LOUBES Olivier

Professeur agrégé CPGE, docteur en histoire, membre associé de FRAMESPA.Olivier Loubes[1]

Présentation

Courriel :

Mots-clefs :
Chantier :

Chantier 7 : Histoire transnationale de l’enseignement, de l’école et de la nation

Bibliographie

Livres

–   Cannes, 1939, le festival qui n’a pas eu lieu, Paris, Colin, 2016.

Jean Zay, L’inconnu de la République, Paris, Colin, 2012, 288 p.Zay

–  L’école et la patrie. Histoire d’un désenchantement 1914-1940, Paris, Belin, 2001, 221 p.

Olivier 3

 

 

 

 

Direction scientifique d’ouvrage

–   B. Falaize, C. Heimberg, O. Loubes (SD), L’école et la nation. Actes du séminaire scientifique international. Lyon, Barcelone, Paris, ENS éditions, 2013, 508 p.OLIVIER X

–   Directeur de collection de manuels scolaires aux éditions Nathan (2001-2004) puis Bordas (2009-2010)

 

Chapitres d’ouvrages

–   Olivier Loubes, « Les deux écoles », dans Laurent Gutierrez (DS), Eduquer au patriotisme par l’illustration. L’apport de Lucien Métivet.. Recueil de dessins commentés parus dans la revue scolaire L’Ecole et la Vie entre le 15 septembre 1917 et le 23 novembre 1918. Préface de Jean-François Chanet, à paraître, Presses universitaires de Rouen, 2014.

–  Olivier Loubes, « L’affaire Jean Zay. Un récit historique qui parle de lui-même… », « Après la dernière étape… », « Chronique de la vie et des écrits de Jean Zay », dans Jean Zay. Ecrits de  prison : 1940-1944, Belin, 2014, p 651-652, p 947-949,  p 999-1014.

–   Olivier Loubes, « L’école et les deux corps de la nation en France 1900-1940 », dans B. Falaize, C. Heimberg, O. Loubes (DS), L’école et la nation. Actes du séminaire scientifique international Lyon, Barcelone, Paris, ENS éditions, 2013, p 93-101.

–   Olivier Loubes, « Ernest Lavisse, « l’instituteur national » », 1500 ans d’histoires de France, L’histoire éditions, 2013, p 54-61.

–    Olivier Loubes, « Le procès de Jean Zay. Faire justice de Vichy année 1940 », dans Pierre Allorant, Noëlline Castagnez et Antoine Prost (DS), Le moment 1940. Effondrement national et réalités locales, L’harmattan, 2012, p 117-127.

–   Olivier Loubes, « Derrière l’étendard du pastiche », Antoine Prost (DS), Jean Zay et la gauche du radicalisme, Paris, Presses de Sciences Po, 2003, p. 99-111.

–    Olivier Loubes, « Jean Zay, un écolier familier de la guerre », dans Gilles Bernard, Bleu horizon, Portet-sur-Garonne, éditions Empreinte, 2001, p 8-13.

–   Olivier Loubes, « Jean Zay, une résistance déplacée », dans Jean-Marie Guillon et Pierre Laborie (DS), Mémoire et histoire : La Résistance, Toulouse, Privat, 1995, p. 327-334.

–   Olivier Loubes, « L’école et les étrangers : assimilation et exclusion », dans Pierre Milza et Denis Peschanski (DS), Italiens et Espagnols en France 1938-1946, IHTP, CEDEI, CHEVS, Paris, 1991, p 265-276.

Articles

–     Olivier Loubes, « D’un roman national, l’autre. Lire l’histoire par la fin dans les programmes de 1923 et de 1938 », Histoire@Politique. Politique, culture, société, n° 21, septembre-décembre 2013 [en ligne, www.histoire-politique.fr]

–   Olivier Loubes et Annelise Rodrigo, « Pierre Laborie, un historien trouble mémoire », Mondes sociaux, le magazine en ligne des sciences humaines et sociales de Toulouse, Labex SMS (Structuration des Mondes Sociaux), mis en ligne le 3 décembre 2013. http://sms.hypotheses.org/author/rodrigoloubes

–   Olivier Loubes, « L’école, une passion française », entretien paru dans le Hors série Marianne-L’Histoire consacré à « L’école de la République », sept-oct. 2011, p 86-94.

–  Olivier Loubes, « Concordance et temps des Ecrits de captivité de Jean Zay, « cet homme qui écrit ou lit alors qu’il pourrait dormir » (8 février 1941) », journée d’études « Les papiers de Jean Zay entrent aux Archives nationales », 8 juin 2010.

–   Olivier Loubes , « L’école et les deux corps de la nation en France (1900-1940)», Histoire de l’éducation, n° 126, avril-juin 2010, p 55-75.

– Olivier Loubes, « Portrait d’un fou de la République ». Jean Zay, réformateur de l’école, protestant réformé et cible de l’antisémitisme », Bulletin de la Société de l’Histoire du Protestantisme Français, janvier-février-mars 2008, p 61-74.

– Olivier Loubes, « A contre histoire. Gaston Clémendot, instituteur pacifiste (1904-1952), Histoire@politique, n°3, novembre-décembre 2007. [en ligne, www.histoire-politique.fr]

–    Olivier Loubes, « Interdire les signes religieux et politiques dans les lycées publics depuis Jules Ferry : contribution à l’histoire réglementaire du tempérament républicain », Historiens et Géographes, n° 398, mai 2007, p. 71-93.

–   Olivier Loubes, « Jean Zay, ou le destin brisé du Front populaire », L’Histoire n° 309, mai 2006, p. 68-73.

–   Olivier Loubes, « L’étrange défaite de la patrie à l’école primaire en France entre 1918 et 1940 », Historiens et Géographes, n°398, avril 2005, p 193-202.

–   Olivier Loubes, « L’interdiction des propagandes politiques et confessionnelles dans les établissements scolaires », Vingtième siècle, revue d’histoire, n°81, janvier-mars 2004, p 131-136.

–  Olivier Loubes, « D’un drapeau l’autre. Jean Zay (1914-1940) », Vingtième siècle, revue d’histoire, n° 71, juillet-septembre 2001. p. 37-51.

–   Olivier Loubes, « Jean Zay, Vichy et la résistance : une mise en abîme de l’éclipse », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 43-1, janvier-mars 1996, p. 151-167.

0