahrhundert », dans Kästner (Ingrid), Pfrepper (Regine) éd., « …So ist die Naturwissenschaft das wahre internationale Band der Völker« . Wissenschaftsbeziehungen zwischen Deutschland und dem Russischen Reich im 18. und 19. Jahrhundert, Aix-la-Chapelle, Shaker Verlag, 2004, p. 273-292.
    • Pfrepper (Regine et Gerd) : « Experimentelle Arbeiten russischer Mediziner an der Leipziger Universität in der zweiten Hälfte des 19. Jahrhundert  », NTM Zeitschrift für Geschichte der Wissenschaften, Teknik und Medizin (Bâle), vol. 14, n. 3, août 2006, p. 162-173.
    • Pilch (Andrzej) : « Ukrai?cy na wy?szych uczelniach Lwowa 1923-1926/Ukrainiens dans les écoles supérieures de Lvov 1923-1926 », Annales Universitatis Maria-Curie-Sk?odowska Lublin,  vol. 54-55, 1999.
    • Pilch (Andrzej) : Studenci polscy w Wiedniu po pierwszej wojnie ?wiatowej, Cracovie, 2002 [étudiants polonais à Vienne après la Première Guerre mondiale].
    • Plaschka (Richard Georg), Mack (Karlheinz) éd. : Wegenetz europäischen Geiste, t. I. Wissenschaftszentren und geistige Wechselbeziehung zwischen Mittel- und Südosteuropa vom Ende des 18. Jhd. bis zum Ersten Weltkrieg, Vienne, Böhlau, 1983 ; t. 2 : Universitäten und Studenten. Die Bedeutung studentischer Migrationer in Mittel- und Südosteuropa vom 18. bis zum 20. Jahrhundert, Munich, Oldenbourg (Verlag für Geschichte und Politik), 1987 [migrations étudiantes yougoslaves, serbes, bulgares, roumaines, etc.]
    • Popova (Kr.) : « Balgarskite studenti vav Bisheto uchiliste za minno delo v Leoben (Avstria) » [en Bulgare : les étudiants bulgares à Leoben (Autriche), de 1918 à 1945] dans Dinchev (Kostadin), Balkanite- nie sred drugite I te sred nas, Sofia, Bulgarian Academy of Sciences Press, 1998, p. 325-337.
    • Pousta (Zden?k) : « Perzekuce student? Univerzity Karlovy pro roce 1948 », Documenta Pragensia, 11, 1993, p. 237-242 [persécutions étudiantes à Prague après 1948].
    • Preshlenova (Rumania) : « Balgarskite studenti v Austria 1878-1918 » (étudiants bulgares en Autriche, 1878-1918), Études balkaniques, 1999, 1-2.
    • Preshlenova (Rumania) : « Evropa-ekspres : plovdivskite studenti v Austria » [Europe-Express. Étudiants de Plovdiv en Autriche (1878-1918) ; en Bulgare], Plovdiv, 2002.
    • Radulescu (Mihal Sorin) : « Acti privind studenti romani medicinisti la Paris in deceniul 1850-1860 », Revista istorica (Bucarest), n. série, t. 5, n° 5-6, 1994, p. 523-527.
    • Radulescu (Mihal Sorin) : « Rumänische Studenten an dem Universitäten in Tübingen und Halle zwischen 1848-1918 », Revue Roumaine d’histoire, 35. 1-2, 1997, p. 27-47.
    • ?ehá?ek (Luboš) : « Baltistika na pražské univerzit? (1848-1978) », dans ?ehá?ek (Luboš), Petr (J.) éd., Praha-Vilnius, Prague, Univerzita Karlova, 1981.
    • ?ehá?ek (Luboš), Petr (J.) : Praha-Vilnius. Sborník prací k 400. výro?í založení univerzity ve Vilniusu. Uspo?, Prague, Univerzita Karlova, 1981 [étudiants baltes à Prague].
    • Reisner (Oliver) :« Wanderer zwischen Welten. Identitätskonflikte und Nationalbewußtsein georgischer Studenten in St-Petersburg », dans Maurer (Trude), Auch (Eva-Maria) éd., Leben in zwei Kulturen. Akkulturation und Selbsbehauptung von Nichtrussen im Zarenreich, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2000, p. 83-102.
    • Robledo (Ricardo) : « Los Franceses en Salamanca segun os diarios de la Biblioteca Universitaria (1807-1813) », Salamanca. Revista de Estudios, n° 40 (1997), p. 173-211.
