Le haut Moyen Age (VIe-Xe siècle)

« Boire un vin bien mérité », Psautier latin, miniature représentant les travaux des douze mois
de l’année (le mois de janvier, moine buvant à la coupe)

Au Haut Moyen-Âge, le clergé récupère les vignes et l’on constate une augmentation de l’activité viticole. Le vin devient la boisson de la religion. Il est consommé lors de la messe mais également par le clergé de façon quotidienne. Le vin est aussi offert aux hôtes de passage.

 

s

 

S

S

S

Tacuinum sanitatis d’Ibn Butlān, BNF Paris
Le vinaigre, Tacuinum Sanitatis

s

S

Toute la population consomme du vin. Des élites aux plus pauvres, le vin est un élément de la vie quotidienne. Cette boisson remplace une eau impropre à la consommation. Cependant, la qualité du vin est différente selon les niveaux de vie.

 

 

S

L’apothicaire, Theatrum Sanitatis

s

A cette époque, le vin a également un usage médicinal. Il est prescrit par les apothicaires pour soigner toutes sortes de maux.

s

s

s

 

 

 

 

Etudiants : Noélie NESPOULOUS, Zoé HUBRECHT, Clara SERRES, Neïs LLOBREGAT

0