FOUCAULT Didier

 


Professeur émérite d’histoire moderne à l’université » Toulouse-Jean Jaurès

Mots-clefs

Libertinage, histoire des sciences et de la médecine

Chantiers

Bibliographie

I – PUBLICATIONS SUR LE LIBERTINAGE ET LES LIBERTINS

 

Ouvrages personnels ou directions  scientifiques

– Didier Foucault, Histoire du libertinage des goliards aux fêtes galantes, Réédition en livre de poche, Paris, éd. Perrin, coll. Tempus, 2010. (Traduction italienne : Storia del libertinaggio e dei libertini, Roma, Salerno Editrice, 2009.
– Didier Foucault, et Avec Pascal Payen (dir.), Les autorités, dynamique et mutations d’une figure de référence à l’Antiquité, Grenoble, éd. Jérôme Million. Actes du colloque international ERASME, Toulouse-Albi (1er-4 octobre2003). Contribution personnelle :
« Une autorité détournée : l’argument biblique dans les textes libertins. L’exemple de Vanini », p. 89-106 et « Conclusion : L’autorité des Anciens dans l’histoire de l’Occident européen », p. 353-363.
– Didier Foucault, Un philosophe libertin dans l’Europe baroque, Giulio Cesare Vanini (Taurisano, 1585-Toulouse,1619), Ed. Champion, Paris, 2003, 780 p.
– Didier Foucault et  Jean-Pierre Cavaillé (dir.), « Sources antiques de l’irréligion moderne : le relais italien XVe-XVIIesiècles », actes des journées d’études ERASME (4-5 décembre 1999), Collection de l’ECRIT, Université de Toulouse Le Mirail, 2001. Contribution personnelle : « Le legs de l’irréligion antique aux esprits forts de l’Epoque moderne : un outillage mental négligeable ? », p. 15-32.
Didier Foucault et  Jean-Pierre Cavaillé (dir.), « Vanini », Kairos, n° 12, Toulouse, 1998. Contributions personnelles : « Fondements d’une ontologiematérialiste dans l’œuvre de Vanini », p. 39-69 ; traduction (avec J. Penent) du Dialogue 50 «Dieu» du
De  Admirandis, p. 19-31, « Chronologie » et « Bibliographie vaninienne -1965-1998 » (avec F.P. Raimondi) p. 329- 350.
 

