Des patrimoines en action. Mise en mémoire des activités scientifiques

L’ouvrage issu des travaux du projet PASTEL vient de paraître aux PUM. Il porte sur la mise en mémoire des activités scientifiques à partir de l’étude de cas de l’université de Toulouse.

Muriel Lefèbvre et Anne-Claire Jolivet (dir), Des patrimoines en action. Mise en mémoire des activités scientifiques, Toulouse, PUM, 2020.

Sommaire

Introduction (extraits)

Auteurs

Caroline Barrera est historienne, membre du laboratoire FRAMESPA (France, Amériques, Espagne – sociétés, pouvoirs, acteurs). Institut national universitaire Champollion d’Albi.

Robert Boure est chercheur en sciences de l’information et de la communication, membre du LERASS (Laboratoire d’études et de recherches appliquées en sciences sociales). Université Toulouse III – Paul Sabatier.

Philippe Delvit est historien du droit, membre du CTHDIP (Centre toulousain d’histoire du droit et des idées politiques). Université Toulouse I – Capitole.

Sébastien Dubois est archéologue, membre associé du laboratoire TRACES (Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés)

Claire Faure historienne du droit, est membre du CTHDIP (Centre toulousain d’histoire du droit et des idées politiques)

Alice Gallois est chercheuse en sciences de l’information et de la communication, membre associée du LERASS (Laboratoire d’études et de recherches appliquées en sciences sociales)

Florent Garnier est historien du droit, membre du CTHDIP (Centre toulousain d’histoire du droit et des idées politiques). Université Toulouse I – Capitole.

Michel Grossetti est sociologue, membre du LISST-CERS (Centre d’étude des rationalités et des savoirs). CNRS.

Anne-Claire Jolivet est chercheuse en sciences de l’information et de la communication, membre du LERASS (Laboratoire d’études et de recherches appliquées en sciences sociales). Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

Clair Juilliet est historien, membre du laboratoire FRAMESPA (France, Amériques, Espagne – sociétés, pouvoirs, acteurs)

Jérôme Lamy est historien et sociologue des sciences, membre du CERTOP (Centre d’étude et de recherche travail, organisation pouvoir). CNRS.

Muriel Lefebvre est chercheuse en sciences de l’information et de la communication, membre du LERASS (Laboratoire d’études et de recherches appliquées en sciences sociales). Université Toulouse – Jean Jaurès.

Gaylord Mochel, politiste, est conservateur des bibliothèques, membre associé du LERASS (Laboratoire d’études et de recherches appliquées en sciences sociales). URFIST (Unité régionale de formation à l’information scientifique et technique) de Toulouse. Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

Marion Maisonobe est géographe, membre du LATTS (Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés) et chercheure associée au LISST-CIEU (Centre interdisciplinaire d’études urbaines).

Sandra Péré-Noguès est archéologue, membre du laboratoire TRACES (Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés). Université Toulouse II – Jean Jaurès.

0