La viticulture française d’aujourd’hui face aux concurrences mondiales

Le viticulteur doit aujourd’hui, plus que jamais, s’intéresser au marché économique du vin et à ses différents concurrents commerciaux, notamment au niveau mondial. En effet, avec le développement majeur de la mondialisation et la multiplication des échanges commerciaux dans la seconde moitié du XXe siècle, ainsi qu’en ce début de XXIe siècle, la viticulture française, comme toutes les autres activités agricoles, est toujours à la recherche de nouveaux consommateurs, afin de vendre sa production et rentabiliser son affaire. Mais cela est de plus en plus difficile, avec les nombreux concurrents présents sur le territoire français, et plus récemment, avec les nouvelles concurrences mondiales qui se forment dans certains pays. Par ailleurs, le secteur viticole est aujourd’hui en déclin en France, car la production viticole et le nombre de salariés dans la filière du vin diminuent, à cause notamment de ces concurrences. Ainsi, les viticulteurs doivent sans cesse effectuer actuellement de nouvelles stratégies commerciales, pour faire face à la concurrence croissante et garder une place importante sur le marché viticole.

0