    • Robert-Précloux (Anne-François) : « Qu’enseignait-on à la faculté de droit de Paris ? Corporatisme et antisémitisme dans les cours et ouvrages », dans Le Droit antisémite de Vichy. Actes du colloque de l’université de Bourgogne [Dijon, déc. 1995], Le Genre humain (Paris), n° 30-31, 1996, p. 413-432.
    • (Le) Rôle des mouvements d’étudiants africains dans l’évolution politique et sociale de l’Afrique de 1900 à 1975 (coll. « Histoire générale de l’Afrique ; Études et documents », 12), Paris, UNESCO/L’Harmattan, 1993.
    • Ruegg (Walter) éd. : Universities in the Nineteenth and Early Twentieth Centuries (1800-1945) (A History of the University in Europe, 3), Cambridge, Cambridge University Press, 2004.
    • Sarfatti (Michele) : « L’espulsione degli ebrei dall’università italiana », Italia contemporanea, 209-210, 1997, p. 253-257.
    • Schwarz (Guri), Pavan (Ilaria) : Gli ebrei in Italia tra persecuzione fascista e reintegrazione post-bellica, Florence, La Giuntina, 2001.
    • Siebe (Daniela) : Ausländische Studenten in Giessen (1900-1949). Akzeptanz, Umwerbung und Ausgrenzung, Giessen, Verlag der Ferberschen Universitäts-Buchhandlung Giessen, 2000.
    • Signori (Elisa) : « Les Italiens en France 1938-1946 », dans Milza (Pierre), Peschanski (Denis), Exils et migrations : Italiens et Espagnols en France 1938-1946, Paris, L’Harmattan, 1994, p. 543-566.
    • Signori (Elisa) : « La « conquista fascista dell’università ». Libertà d’insegnamento e autonomia nell’Ateneo pavese dalla riforma Gentile alle leggi razziali », Il politico, 182/3, Iu.-sett. 1997, p. 433-472.
    • Signori (Elisa) : « Le leggi razziali e le comunità accademiche. Casi, problemi, percorsi nel contesto lombardo », dans Casella (Antonio), Ferraresi (Alessandra), Giulani (Giuseppe), Signori (Elisa) éd., Una difficile modernità. Tradizioni di ricerca e comunità scientifiche in Italia 1890-1940, Pavie, La Goliardica Pavese, 2000, p. 431-487.
    • Signori (Elisa) : « Una « peregrinatio accademica » in età contemporanea. Gli studenti ebrei stranieri nelle università italiane tra le due guerre », Annali di storia delle università italiane, n. 4, 2000, p. 139-162.
    • Signori (Elisa) : Minerva a Pavia. L’ateneo e la città tra guerre e fascismo, Milan, Cisalpino, 2002.
    • Signori (Elisa) : « Classe dirigente fascista, poteri locali e ceto accademico in una realtà universitaria : il caso di Pavia », dans Dogliani (P.) éd., Fascismo e antifascismo nella valle Padana, Bologne, CLUEB, 2007, p. 427-442.
    • Signori (Elisa) : « Università e fascismo », dans Brizzi (Gian Paolo), Del Negro (Piero), Romano (Andrea), Storia delle università italiane, vol. 3, Messine, GEM, 2007, I, p. 381-424.
    • Signori (Elisa) : « Italian Universities and foreign Students (1900-1939), dans Karady (Victor), Peter (Hartmut Peter), Tikhonov (Natalia) éd., Academic Migrations, Elite Formation and Modernisation of Nation States in Europe (second part of xixthcentury), 7-9 avril 2005, Budapest, Central European University, à paraître.
    • Singer (Claude) : « Les études médicales et la concurrence juive en France et en Algérie (1931-1940) », dans Benayoun (Chantal), Medam (Alain), Rojtman (Pierre-Jacques) dir., Les Juifs et l’économique, miroirs et mirages, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1992.
    • Singer (Claude) : Vichy, l’Université et les juifs, Paris, Hachette-Pluriel, 1996.
    • Sipiur (Elena) : « Die Intellektuellen aus Rumänien und den Südosteuropäischen Ländern in den deutschen Universitäten (19. Jahrhundert) », Revue des études sud-est européennes, 33, 1995, p. 83-100 et 251-265.