Articles ou chapitres de livres

– Didier Foucault, Préface : Bayle, Arpe et Vanini. Enjeux de la réhabilitation d’un philosophe athée à l’aube des Lumières », p. 3-27, appareil critique dans David Durand, La vie et les sentimens de Lucilio Vanini (1717), Les amis de Paris-Zanzibar, Paris, 2001.
– Didier Foucault,  « Pires que des hérétiques ? Les Églises chrétiennes face aux libertins aux XVIe et XVIIe siècles », actes du 3e colloque international « Catharisme et dissidences » organisé par le Collectif international derecherche sur le catharisme et les dissidences, Mazamet, 15-16 septembre 2012.
– Didier Foucault, « Toulouse au temps de Dolet (1532-34) », in Michèle Clément (éd.), Etienne Dolet (1509-2009), actes du colloque « Etienne Dolet», (Institut d’histoire de la pensée classique, UMR 5037, Lyon, 26-27 novembre2009), Genève, Droz, 2012, p. 21-39.
– Didier Foucault, « Le sage, la coutume, la loi dans le traité De la Sagesse de Pierre Charron », in Laurent Gerbier etOlivier Guerrier, Les figures de la coutume. Autour du 
Discours de la servitude volontaire, actes du colloque deSarlat « La coutume, formes, représentations et enjeux » (UTM-PLH, 26-28 novembre 2008), Classiques Garnier-Cahiers La Boétie, n°2, 2012, p. 41-52.
– Didier Foucault, « Aux XVIe et XVIIIe siècles, le libertinage contre le dévots », in « 1945-975 : Les Trente Glorieuses.La France heureuse », Historia-Paris Match, hors-série, 2012, p. 91.
– Didier Foucault, « Vertu des païens ? Vertu des athées ? Héritages humanistes et libertins et position de Bayledans les Pensées diverses sur la comète », in Fréchet (Philippe) éd., Pierre Bayle et la liberté de conscience, actes du colloque « Pierre Bayle héritier et médiateur de la liberté de conscience à l’âge classique », (IRELP,Carla-Bayle), 16-18 octobre 2009, Anacharsis Editions, Toulouse, 2012, p. 109-133.
– Didier Foucault, « Le temps des libertins », in « Les grands mythes‘‘Don Juan’’, Le Point, hors-série, n°10, p. 21-24.
– Didier Foucault, « Un fils du Carla à l’aube des Lumières : Pierre Bayle », in Nouilhan (Pierre), Ballades en Midi-Pyrénées sur les pas d’un écrivain (Haute-Garonne, Ariège, Gers, Hautes-Pyrénées), Paris, Éd. Alexandrines, 2011, p. 253-256.
– Didier Foucault, « Diderot, Vanini, le courage socratique et le jugement de la postérité »,
 Anabases, p. 121-129.
– Didier Foucault, « L’exécution de Vanini à la lumière de documents méconnus des Archives municipales de Toulouse », L’Auta, février 2011, p. 44-48.
– Didier Foucault, « Sarpi, l’interdit de Venise et la France d’après la correspondance de l’ambassadeur Canaye deFresne », in Viallon (Marie), Paolo Sarpi. Politique et religion, Paris, Classiques Garnier, 2010, p. 189-208.
– Didier Foucault, « Entre dévots et libertins : les médecins du Grand Siècle et la sexualité »,
Bulletin du Centre d’Etude et d’Histoire de la Médecine, avril 2010, p.5-29.
– Didier Foucault, « Le long souffle du libertinage », Les Lettres françaises, interview de Baptiste Eychart, in « Le libertinage :un testament toujours actuel ? », 4 octobre 2008, p. III-IV.
– Didier Foucault, « Giulio Cesare Vanini. La fin tragique d’un libertin »Midi-Pyrénées Patrimoine, Janvier-mars 2008, p.45-47.
– Didier Foucault, « Vanini et Toulouse : images et récits », in Vanini-Dolet-Bayle (actes du colloque de l’IRELP, 29-30 avril 2006), publications de l’IRELP, p. 35-63.
– Didier Foucault, « L’amoralisme hédoniste et libertaire des Libertins spirituels combattus par Calvin », in MauriceDaumas, Plaisir et transgression en France et en Espagne au XVIe et XVIIe siècle, Actes du colloque internationalde Pau, 13-15 mai 2005.Pau, 2006, p. 271-305.
– Didier Foucault, « Pomponazzi », p. 147-156, « Vanini », p. 179-189, in La Gloire des athées, anthologie. Textes rationalistes et antireligieux de l’Antiquité à nos jours, Les nuits rouges, Paris, 2005, 642 p.
– Didier Foucault, « Le libertinage de la Renaissance à l’Âge classique, un territoire pour l’historien ? », in Byzance et ses  périphéries. Hommage à Alain Ducellier, études réunies par B. Doumerc et Ch . Picard, CNRS/Université de Toulouse-le Mirail, Toulouse, 2004 p. 417-433.
– Didier Foucault, « L’argument du songe dans la critique libertine de la religion
: la position de Vanini », in Songes et songeurs, sous la direction de Nathalie Dauvois et Jean-Philippe Grosperrin, Presses de l’université de Laval, Québec, 2003, p. 129-140.
– Didier Foucault, « Aspect du matérialisme de Vanini », in La philosophie italienne du XIVe au XIXe siècle, actes du colloque de la Société des italianistes de l’enseignement supérieur, Paris, (17-19 mars 2000), Paris, Les publications du LURPI, 2001, p. 143-155.
– Didier Foucault, « Blasphémer autrefois », in  Materia actuosa. Antiquité, Age classique, Lumières, Mélanges en l’honneur d’Olivier Bloch, Paris, Honoré Champion, 2000, p. 697-713.
– Didier Foucault, « Gli ambienti lionesi che accolsero il Vanini al momento della pubblicazione dell’Amphitheatrum (1615)», in Giulio Cesare Vanini e il libertinismo
, atti del convegno di studi (Taurisano,28-30 ottobre 1999), a cura di Francesco Paolo Raimondi, Congedo editore, Galatina, 2000, p. 153-170.
– Didier Foucault, «Pierre Bayle et Vanini», in Pierre Bayle, citoyen du monde, actes du Colloque international du Carla-Bayle, 13-15 septembre 1996, réunis par Hubert Bost et Philippe de Robert, Paris, 1999, p. 227-241.
– Didier Foucault, « Au déclin de l’averroïsme latin : Giulio Cesare Vanini (1589-1619) », Horizons maghrébins, 1999, p.69-79.
– Didier Foucault, «Un libertin martyr à l’âge baroque: G. C. Vanini», Bulletin de la Société d’Histoire moderne et contemporaine, janvier 1996, p. 81-90.
– Didier Foucault, «Documents toulousains sur le supplice de Vanini», La Lettre Clandestine, n°5, 1996. P.U. de Paris-Sorbonne, p.15-31.
– Didier Foucault, «La première biographie de Vanini», présentation et édition critique de l’Histoire tragique de F. de Rosset (1619), La Lettre Clandestine, n° 4. Nouvelle édition, P.U. de Paris-Sorbonne (1999), p. 30-37.
II – PUBLICATIONS SUR L’HISTOIRE DES SCIENCES ET DE LA MÉDECINE
Bientôt disponible
0