Production et Distribution

Les premières traces de viticulture et de vin ont été retrouvées en 2013 en Arménie par des archéologues. En effet, ces chercheurs ont découvert un complexe de vinification daté d’environ 6100 ans avant J-C. Comme l’explique Myriam Huet, dans son livre publié en 2016 Le Vin pour Tous, ce serait des migrations de peuples asiatiques qui auraient apporté l’élevage et la culture de la vigne en Europe.

Le vin, connu depuis l’Antiquité, va petit à petit être une des marchandises les plus échangées dans le bassin méditerranéen et est utilisé lors des cérémonies religieuses et des banquets occidentaux. De nos jours en France, il tient une place importante notamment dans la culture gastronomique ainsi que par ses grands crus. Ce raffinement résulte du développement de différents savoirs-faire dans le domaine de la vinification et de l’agriculture : l’œnologie. L’un des seuls à avoir des connaissances pointilleuses pour produire un vin de qualité, c’est l’œnologue. C’est donc lui qui supervise toutes les étapes de production d’un cru, de la pousse de la vigne à sa dégustation.

En outre, la consommation et le choix du vin change et renseigne sur le groupe social, l’âge, et le genre d’un individu. C’est pourquoi nous développerons le rapport qu’entretiennent différents groupes sociaux avec le vin. Nous démontrerons ainsi que le vin est parti à la conquête des sociétés, des sexes et des nations.

Le vin est donc ancré dans le patrimoine français. L’image populaire décrivait le français comme étant un homme avec béret, portant dans une main une baguette de pain et dans l’autre une bouteille de vin rouge. Dans les régions viticoles, les différentes structures touristiques proposent des randonnées découvertes à travers les vignes et les domaines, que l’on nomme œnotourisme. Ces balades peuvent se prolonger par une initiation dans l’art de la dégustation.

0