La viticulture raisonnée, un bon compromis ?

La viticulture raisonnée se veut moins stricte que la viticulture biologique. Les produits phytosanitaires sont toujours autorisés mais ils doivent être utilisés de manière réfléchie. En effet, ces principes représentent les fondements de la viticulture raisonnée.

L’enherbement

Cependant, cette pratique qui semble être une voie intermédiaire, un premier pas vers une  viticulture respectueuse de l’environnement, comporte une part de controverse.

0