    • Sirinelli (Jean-François) : « Deux étudiants coloniaux à l’aube des années trente », Vingtième siècle, 1988, n° 18, p. 77-88.
    • Slama (Serge) : La fin de l’étudiant étranger, Paris, L’Harmattan, 1999.
    • Slaves, Russes, Soviétiques, Pages d’histoire offertes à Roger Portal, Paris, Institut d’Études Slaves-Publications de la Sorbonne, 1992, p. 369-392.
    • Sot (Michel) : Étudiants africains en France (1951-2001), Paris, Karthala, 2002.
    • Stadler (Friedrich) : « Die andere Kulturgeschichte. Am Beispiel von Emigration und Exil der österreichischen Intellektuellen (1930-1940) », dans Steininger (Rolf), Gehler (Michael) éd., Österreich im 20. Jahrhundert, Vienne/Cologne/Weimar, Böhlau, 1996, t. I, p. 499-558.
    • Stadler (Friedrich) : « The Emigration and Exile of Austrian Intellectuals », dans Steininger (Rolf), Bischof (Guenter), Gehler (Michael) éd., Austria in the Twentieth Century, New Brunswick/Londres, 2002, p. 116-136.
    • Stadler (Friedrich) éd. : Vertriebene Vernunft. Emigration und Exil österreichischer Wissenschaft 1930-1940, Münster/Berlin/Hambourg, LIT Verlag, 2004.
    • Stadler (Friedrich), Pasteur (Paul) éd. : Exil et retours d’exil. Quelles contributions à la vie culturelle, politique scientifique de la deuxième République d’Autriche? (Austriaca, 56/2003), Rouen, 2004.
    • Stel’mach (Sergij) : « Von der Isolation zur Integration. Deutsche Universitäten und die Universitätsgemeinschaft in Berichten von Gelehrten der Kiever Universität in der zweiten Hälfte des 19. bis zum Begin des 20 Jahrhunderts », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
    • Stichweh (Rudolf) : « Universitätsmitglieder als Fremde in spätmittelalterlichen und frühmodernen europäischen Gesellschaften », dans Fögen (Marie Therese) dir., Fremde der Gesellschaft, Historische und sozialwissenschaftliche Untersuchungen zur Differenzierung von Normalität und Fremdheit, Francfort-sur-le-Main, Vittorio Klostermann, 1991, p. 169-191.
    • Stulrajterova (Katarina) : « La Slovacchia e l’Università di Padova », Quaderni per la storia dell’Università di Padova, 30, 1997, p. 197-207.
    • Suchmiel (Jadwiga) : ?ydówki ze stopniem doktora wszech nauk lekarkich oraz doktora filozofii w Uniwersytecie Jagiellonskim do czasów II [Drugiej] Rzeczypospolitej, Cracovie, 1997 [Femmes juives titulaires d’un doctorat de médecine ou de philosophie à l’université jaguellone durant la IIe République]
    • Swartout (Lisa Fetheringgill) : Dueling Identities : Protestant, Catholic and Jewish Students in the german Empire, 1890-1914, s. l. Ann Arbor, 2002 (Ph. D., Univ. of California at Berkeley).
    • Sword (Liam) éd. : The Irish-French connection 1578-1978, Paris, The Irish College, 1978.
    • Szabó (Mikló) : [les Unitariens de Transylvanie dans les universités étrangères après 1848 ; en hongrois], Keresztény Magvetö, 97. 2, 1991, p. 85-104 et Marosvásárhely, 2005.
    • Szögi (László) : « Der mitteleuropäische neuzeitliche Universitätsbesuch. Vorschlag zur Einleitung eines internationalen Forschungsprojektes zur akademischen Peregrination », dans Mühlberger (Kurt) éd., Archivpraxis und Historische Forschung. Mitteleuropäische Universitäts und Hochschularchive (Schriftenreihe des Universitätsarchives Universität Wien, 6), Vienne, 1992, p. 303-307.
    • Szögi (László) : « Studenten aus Ungarn und Siebenbürgen an der Universitäten der Habsburger Monarchie » dans Chiorean (Ioan), De la Umanism la Luminism, Tärgu Mures, 1994, p. 153-166.
    • Szögi (László), Varga (Julia) éd. : Universitas Budensis, 1395-1995, Budapest, Bak-Fisch KFT, 1997 (Proceedings of the International Conference for the History of Universities), notamment « Vermittler der deutschen Kultur und Wissenschaft. Ungarische Studenten an der deutschen, schweizerischen und holländischen Universitäten und Hochschulen im 19. Jahrhundert », p. 309-324.
