Les types d’exploitations viticoles

Depuis l’Antiquité la culture du vin est très présente dans le gaillacois. De nombreux types d’exploitations se sont développés et ont cohabité sur ce terroir. De la culture ecclésiastique au sein des abbayes aux caves coopératives en passant par les grands domaines et les petites exploitations viticoles chacun de ces types d’exploitations a évolué et s’est spécifié. Nous allons donc nous pencher sur la question : Comment à partir des grands domaines de l’Antiquité les types d’exploitations du gaillacois se sont-ils organisés et diversifiés ? Pour se faire nous traiterons de l’importance des notables et des abbayes dans la gestion du vignoble, et mettrons en lumière le lien entre le contexte historique et le vignoble au Moyen-Âge. Nous verrons quels changements ont été apportés, puis exposerons le contraste entre petits propriétaires et grands domaines.

 

Les notables dans la diversification     Les abbayes et leur organisation 

Les consuls de Gaillac et la police des vins

L’avènement des bastides et leur organisation     Les petites exploitations vigneronnes

Les grands domaines viticoles     Les coopératives une forme intermédiaire

0