Un cycle contraint par des acteurs

Le cycle de la vigne au Moyen Age a pour particularité de ne pas être figé durant la période et d’être adapté par des acteurs (moines ; évêques et seigneurspaysans), en fonction des buts qu’ils se fixent lorsqu’ils plantent une vigne et de différents paramètres (humains et naturels). On remarque ainsi que trois acteurs modifient le cycle général.

Illustration du manuscrit de Gilles de Rome, Le Régime des princes, représentant les ordres du Moyen Age

Lors du passage à l’époque contemporaine, le cycle de la vigne se voit encore adapté afin de répondre à un certain nombre d’objectifs qui font que l’on a affaire à un cycle qui est bel et bien multiple.

0