    • Szögi (László) : Ungarländische Studenten an den deutschen Universitäten und Hochschulen, 1789-1919, Budapest, ELTE Egyetemi Levéltár [en ligne], 2001.
    • Szögi (László) : Magyarországi diákok németországi egyetemeken és gõiskolákon, 1789-1919, Budapest, ELTE Leváltár [en ligne], 2001.
    • Szögi (László), Kiss (József Mihály) éd. : Magyarországi diákok bécsi egyetemeken és f?iskolákon, 1849-1867 [Les étudiants de Hongrie à Vienne], Budapest, ELTE Egyetemi Levéltár [en ligne], 2003.
    • Ta?eva (Elena), Nedin (Ilia) éd. : Tja na Balkanite [Étudiantes serbes et bulgares en Suisse et Allemagne jusqu’en 1914], Blagoevgrad, 2001.
    • Tanchev (Ivan) : « Balgarskata darzhava I uchenieto na balgari v chuzhhina », Sofia, 1994 [en Bulgare ; sur l’État bulgare et ses étudiants à l’étranger, 1879-1892].
    • Tanchev (Ivan) : « Organizacii I obstestveno-politicheski izjavi na balgarskite studenti v chuzhbina » [en Bulgare, les étudiants bulgares à l’étranger, 1878-1894], Istoricheski pregled, 5-6, 1999, p. 21-42 et 1-2, 2000, p. 109-134.
    • Tanti (Giovanna) : « L’applicazione delle leggi razziali a Pisa : il caso dell’Università », dans Luzzati (Michele) éd., Gli ebrei a Pisa, Pise, Pacini, 1998, p. 381-390.
    • Tikhonov (Natalia) : « Les étudiantes russes dans les universités suisses à la fin xixe siècle et au début du xxe siècle : les raisons d’un choix », dans Les femmes dans la société européenne. 8e Congrès des historiennes suisses (Genève, 27-28 septembre 1996), Genève, SHAG, 2000, p. 91-103.
    • Tikhonov (Natalia) : « Les universités suisses, pionnières de l’introduction de la mixité dans l’enseignement supérieur », dans Ecole et mixité, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2001, p. 27-35.
    • Tikhonov (Natalia) : « Migration des étudiants et féminisation de quelques universités européennes. À la recherche d’une convergence » et « Zwischen Öffnung and Rückzug. Die Universitäten der Schweiz und Deutschlands angesichts des Studentinnestroms aus dem Russischen Reich », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
    • Tikhonov (Natalia) : La quête du savoir : étudiantes de l’Empire russe dans les universités suisses (1864-1920), th. doctorat, Université de Genève/EHESS, juin 2004 (inédite).
    • ·Tikhonov (Natalia) : « Das weibliche Gesicht einer « wissenschaftlichen und friedlichen Invasion« . Die ausländischen Professorinnen an den Schweizer Universitäten vom Ende des 19. Jahrhunderts bis 1939 », dans Fata (Márta), Kurucz (Gyula), Schindling (Anton), Senz (Ingomar) éd., Peregrinatio Hungarica : Studenten aus Ungarn an deutschen und österreichischen Hochschulen vom 16. bis zum 20. Jahrhundert (internationale Tagung an der Eberhard-Karls-Universität Tübingen, 17-18 Oktober 2003), Tübingen, Franz Steiner Verlag, 2005, p. 99-116.
    • Tikhonov (Natalia) : « Les étudiantes étrangères dans les universités occidentales : des discrimnations à l’exil universitaire (1870-1914) », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 105-118.
    • Tikhonov (Natalia) : « Étrangères dans leur propre pays. Le difficile accès des femmes suisses au savoir académique », dans Mesmer (Béatrix), Der kampf um gleichen Rechte. Le combat pour les droits égaux, Basel, Schwabe, 2009.
    • Tikhonov (Natalia) : « Les étudiantes de l’Empire des tsars en Europe occidentale, des exilées politiques ? », Sextant. Revue du Groupe interdisciplinaire d’études sur les femmes de l’Université libre de Bruxelles, 26, 2009.
    • Tikhonov (Natalia) : « D’Odessa à Fribourg: parcours universitaire d’Eugénie Goldstern », dans Eugenie Goldstern (1884-1942). Etre ethnologue et juive dans l’Europe alpine des deux guerres, Duclos (Jean-Claude), Lutin (Audrey) dir., Grenoble, Musée dauphinois, 2007.
    • Timms (Edward), Hugues (Jon) éd. : Intellectual Migration and Cultural Transformation. Refugees from National Socialism in the English-speaking World (Veröffentlichungen des Instituts Wiener Kreis, 12), Vienne, Springer, 2003.
    • Tolstoy (Ilya) : « Jews in Russian Schools », dans Aronson (Gregor), Frumkin (Jacob), Goldenweiser (Alexis) dir., Russian Jewry (1860-1917), New York/Londres, Thomas Yoseloff, 1966, p. 413 sq.
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « Paris comme centre culturel de l’émigration serbe pendant la Première Guerre mondiale », Jugoslovensko-francuski odnosi. Povodom 150 godina od osnivanja prvog francuskog konzulata u Srbiji (Zbornik radova), Belgrade, 1990, p. 198-214.
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « Savants serbes, élèves français 1880-1914 », dans Actes du colloque franco-yougoslave des historiens (Ljubljana, septembre 1985), Ljubljana, Centre culturel Charles Nodier, 1987, p. 81-84.
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « Bugarski I srpski studenti na franciskom univerzitetima krajem 19 i po?etkom 20 veka », dans Dinchev (Kostadin), Balkanite nie sred drugite i te sred nas, Sofia, Bulgarian Academy of Sciences Press, 1998, p. 379-394.
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « Influenze esterne sulla « inteligencija » serba nel xix secolo », Rivista storica italiana, vol. CX-Fascicolo 2 (1998), p. 642-653.
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « O studentkinjama iz Srbije na stranim univerzitetima do 1914 », dans Srbija u modernizacionim procesima xx veka, t. II : Položaj žene kao merilo modernizacije, Belgrade, 1998, p. 83-101
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « Les étudiants des pays balkaniques dans les universités étrangères au xixe siècle », dans Actes du colloque Le Sud Est européen, carrefour de civilisations, Paris, UNESCO, 09-10/02/98, Bull. de l’Assoc. internat. d’Études du sud-est de l’Europe, nos 28-29, 1998-1999.
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « Les boursiers serbes en France de 1878 à 1914 », Revue d’Europe centrale, t. 7, n° 1, 1999, p. 47-57.
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « Serbian Intellectuals in Foreign Universities in the xixth Century », dans Karady (Victor), Kulczykowski (Mariusz) éd., L’enseignement des élites en Europe centrale (xix-xxe siècles), Cracovie, Université jagellonne, Institut d’histoire, 1999, p. 159-173.
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « La science européenne et les élites balkaniques. Les étudiants des pays balkaniques dans les universités allemandes et françaises au cours du xixe siècle », Balkanologie, vol. 4, n° 1 (sept. 2000), p. 132-141 [en ligne]
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « Blgarki i Srbkini v Universitete v Šveycarii i Germanii do 1914 », dans Ta?eva (Elena), Nedin (Ilia) éd., Tja na Balkanite, Blagoevgrad, 2001, p. 483-493 [les étudiantes serbes et bulgares dans les universités suisses et allemandes].
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : Planirana elita. O studentima iz Srbije na evropskim univerzitetima u 19. veku [les Serbes dans les universités européennes au xixe s.], Belgrade, Institute of History, 2003.
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « Studenten aus Serbien an deutschen Universitäten bis 1914 », dans Dahlmann (Dittmar), Deutsch-serbische Beziehungen vom Berliner Kongress bis heute. Internationales Symposium der Michael-Zikic-Stiftung Bonn, 25. und 26. September 2000, Bonn, Michael-Ztific-Stiftung/Milan, Kosanovic, 2003, p. 51-67.
    • Trgov?evi? (Ljubinka) : « Nördliche oder südliche Universitäten? Serbische Studenten an deutschen Universitäten im 19. Jahrhundert », dans Fata (Márta), Kurucz (Gyula), Schindling (Anton), Senz (Ingomar) éd., Peregrinatio Hungarica : Studenten aus Ungarn an deutschen und österreichischen Hochschulen vom 16. bis zum 20. Jahrhundert (internationale Tagung an der Eberhard-karls-universität Tübingen, 17-18 Oktober 2003), Tübingen, Franz Steiner Verlag, 2005, p. 55-76.
    • Turi (Gabriele) : « L’Università di Firenze e la persecuzione razziale », Italia contemporanea, 219, 2000, p. 227-247.
    • Veleva (Maria) : « Ruskata universitetska emigracia I Balgaria » [les étudiants russes émigrés en Bulgarie], dans Drossneva éd., Daritelites Evologii I Hristo Georgievi, Sofia, 1998, p. 235-261.
    • Veltri (Guiseppe), Wiese (Christian) dir. : Jüdische Bildung und Kultur in Sachsen-Anhalt, Berlin, Metropol-Verlag, 2008.
    • Ventura (Angelo) : « La persecuzione fascista contro gli ebrei nell’Università italiana », Rivista storica italiana, CIX, fasc. 1 (1997), p. 121-197.
    • Ventura (Angelo) éd. : Università di Padova, L’università dalle leggi razziali alla Resistenza, Padoue, CLUEP, 1996, p. 49-129.
    • Vermeren (Pierre) : La formation des élites marocaines et tunisiennes : des nationalistes aux islamistes, 1920-2000, Paris, La Découverte, 2002.
    • Vermeren (Pierre) : « Les élites nationalistes tunisiennes et marocaines en formation en France (1920-1955) »,    dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p. 251-266.
    • Viajar para saber. Movilidad y communicación en las universidades europeas, Valence, Universitat de València, 2004.
    • Voss (Jurgen) : « Les étudiants de l’Empire russe à l’Université de Strasbourg au xviiie siècle », dans Grau (Konrad), Karp (Serguei), Voss (Jurgen) éd., Deutschrussische Beziehungen im 18. Jahrhundert. Kultur, Wissenschaft und Diplomatie, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 1997, p. 353-373.
    • Wall (Thomas) : « Louvain, Saint-Omer and Douai », dans Tierney (Michael), Daniel O’Connell : Nine Centenary Essays, Dublin, Brown & Nolan, 1949, p. 25-50.
    • Wallace (Stuart) : « Scottish university men and german universities before 1914 », dans Muhs (Rudolf) et alii, éd., Aneignung und Abwehr : Interkultureller Transfer zwischen Deutschland und Großbritannien (Arbeitskreis Deutsche England-Forschung Veröffentlichung 32), Bodenheim, Philo Verlagsgesellschaft, 1998, p. 227-261.
    • Walsh (Oonagh) éd. : Ireland abroad : politics and professions in the nineteenth century, Dublin, Four Courts Press, 2003.
    • Wang (Nora) : Émigration et politique : les étudiants-ouvriers chinois en France 1919-1925, Paris, Les Indes savantes, 2002.
    • Wang (Nora) : « Chinese Workers-students in France after the First World War », dans Migration, Integration, Minorities since the 17th Century. European Encyclopaedia, Osnabrück, 2004.
    • Wassermann (Henry) : « « Der Habilitand hat sich stets durchaus unjüdisch bescheiden gehabt… » Zur Geschichte der Judaistik an der Leipziger Universität », dans Jersch-Wenzel (Stefi), Wartenberg (Günther) éd., Annäherungen. Beiträge zur Geschichte und Kultur in Mittel- und Osteuropa. Leipzig, Leipziger Universitätsverlag, 2002, p. 71-114 (Im Auftr. des Simon-Dubnow-Instituts für jüdische Geschichte und Kultur der Universität Leipzig).
    • Waxin (Marie) : Statut de l’étudiant étranger dans son développement historique, Amiens, Imp. Yvert, 1939.
    • Weill (Claudie) : « La question des étrangers : les étudiants russes en Allemagne, 1900-1914 », Mouvement social, 1982, n°120, p. 77-94.
    • Weill (Claudie) : « Convivialité et sociabilité des étudiants russes en Allemagne 1900-1914 », Cahiers du monde russe et soviétique, 32/3 (1991).
    • Weill (Claudie) : Les étudiants russes en Allemagne (1900-1914). Quand la Russie frappait aux portes de l’Europe, Paris, L’Harmattan (coll. « Chemins de la Mémoire »), 1996.
    • Weill (Claudie) : « Das gesellschaftliche Leben der russischen Studenten in Deutschland », dans Peter (Hartmut Rüdiger) dir., Schnorrer, Verschwörer, Bombenwerfer? Studenten aus dem Russischen Reich an deutschen Hochschulen vor dem 1. Weltkrieg. Actes du colloque de Halle, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2001, p. 71-94.
    • Weill (Claudie) : « Le Bund russe à Paris, 1898-1940 », Archives juives, 2001/2, n° 34, p. 30-42.
    • Weill (Claudie) : « Russisch-jüdische Studentenvereine in Deutschland 1900-1914 », dans Peter (Hartmut Rüdiger), Tikhonov (Natalia) éd., Universitäten als Brücken in Europa. Les Universités : des ponts à travers l’Europe. Études sur l’histoire des migrations étudiantes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2003.
    • Weill (Claudie) : Anatolii Evgenevitch Ivanov, Studentcheskaïa korporatsiia Rossii kontsa xix-natchala xx veka : opyt kul’turnoï i polititchestkoï samoorganizatsii [La corporation étudiante de Russie, fin xixe-début xixe : tentative d’auto-organisation culturelle et politique], Moscou, Novyi Khronograf, 2004, consultable dans Les cahiers du GERME, n° 25, juin 2005 [en ligne].
    • Weill (Claudie) : « Étrangers indésirables : les étudiants révolutionnaires de Russie en Allemagne », dans FERTÉ (Patrick), BARRERA (Caroline) dir., Les Étudiants de l’exil. Universités – refuges  et  migrations étudiantes (XVIe – XXe siecle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. Tempus, 2009, p.           191-200.
    • Weinreich (Max), I professori di Hitler. Il ruolo dell’Università nei crimini contro gli ebrei, Milan, il Saggiatore, 2003.
    • Weisz (George) : The emergence of modern universities in France 1863-1914, Princeton, Princeton University Press, 1983.
    • Wertheimer (Jack) : « The « Ausländerfrage » at Institutions of Higher Learning. A Controversy over Russian-Jewish Students in Imperial Germany », Leo Baeck Institute Yearbook, 28 (1983), p. 329-349.
    • Williams (Robert C.) : Culture in Exile : Russian Émigrés in Germany, 1881-1941, Ithaca, Cornell University Press, 1972.
    • Wiscart (Jean-Marie) : « Étudiants et enseignants des facultés de théologie protestante en France pendant la deuxième guerre mondiale », dans La Faculté de théologie protestante de Montpellier, quatrième centenaire, 10-12 mai 1996, n° hors série de Études théologiques et religieuses, supplément du n° 4, 1996, p. 123-143.
    • Wisniewski (Stanislaw) : « Les études des Polonais en France de la fin du xviiie siècle jusqu’en 1830 » [en Polonais], Annales Universitatis Mariae Curie-Sklodowska, sectio F : historia, vol. 50, 1995, p. 157-181 (résumé en français).
    • Wlaschek (Rudolf M.) : « Untersuchungen über das Schicksal der jüdischen Professoren, Dozenten, Lektoren und Assistenten der Prager Universitäten, die Opfer der nationalsozialistischen Verfolgung wurden », Prager Nachrichten 48 (1997), nr. 6, p. 8-11 ; 49 (1998), nr. 1, p. 6-9.
    • Wlaschek (Rudolf M.) : « Die Universität und die Jüden. Das Beispiel Prag im 19. und 20. Jahrhundert », dans Wörster (Peter), Universitäten im östlischen Mitteleuropa. Zwischen Kirche, Staat und Nation–sozialgeschichtliche und politische Entwicklungen, Munich, 2008, p. 227-234.
    • Wörster (Peter) : Universitäten im östlichen Mitteleuropa. Zwischen Kirche, Staat und Nation – sozialgeschichtliche und politische Entwicklungen, Munich, 2008, p. 227-234.
    • Zytnicki (Colette) : « De l’Ukraine au Languedoc : des étudiants russes à Toulouse à la veille de la Grande Guerre », Slavica occitania, n° 7, 1998, p. 217-224.
    • Zytnicki (Colette) : Les Juifs à Toulouse entre 1945 et 1970. Une communauté toujours recommencée, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. « Tempus-diaspora », 1998.
    • Zytnicki (Colette) : « D’Odessa à Toulouse. L’émigration juive russe à Toulouse dans la première moitié du xxe siècle », Evrei Rossii, immigranty Francii, Mocou-Jérusalem, Mosty kul’tury-Gešarim, 2000, p. 175 sq.
    • PATRICK FERTÉ – Université de Toulouse-Le Mirail

       

0